Mages et démons : L'aventure débute


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionGénérateur de dé

Partagez | 
 

 Le Grand Livre des Artefacts

Aller en bas 
AuteurMessage
Aheneus
Marchand d'articles magiques
avatar

Nombre de messages : 31
Classe : Oui
Expérience/Niveau : 0/1
Date d'inscription : 22/03/2009

Feuille de personnage
Points de vie:
85/85  (85/85)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Le Grand Livre des Artefacts   Mer 25 Mar 2009 - 9:41

Exclamation Le Grand Livre des Artefacts ne se veut pas être un recueil exhaustif de tous les artefacts que porte le monde, mais simplement donner le nom, la description et les effets des plus rares et des plus puissants d'entre eux: les Rares. Il est évident qu'un pauvre petit commerçant ne peut les connaître tous, c'est pourquoi si vous entendez parler d'un de ces Rares, MP moi avec le nom, la description et/ou les effets de cet artefact, et il se retrouvera sans doute dans ce recueil.

_________________
La douleur est une illusion des sens, le désespoir une ill... AWOUAAH ! Saleté d'agrafeuse !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/aheneus-t422.ht
Aheneus
Marchand d'articles magiques
avatar

Nombre de messages : 31
Classe : Oui
Expérience/Niveau : 0/1
Date d'inscription : 22/03/2009

Feuille de personnage
Points de vie:
85/85  (85/85)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: Le Grand Livre des Artefacts   Mer 25 Mar 2009 - 17:11

 Pierres de Varla 


Arrow Une pierre spirituelle simple est déjà un artefact effrayant, car permettant d'enfermer l'âme d'un être vivant dans une gemme adaptée afin de se servir de son corps comme on l'entend. Toutefois, ces pierres ont une lacune: elle ne peuvent affecter une créature humaine, même partiellement (comme, par exemple, les centaures, minotaures, elfes et autres), à l'exception toutefois de leur utilisateur, ce qui impose une certaine prudence dans l'utilisation de ces gemmes...

Mais les légendes parlent d'une cité mystérieuse, appelée Varla, dans laquelle de puissants mages ont réussi à créer une ou plusieurs pierres spirituelles d'un autre genre: les pierres de Varla. Selon les rares écrits de l'époque encore disponibles aujourd'hui, il semblerait que la création d'une de ces gemmes nécessite le sacrifice d'un nombre relativement élevé de magiciens, afin d'utiliser leur énergie animique. Les rapports des créateurs étant largement incomplets, leurs descendants prétendirent qu'il fallait un mage de chaque école, que chaque victime soit exécutée par un mage de la voie opposée, ou d'autres suppositions plus ou moins plausibles... toujours est-il qu'il n'y parvinrent jamais à nouveau, et qu'effrayées par ces pierres, leurs voisins s'allièrent et réduisirent la cité en cendres.

La légende des pierres de Varla se serait perdue dans les brumes du temps, si quelques événements sanglants ne traçaient pas leur histoire.
Quelques décennies après leur probable création, le Roi de l'ancien empire d'Istrhian, noble et aimé de son peuple, décida subitement d'envoyer l'armée massacrer ses paysans. Les rapports des soldats qui, révoltés par cette décision, combattirent leur maître, affirment que, percé de flèches, vidé de son sang et ayant reçus plusieurs coups de sabres, sinon mortels, du moins graves, le Roi était encore debout, jusqu'à ce qu'on le décapite.
Environ deux siècles avant notre ère, un mage elfe réussit à récupérer le trésor d'un dragon en sacrifiant son équipe. On l'entendit clamer partout sa victoire, et défier tous les plus grands mages en duel. Ils les vainquait grâce une antique lance enchantée, récupérée chez le dragon. Il finit par se trouver un adversaire à sa mesure en la personne d'un maître d'Ordre, qui le terrassa et lui prit sa lance. Toutefois, quelques semaines après le combat, le vainqueur alla s'incliner devant le mage elfe vaincu, lui rendit son arme et le fit héritier du trône de son Ordre, avant de s'ôter la vie en place publique.

Ces deux récits ne sont pas les seuls, mais sans doute les plus complets et les plus fiables, bien que plusieurs faits étranges s'expliquent facilement par l'utilisation d'une pierre de Varla... avant le siècle dernier, du moins, car celui-ci semble avoir sonné le glas de ces gemmes.

_________________
La douleur est une illusion des sens, le désespoir une ill... AWOUAAH ! Saleté d'agrafeuse !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/aheneus-t422.ht
Aheneus
Marchand d'articles magiques
avatar

Nombre de messages : 31
Classe : Oui
Expérience/Niveau : 0/1
Date d'inscription : 22/03/2009

Feuille de personnage
Points de vie:
85/85  (85/85)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: Le Grand Livre des Artefacts   Dim 29 Mar 2009 - 12:13

 Le Calice de Sang de Dragon 



Arrow De nombreux artefacts magiques prennent la forme de coupes ou de bols, mais peu sont aussi puissants que le Calice de Sang de Dragon. Le Calice fut créé, selon la majorité des sources du moins, en territoire Dolbien il y a plusieurs millénaires, quand les dragons étaient encore une puissance majeure sur terre. L'un des seigneurs de cette époque, que les récits appellent le Maître Dragonnier ou le Seigneur des Bêtes, s'était fixé pour objectif de capturer et de dompter au moins un individu de chaque espèce existante. Ce fut après plusieurs décennies de travail qu'il décida enfin de s'en prendre aux dragons, afin d'en chevaucher au combat. Il mena des dizaines d'expéditions, toutes infructueuses, n'en réchappant à chaque fois que de justesse, et il commençait à devenir de plus en plus violent, lorsque le conclave de mages de son royaume lui fit part d'une réussite de premier ordre.

Il faut tout d'abord savoir que toutes les expéditions n'avaient pas été totalement vaines; l'une d'entre elles était parvenue à capturer l'un des lézards volants, mais malheureusement le saurien était vieux et, blessé sans doute par l'un de ses congénères, il perdait rapidement son sang. Il mourut avant d'avoir atteint le castel du roi, mais les mages avaient tout de même réussi à récupérer son cœur, et, par un travail acharné, en avaient retiré un grand potentiel magique.

Le conclave révéla alors à son seigneur le fruit de leur labeur: le Calice de Sang de Dragon. Le Calice était une grande coupe à pied en or sombre, durci par magie, plus solide que l'airain. Toute sa surface est gravée de runes, et deux dragons courbés, les ailes repliées, en forment les anses. De plus, si le corps du Calice est poli et lustré, les bords de la coupe proprement dite sont aigus et tranchants, de telle sorte que quelqu'un qui y boit se coupe les lèvres. Les mages avaient fabriqué cet artefact en mêlant lors de la forge même de la coupe l'énergie magique du dragon au métal en fusion. Selon eux, et ils l'expliquèrent ainsi au Maître des Bêtes, quiconque y boirait le sang d'un dragon deviendrait son maître absolu, son ∂ominus, puisqu'ils avaient créé ce terme. Toutefois, on ne trouve pas du sang de dragon sous le sabot d'un cheval, et il fallait de plus que ce dragon reste vivant après le prélèvement… Mais l'entreprise semblait tout de même plus aisée que la capture d'un spécimen sauvage.

Ce fut un humble archer anonyme qui réussit, lors d'une battue, à trouver le défaut d'une aile et à y planter une flèche à barbillons. Le sang coula suffisamment, et à peine un mois après son achèvement, le Calice était prêt à être utilisé. Le sang du dragon fut placé dans la coupe, et le Roi y but. Ses lèvres, coupées par les arrêtes aiguës, laissèrent couler son propre sang, qui se mélangea à celui du reptile. Les mages pensaient ainsi créer un lien puissant entre le reptile et l'homme, mais leur seigneur ne ressentit aucun changement. Conscient qu'un si puissant enchantement pouvait ne pas être instantané, il s'en alla coucher, déçu malgré tout.

Toutefois, le lendemain matin, toute la cour fut en effervescence: le Roi s'était levé couvert d'écailles. La transformation continua et, quelques semaines plus tard, le nouveau reptile s'envola pour ne plus revenir. Car, vous l'aurez compris, le Calice de Sang de Dragon n'avait pas du tout l'effet auquel pensait les mages; il transformait le buveur en dragon, libre et sauvage. Depuis, plus personne n'a de piste sérieuse quant à ce qui est advenu du Calice: a-t-il été détruit? Est-il dans un lieu secret d'un quelconque empire, gardé par de puissants démons et sortilèges ? A-t-il été utilisé depuis ? Nul ne le sait... et pourtant. L'existence de quelques demi-dragons semble bien montrer qu'il peut toujours servir.. à moins que l'ancien Roi ne puisse enfanter que d'hybrides…

_________________
La douleur est une illusion des sens, le désespoir une ill... AWOUAAH ! Saleté d'agrafeuse !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/aheneus-t422.ht
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Grand Livre des Artefacts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Grand Livre des Artefacts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le grand livre des créatures des Terres Pourpres
» Le Grand Livre de la Peinture sur Figurines
» Le Grand Livre des Sorts
» Grand Livre de la magie
» Le Grand Livre du Roi Arthur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mages et démons : L'aventure débute :: La ville : Girk'An :: Le coin des érudits :: Le magasin de magie-
Sauter vers: