Mages et démons : L'aventure débute


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionGénérateur de dé

Partagez | 
 

 [rp libre]Une méditation interrompue

Aller en bas 
AuteurMessage
Kalem
Mage de bas niveau
avatar

Nombre de messages : 79
Localisation : Mystère...
Classe : Aqumancien
Expérience/Niveau : Niveau 2, 1860 xp
Date d'inscription : 29/05/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
65/65  (65/65)
Points de Mana:
95/95  (95/95)
Alignement: Neutre

MessageSujet: [rp libre]Une méditation interrompue   Dim 29 Juin 2008 - 21:10

Kalem sortit en trombe de la ville, se, servant de son bâton comme une canne même si il n'en avait pas besoin. Il avança jusqu'à se retrouver en plein milieu de cette grande étendue. Il s'allongea. Et commença à réfléchir. Il avait besoin de recul. Il devait faire le lien entre sa promesse à lui même de ne pas tuer et le fait qu'il aurait bien besoin un jour de tuer une deuxième fois un être vivant, et pas un démon. Cela le gênait en combat, et faillit plusieurs fois le tuer. Mais le fait de tuer, moralement, pourrait totalement le détruire pendant des semaines. Il savait que l'aquamancie était bien pour combattre sans tuer. Assommer, dégager ou faire fuir ses adversaires ne sera pas tout le temps la solution. C'était donc pour cela qu'un brouillard s'étendait dans son esprit. Il devait prendre un peu de recul, avant d'y pénétrer et de trouver la solution à une contradiction qui mettait le bazar dans son cerveau. La solitude et le calme de la plaine lui suffisait amplement pour réfléchir....
Il ferma les yeux, et ne pensa qu'a son problème, sans prêter attention à ce qui se passait autour de lui. Il pensa à des solution. Pour défendre quelqu'un? D'accord, mais quand c'est lui qu'il devait défendre. Cela était stupide mais il trouvait égoïste de tuer pour sauver sa propre vie. Pourtant il devait s'y résigner. Il ne savait pas tuer par colère. Il ne pouvait pas tuer par plaisir. Il n'arrivait pas à tuer par poussée d'adrénaline. Tuer pour la bonne cause? Mais où est la bonne cause dans tout ce vacarme. Les animaux, par exemple, tuent pour ne pas mourir de faim ou pour défendre leur petit. Alors les assassiner ne serait absolument pas pour la bonne cause..... Il commençait a avoir mal au crane quand une voix apparut dans sa tête et lui dit quelque chose de profond....
"Tu tueras parce que tu ne veux pas mourir. Tu tueras parce que personne ne devrait décider à ta place si tu dois mourir où vivre. Tu tueras pour toi même. Tu tueras pour ton honneur......"
Un flash passa dans l'esprit de l'aquamage. Il avait maintenant une raison pour tuer. Et même si cette raison n'était pas très noble, c'était la sienne et il ne reviendrais pas dessus. L'esprit de Kalem revint dans le monde réel, et il rouvrit les yeux. Il se releva, et entendit un bruit à sa gauche et à sa droite. Deux gobelins, assez loin de lui, s'approchaient de lui. Il serra son bâton entre ses mains. Le gobelin de gauche était habillé en cuir léger, un peu déchiré de partout. Il avait une grosse cicatrice sur le visage, et un oreille coupée. Il était armé d'un coutelas. Celui de droite était habillé de tissu déchiré de partout aussi, plein de taches. Il avait le visage défiguré et presque plus de dents. Il était armé d'un épée courte un peu rouillé. En même temps, les deux créatures chargèrent. Kalem examina la situation. Des pics de glaces ne les tueraient sans doute pas. L'esquive serait assez risquée et ne le mènerait pas à grand chose. Il ne lui restait qu'une solution. Kalem lâcha son bâton, et montra les paumes de ses mains au gobelins. Ce qu'il allait faire était extrèmement difficile. Il devrait lancer deux sorts en même temps. Il se concentra. Une masse bleue se forma dans son esprit. Le mana influa dans ses veines. Il ferma les yeux. L'énergie venait, mais contrairement à d'habitude, il devait la répartir également entre ses deux sorts. Deux jets d'eau se formèrent dans sa tête. Il ferma les mains. Et quand il les rouvrit deux petites boules bleus y étaient et grandissaient. Les deux gobelins sautèrent en même temps. Deux jets d'eau partirent en même temps. Les gobelins furent projetés au sol. Kalem récupéra son bâton fonça vers celui de gauche. Celui-ci se releva mais un mélange de jet d'au froid+ chaud fonça sur lui. Il se le prit en plein ventre et poussa un cri de douleur. Kalem le mit au sol d'un grand coup de bâton dans le menton. Il lui mit ensuite de grand coups de bâton dans la tête jusqu'à entendre un "Crac" et laisser le cadavre. Le gobelin de droite chargea une deuxième fois. Kalem pointa la paume de sa main gauche devant lui. Quand le gobelin fut proche, un pic de glace sortit de la paume de la main de Kalem. Le gobelin para le projectile mais ne put bloquer le coup de bâton dans le ventre, qui le plia en deux, et celui sur la nuque qui le projeta au sol. Kalem acheva le gobelin d'un pic de glace dans le cou.....
Kalem s'essuya les épaules. Il avait donc tué, et heureusement pour lui, cela ne lui faisait pas grand chose. Il commença à vouloir rentrer vers la ville quand il entendit un couinement derrière lui. Il se retourna. Rien. Il reprit sa routes et plein de petits couinements se firent entendre derrière lui. Il se retourna brusquement, et vu sept gobelins s'approcher de lui. Il recula de quelques pas en serrant bien son bâton. La, par contre, cela allait être vraiment difficile....


[hrp : a l'aide ^^]

_________________
L'eau n'est pas résistante, mais intouchable....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animatrice
animatrice
avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 03/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
1000000/1000000  (1000000/1000000)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [rp libre]Une méditation interrompue   Lun 30 Juin 2008 - 15:23

Citation :
[hrp : a l'aide ^^]
I'm here ! (juste de passage)


Diner spectacle, que c'est amusant.. Ce mage se battait d'une façon cocasse. Après un combat fastidieux, il reprit la route pour ne faire quelque pas et tomber sur un groupe de sept gobelins. Que cela manquait de piment.. Aujourd'hui elle n'avait pas envie de voir un bain de sang. Même si cela pouvait revêtir un certain charme. Humilier cet humain serait plaisant, mais le pacte centaure avait changé la donne. Elle soupira, elle et ses compagnes perdaient tous leurs intérêts dans cette alliance. Elle épousseta sa tunique et secoua son abondante toison blonde. Elle et son groupe travaillait à la protection des clans et poursuivait les persécuteurs. Ceux qui s'en prenaient à un centaure avaient de bonne chance de se trouver face à elle. Les Sœurs du Tonnerre. Elle siffla légèrement et une quinzaine de centaure arriva. Elles étaient toutes armées et magnifiques. Leur ensemble à la fois discipliné et hétéroclite leur donnait une allure impressionante. C'était un groupe soudé et entraîné au combat. Certaine avait de jolie cicatrice qui indiquait leur activité guerrière.

Je crois que ce ridicule bipède à besoin d'aide.

La voix perça le silence et était assez forte pour que le mage l'entende. Il perçut des claquements de sabot et à sa grande surprise un groupe de centaure aux traits fin et gracieux apparut. Une d'elle s'avança, grande, une magnifique chevelure blonde entourant un visage angélique aux yeux bleu ondoyant. Les gobelins hésitèrent face à cet afflux de nouvelles personnes ne sachant leurs intention et n'étant pas des créature très promptes à la réflexion. Ils portaient de lourdes armure et des armes contendantes performante. Le mage était visiblement tombé sur des éclaireurs peut axé sur le combat. Ils se mirent à rugir et grogner d'affreux sons gutturaux à glacer le sang. Une flèche vola vers Kalem, alors que le traits aurait été mortel, une lourde charge passa devant lui, la flèche se brisa sur un épais bouclier. Une des centaures adressa au mage une moue méprisante et coquine. Elle avait des courbes avenantes et un regard de braise. Elle venait de lui sauver la vie. Elle surplombait Kalem d'au moins trois tête et semblait taillée dans su roc.

Besoin d'aide petit homme ? mmm ?

Allez Soeurs !

Un long hennissement déchira l'air. Dans un ensemble parfait cinq centaures en armure cuivrée bandèrent leurs arcs, Les cordes frémirent. Elles ramenèrent la corde jusqu'à leur joue, l'œil fixe, la respiration suspendue. Les cinq cordes vibrèrent en un accord sourd. Les cinq traits aux plumes bleues fondirent sur le groupe de gobelins et en perforèrent un de toute part. Avant de tomber dans un râle sourd les gerbes de sang jaillirent dans des gargouillis atroces. Cela marqua le début de l'assaut, un cor raisonna d'un son criard et sinistre. Les centaures en rang discipliné sortirent leur lance et montèrent leurs lourds boucliers. Dans un bruit terrifiant de collision et de cris. Derrière elles Kalem vit leurs puissants muscles s'arcbouter et leur sabot marteler le sol. Il y avait un peu à l'écart une centaure à la chevelure cuivrée au reflet de feu qui invoquait la puissance du vent. Une shaman à n'en point douter. Une jeune centaure posa sa main sur son épaule et l'attira en arrière. Elle avait de jolis membres fin et graciles. Elle portait de nombreuse sacoche et une simple tunique de cuire. Elle avait un joli visage délicat.

Venez, reculez..

Elle le tira plus en arrière et elle possédait une force étrange. Sur son épaule Kalem sentait une douce chaleur qui le faisait ployer et reculer. Aucune violence pourtant Kalem recula. Un sort de Colère des Cieux retentit et les éclaire zébrèrent le ciel. La shaman était impressionnante. Les bras tendus les cheveux tourbillonnant, les yeux étincèlent. La foudre semblait suivre chacun de ses gestes, elle l'entourait. Une danse mystique et étonnante. La centaure avait une carrure bien plus impressionnante que toutes les autres. Un peu plus trapue, la musculature nerveuse et saillante, la peu beaucoup plus halée. Le soleil avait dû briller depuis longtemps près de ses ancêtre lui donnant cette pigmentation des peuples du sud. Voyant que le mage l'observait, la jeune centaure intervint.

Elle vient des îles du Feu. Ils ont sur ces îles hostile et balayée par les vent une prédilection pour la magie des vents. Le combats est fini, Antora s'est fâchée.

En effet, il ne restait rien des gobelins que des amoncèlements de cendres. Aucune des centaures pourtant au corps à corps n'avait été touchée par la foudre. Les archères allèrent voir si elles pouvaient récupérer des flèches. Trois blessées s'avancèrent vers eux, l'une d'elle avait une blessure de mauvaise allure qui lézardait tout son flanc. La petit centaure frêle qui se tenait en retrait posa ses main et aussitôt une lueur blanchâtre jaillit et la plaie se résorba très rapidement. Les deux autres furent soignées de la sorte. Elle leur donna aussi des petits cachet coloré. Elle donna également une petite pilule à la Shaman. Elles communiquaient par un langage que les humains ne comprenne pas et qui va bien au-delà de ce que l'on peu voir et entendre. Elles remirent leur lourds bouclier ceinturé dans leurs dos et rangèrent leurs armes. La clerc et la shaman semblait être les deux seules pratiquante de magie. La grande centaure blonde s'avança et se plaça devant Kalem qu'elle surplombait de toute sa hauteur. Elle fit taire ses camarades d'un signe et d'un renâclement. Elle prit la parole d'une voix posée et grave.

Homme, aujourd'hui tu vis car nous avons décidé qu'il en serait ainsi. Il en est ainsi car les humains dans leur honteux orgueil on fait appel aux centaures. Va dire au Maître Pyromancien que nous nous assemblons mais que cela prendra des mois pour que la mobilisation soit totale.

Estime toi heureux d'avoir croisé la route des Sœurs du Tonnerre. Car on ne décide jamais de sa destinée sois même. Jamais on n’est maître de sa vie. Seule notre Mère le peu et elle a décidé que tu vivrais par notre biais. Tu vis parce qu'elle en a décidé ainsi et tu mourras car elle le voudra.

Dis le au Maître Pyromancien, dis-lui que notre soutient n'est pas que du vent et que celui que nous aurions tué hier a été sauvé aujourd'hui.

Transmet se message impérativement, nous aurons moyen de savoir si tu l'as fait.

Sache qu'on ne trompe pas le tonner et que son courroux est aussi grand que le notre lorsqu'on le trahi.


Elles tournèrent les talons et reprirent leur route au petit trot.

Adieu bipède et n'oublie pas le message au Maître Pyromancien.

Elles disparurent dans un nuages de poussière et de panache.

_________________
Si vous avez besoin d’une animation pour vos rp, un problème, n’hésitez pas à envoyer un MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalem
Mage de bas niveau
avatar

Nombre de messages : 79
Localisation : Mystère...
Classe : Aqumancien
Expérience/Niveau : Niveau 2, 1860 xp
Date d'inscription : 29/05/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
65/65  (65/65)
Points de Mana:
95/95  (95/95)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [rp libre]Une méditation interrompue   Lun 30 Juin 2008 - 20:46

Kalem était en train d'imaginer un plan. Tout espoir n'est pas perdu tant qu'il n'avait pas rendu le dernier souffle. Il était tellement concentré sur ces gobelins qu'il n'avait même pas entendu parler ou arriver ces centaures. Tout à coup, une flèche fonça sur lui. Il avait déjà repéré cet archer gobelin mais ne pensait pas qu'il allait tirer aussi vite. Il prépara rapidement un pic de glace, tenta de viser la flèche. Au moment où il allait lancer son sort, une masse s'interposa entre lui et la flèche et bloqua le projectile. Il ne retint que de peu son pic de glace. Il se rendit compte alors qu'une dizaine, un petit peu moins, de centaures fonçaient sur les 7 gobelins.Il eu a peine le temps d'analyser ce qui se passait qu'on le tira par l'épaule. Il se retourna par réflex en préparant un pic de glace, et aperçut une centaure qui avait une carrure bien moins importante que les autres. Il aurait voulut se débattre mais savait que la violence n'était peut-être pas la meilleure solution pour l'instant. Il ressentit juste après une puissante magie se mettre en action. un sort, et plus de gobelins. Bon, maintenant fallait savoir si les centaures ne lui réservaient pas le même sorts. On lui expliqua pas mal de trucs, un discours soulant et une mission de messager. Il détestait depuis toujours qu'on le traite de haut. En plus la on lui disait un charabia comme quoi il n'était pas maitre de son destin. Depuis longtemps il s'était convaincu du contraire. Le maitre aquamage avait pour habitude de renvoyer bouler les gens qui se prenaient pour les maitres du monde. Pour une fois, un simple instinct de survie lui avait dit de faire le contraire. Il avait pourtant prit une attitude absolument pas surprise. C'était totalement le contraire. Des choses horribles, il en avait déjà vu pas mal et savait intérieurement que rien ne pourrait encore le traumatiser. Mais des coups du sort pareils......
Dès que les centaures partirent, il se demanda si c'était pas moins le désordre dans son esprit avant qu'il n'aille dans les plaines. Il se demanda ensuite s'il aurait préféré la vie ou l'honneur......
Maintenant, fallait savoir ce qui se tramait. Pourquoi besoin de renforts? On ne lui avait rien dit. Une nouvelle guerre se préparait? Il n'avait été informé de rien. Depuis qu'il avait été nommé maitre mage, il n'avait jamais pris la grosse tête, mais la.....
Il se passait quelque chose et le maitre aquamage n'était pas informé. De plus on se servait de lui comme un ridicule messager? Il avait bien envie de ne pas transmettre le message au maitre pyromage, mais savait que cela allait être important et devait tout de même s'y résigner. En attendant, il lui passerait aussi une belle soufflante, parce qu'il lui fallait bien quelqu'un sur qui décharger sa colère.
Maintenant, petit problème. Où est le maitre pyromage? Parce que Kalem avait beau y être allé plusieurs fois, il ne connaissait que le chemin vers son bureau dans l'académie. Pour lui ce bâtiment c'était un vrai labyrinthe. Il ne saurait même pas capable,de trouver un soigneur si jamais il était blessé. De plus, même après avoir trouver le bureau du pyromage, il n'était même pas sur de l'y trouver. Si il se passait vraiment quelque chose, le maître pyromage n'y serait peut être pas. La seule chose, résumé, qu'il savait sur ce maitre mage était .... rien du tout.
Il reprit sa route, et se rappela qu'avec la chance qu'il avait en ce moment, il allait sans doute rencontrer un autre groupe de 20 gobelins. Ou qui sait? Un démon majeur contrôlé par un mage surpuissant?
Il prit donc ses précautions. Une lumière bleue jaïssait de son poing fermé. Le premier qui s'approchait de lui se prenait un pic de glace dans le crâne. Qui que ce soit. Il allait tirer au clair cet affaire, et ne comptait vraiment pas y aller par la douceur. A chacun de ses pas, sa détermination grandissait....

_________________
L'eau n'est pas résistante, mais intouchable....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [rp libre]Une méditation interrompue   

Revenir en haut Aller en bas
 
[rp libre]Une méditation interrompue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mages et démons : L'aventure débute :: Exterieur :: Plaine-
Sauter vers: