Mages et démons : L'aventure débute


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionGénérateur de dé

Partagez | 
 

 [quête]Un mystère plane

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Atÿla
Dresseur
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Aucune importance
Expérience/Niveau : 5225 / 4
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
70/95  (70/95)
Points de Mana:
100/100  (100/100)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Sam 14 Juin 2008 - 22:33

La paperasse ramollit les reflèxes?
Tu devrait faire un métier avec de la paperasse, tes réflexes ne peuvent pas être plus mous qu'ils ne le sont actuellement.
Franchement, je pense que vous êtes le seul "mage de bas étages" ici présent. De toute façon je n'ai pas peur du Conseil, puisque j'en fait moi-même partie...


Le chasseresse avait frappé le forgeron, faisant sursauter Atÿla. Avait-on le droit de traiter quelqu'un de la sorte? La semi-elfe fronça les sourcils, attendant de voir la suite.

C'est ce qui vous rend particulièrement stupide, vous préfèrez combattre et mourir pour une gloire que l'on ne vous rendra pas plutôt que fuire pour prévenir les autres de la nature du danger.

Mourir pour kla gloire. Oui, valait mieux mourir pour la gloire que de fuir. La nécromancienne en avait déja fait l'expérience devant Ak'nar. Elle avait été la seule, avec Darl Valar, à s'approcher du démon. Et elle avait failli en périr. Mais qu'importais, elle en était fière! La semi-elfe revint aux paroles de la Maître Mage

Premièrement, je suis maître mage et par conséquent pous expérimentée que vous, rien ne vous autorise à me tutoyer.
Deuxièmement, je pense que je n'aurais pas besoin d'en connaître plus car si tu continue comme sa, tu ne viendra pas.
Troisièmement, je suis maître mage, tu doit répondre avec respect à mes questions.


Atÿla inspira brutalement. Si cette maître mage continuait ainsi... Mais voyons la suite. Elle menaça Darl Valar d'un flèche sous la gorge et demanda si il y avait des questions. Puis elle marmonna dans la barbe qu'elle n'avait pas qu'elle était heureuse de connaître les autres. Soudain, Arera fit quelque chose d'idiot et d'héroïque en même temps. Cette jeune fille la surprendrait toujours! Elle arma son arc et menaça à son tour la maître mage. Puis avec un sourire, s'écria d'un ton espiègle:

J'en ai en effet.
N'abuseriez-vous pas de votre pouvoir de maitre mage pour rabaisser les autres ? Etes-vous sûre d'être maitre mage, parce que votre comportement tend à me dire le contraire ? Ne seriez-vous pas lache ? Ne vous sentez vous pas supérieur pour la simple raison que vous êtes maitre mage ? Cela devrait suffire pour le moment. Ah si! Une dernière! Pourriez-vous arrêter de pointer Darl avec votre arc et évitez de recommencer cela avec m'importe qui de nous ? Parce que, voyez vous, ce n'est pas ainsi que vous vous attirerez nos bonnes grâces et notre respect, et, en plus, c'est une preuve indéniable de votre caractère, colérique, lâche et de votre sentiment de supériorité qui est vain. Je vous en remercie d'avance.


Bon, il fallait qu'elle agisse. Cela ne pouvait pas durer! Elle saisit son fouet, et (jet :18 et 20 =D) en deux claquement, enroula son arme autour de la flèche d'Arera et de la chasseresse. Ses yeux brillaient d'une colère froide, et Nirmaeth, sentant le changement d'humer de sa maîtresse s'enroula autour de son bras en sifflant. La nécromancienne s'approcha d'un pas souple, glissant presque plus qu'elle ne marchait, et vint s'intercaler entre les trois combattants. Elle était tout près du visage de leur guide. La dresseuse répondit d'une voix calme, regardant la chasseresse dans les yeux, sans ciller:

J'ai aussi des questions. Pourquoi menacer un homme qui ne fait qu'exprimer son avis? Pourquoi frapper un homme qui ne vous a rien fait, l'humiliant? Pourquoi risquer de perdre la face en cédant à une colère inutile? Pourquoi fuir lorsque l'on peut combattre un ennemi? Pourquoi faire valoir un titre que l'on ne mérite pas? Vous êtes maître mage, c'est un fait indéniable. Mais vous comportez-vous comme telle?

Le respect vient de lui-même, ou se mérite, il ne se fait pas l'esclave d'une fonction. Moi-même, je respecte Darl Valar pour sa bravoure lors d'une bataille. Je respecte Sarius pour ses qualités. Je respecte Arera pour son courage, alors qu'elle n'est qu'une adolescente. Mais je ne peux respecter quelqu'un que je ne connaît pas, et qui s'est présenté à moi comme étant une personne esclave de ses pulsions. Le tigre vous représente bien. Laissez-moi, malgré mon âge, vous donnez un conseil. Maîtriser ses émotions et la clé du succés.


Atÿla recula, sans perdre de son calme et de sa maîtrise. Elle avait tranché sur cette femme. Si elle ne montrait pas de la retenue, elle ne se maîtriserait pas non plus. Le loup était son animal. calme et froid, il attaque quand il l'estime nécéssaire, pas avant. Son enfance parmi les bêtes avait porté ses fruits.

La nécromancienne pensa ensuite aux conséquences de son discours et de celui d'Arera. Elle était sa pupille. Atÿla inspira profondement, se disant que de toute façon, elle ne risquait pas grand chose de plus que ce qu'elle encourrait déja. Elle caressa froidement la tête de Nirmaeth, sans quitter la maître mage du regard.

_________________


Feuille du Personnage

5225 XP / 118555 Po
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bayziels
marchand
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 28
Localisation : Belgique
Classe : Pyromage
Expérience/Niveau : 1575/2
Date d'inscription : 31/12/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
91/125  (91/125)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Dim 15 Juin 2008 - 2:15

Bayziels sortait de l'académie. C'est en se dirigeant vers la grand-place qu'il aperçut un groupe d'aventuriers familiers. En effet, il y avait bon nombre de gens qu'il avait cotoyé lors de la précédente attaque aux portes de la ville. Intéressé par ce rassemblement, il s'approcha. Ne se faisant pas remarquer, il lu rapidement le panneau et eut très vite envie de rejoindre le groupe.

Ne disant pas mot, à un moment où on entendait les mouches voler, il plaça rapidement un :

"M'dame moi aussi j'peux venir? J'suis en retard je sais mais j'pourrais vous aider ! Les nains sont forts, vaillants et fiers ! Qui plus est je connais la plupart des gens du groupe ici présent donc je n'aurais aucun problème pour m'intégrer !"

[Hrp : Rp très rapide je sais, mais je n'avais pas envie de manquer cette quête. Malheureusement je suis en examen et poster est très difficile pour moi en ce moment. Donc je me joins à la quête et j'espère pouvoir participer un maximum ^^]

_________________
Le nain Bayziels, parce qu'il le vaut bien !

Tente
Fiche de Héros
Super GD « A l'pâture » de la chaîne Karhfurt
Bourse : 8413 Po

Bayziels, le nain qui pelotte une femme plus vite que son ombre mais qui réfléchit moins vite que celle-ci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/tente-du-nain-b
Darl Valar
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 824
Age : 26
Classe : Magelame.
Expérience/Niveau : 7320xp/Niv=4
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
128/145  (128/145)
Points de Mana:
95/95  (95/95)
Alignement: Mauvais

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Dim 15 Juin 2008 - 12:08

" La paperasse ramollit les reflèxes? "
La maître mage mis une gifle à Darl , pour démontrer ses paroles....Lorsque la tête de Darl pivota un peu, il esquissa un large sourire.
Il avait machinalement levé la main , non pas pour parer le « coup » mais pour attraper le manche de son imposante épée qui dépassait de son épaule gauche...
.
« Je maintien mes dires..... »
" Tu devrait faire un métier avec de la paperasse, tes réflexes ne peuvent pas être plus mous qu'ils ne le sont actuellement.
Franchement, je pense que vous êtes le seul "mage de bas étages" ici présent. De toute façon je n'ai pas peur du Conseil, puisque j'en fait moi-même partie... "

Réflexes mous?? Seul mage de bas étage?? Elle se prenait vraiment pour un être supérieur. S'il avait des réflexes mous il ne serait pas venu ici...Il ne se serait pas entraîné dur tous ce temps.....Et s'il était le seul mage de bas étage c'est quelle avait (attention aux paroles là Wink) de la exrement dans les yeux....Il suffisait de regarder autour d'eux pour constater la fragilité de l'ange , même si son courage-ou sa folie- la rendait dangereuse en combat et tout à fait imprévisible , un coup et s'en était fini....Le demi-elfe aussi ne semblait pas avoir trop d'expérience en combat, même si elle s'était élançait vers An'Kar:
* Saleté de démon aussi.....J'suis pas encore prêt pour le combattre mais son tour viendra...*
Elle dit aussi que le conseil ne lui inspirait pas de peur...Comme quoi le conseil est là pour régner en instaurant une certaine peur aux habitants et en faire parti donne des avantages très agréable....C'est ainsi qu'elle illustrait les choses.

Tous en mettant une flèche sous la gorge elle dit:

" Premièrement, je suis maître mage et par conséquent plus expérimentée que vous, rien ne vous autorise à me tutoyer.
Deuxièmement, je pense que je n'aurais pas besoin d'en connaître plus car si tu continue comme sa, tu ne viendra pas.
Troisièmement, je suis maître mage, tu doit répondre avec respect à mes questions.

_ Votre rang de maître mage n'est qu'un titre...Ce n'est pas parce qu'on vous appelle « maître mage » que vous êtes automatiquement plus forte que tous.
Si vous décidez que je ne dois pas venir je ferais cavalier seul , mais vous perdrez un soi disant « mage de bas étage » à vos côté pour combattre votre petit dragon.... Pour répondre à tes questions , j'y répond comme je veux et si je veux.
»

Darl avait tous dit , tous ce qu'il pensait de tous sa, quitte à partir seul il irai , mais se faire traiter de « magicien de bas étage » sa il ne l'avalait pas , c'était une maître mage et elle ne savait pas étudier la force de chacun , c'était la preuve de ces propos....

Alors qu'il s'apprêtait a prendre la flèche qui était pointer sur lui , mais un fouet fut plus rapide....La nécromancienne , elle fit elle aussi un discours à la maître chasseresse , et Darl rajouta avec un sourire:

« Je crois que si sa continue ainsi nous resterons tous ici pour que vous alliez là-bas.....Bien que je pense que nous partirons de notre côté , et vous du votre »

_________________


12 100po/7320xp
Narration/ "Dialogue"/*Pensées*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/darl-valar-t89.
Arera
Mage
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 25
Localisation : sûrement sous ma couette ^^
Expérience/Niveau : 2825 xps, niveau 3
Date d'inscription : 23/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
85/85  (85/85)
Points de Mana:
110/110  (110/110)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Dim 15 Juin 2008 - 18:32

[hrp: désolé trop envie de rp]

Arera restait sans bougeait, son arc pointer sur la maitre mage, la tension était extrème, même elle avait le regard noir et froid et les sourcils froncés, un peit sourie au coin de la lèvre.

D'un geste rapide, Atÿla désarma son arc, ainsi que celui de la maitre mage. Arera regarda son arc étonné et admirative, elle laissa d'ailleur sortir un "ouhaoo" admiratif pour Atÿla, elle était vraiment extraordinaire, elle baissa alors son arme qui lui était alors devenue d'aucune utilité. Atÿla s'approcha du groupe et prit la parole, Arera ne l'ait jamais vu aussi imposante, elle la regardait avec une lueur admirative dans les yeux.

J'ai aussi des questions. Pourquoi menacer un homme qui ne fait qu'exprimer son avis? Pourquoi frapper un homme qui ne vous a rien fait, l'humiliant? Pourquoi risquer de perdre la face en cédant à une colère inutile? Pourquoi fuir lorsque l'on peut combattre un ennemi? Pourquoi faire valoir un titre que l'on ne mérite pas? Vous êtes maître mage, c'est un fait indéniable. Mais vous comportez-vous comme telle?

Leurs idées se regroupait et faisait un tout très pertinent pour la maitre mage, elle continua d'écouter les dires d'Atÿla.

Le respect vient de lui-même, ou se mérite, il ne se fait pas
l'esclave d'une fonction. Moi-même, je respecte Darl Valar pour sa bravoure lors d'une bataille. Je respecte Sarius pour ses qualités. Je respecte Arera pour son courage, alors qu'elle n'est qu'une adolescente.

Les yeux d'Arera se mirent à briller d'une façon étrange, sa bouche était grande ouverte, elle se repassa dans la tête, la phrase d'Atÿla "Je respecte Arera pour son courage, alors qu'elle n'est qu'une adolescente." C'était la première fois depuis son arrivé ici qu'on lui montrait une telle marque de respect, et c'était la deuxième fois qu'elle lui disait qu'elle était courageuse, jamais elle n'aurait pu s'y attendre, elle rougit, puis offrit un manifique sourire à Atÿla. Elle aimait vraiment beaucoup cette personne qui s'était elle-même désignait comme sa protectrice. Elle mit sa main dans sa poche, tâta pour regarder quelque chose, puis la resortit un grans sourire aux lèvres.

Mais je ne peux respecter quelqu'un que je ne connaît pas, et qui s'est présenté à moi comme étant une personne esclave de ses pulsions. Le tigre vous représente bien. Laissez-moi, malgré mon âge, vous donnez un conseil. Maîtriser ses émotions et la clé du succés.


Ces dernières paroles firent réfléchir Arera, en quoi le tigre pouvait représentait la maire mage, pour elle, le tigre est un animal calme, digne, gentil, manifiquement beau, elle eut un petit sourire en pensant à Zafir, sa peluche qui était un tigre blanc aillés. Puis repensa au conseil donné par Atÿla :"Maîtriser ses émotions et la clé du succés.", elle ne remarqua pas que cette dernière s'était reculer, elle la regarda, puis entendit Darl parler.

Je crois que si sa continue ainsi nous resterons tous ici pour que vous alliez là-bas.....Bien que je pense que nous partirons de notre côté , et vous du votre.

Darl avait raison, la situation était assez enflammée, et pouvait dégénérer à tout moment et personne suivrait alors cette maitre mage qui ne mériatait pas son titre. Arriva alors, un nain qu'elle se rapella avoir vu à l'académie qui l'avait d'ailleur protégé avec Atÿla.

M'dame moi aussi j'peux venir? J'suis en retard je sais mais j'pourrais vous aider ! Les nains sont forts, vaillants et fiers ! Qui plus est je connais la plupart des gens du groupe ici présent donc je n'aurais aucun problème pour m'intégrer !

Arera sourit à la façon dont il complimentait les nains, il était évidents qu'il devait être fière d'en être un. Elle lui adressa un sourire, et ne souciant plus de la maitre mage, lui répondit chaleureusement.

-Bonjour! Je pense qu'il n'y a aucun problème, de toute façon, plus on est, mieux c'est.

Elle retourna la tête, non pas vers la maitre mage qu'elle ignorait et méprisait mais vers les autres: Atÿla, Sarius et Darl.

-Qu'est-ce que vous en pensez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animatrice
animatrice
avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 03/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
1000000/1000000  (1000000/1000000)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Dim 15 Juin 2008 - 22:18

Le regard froid, calculateur. Elle regarda la réaction de la petite folle. Elle avait un sang froid à faire frémir les plus téméraires. Elle la fixa, un regard qui transperça la petite ange. Elle avait un visage beau, les cheveux blonds retenus en une queue de cheveux impeccablement serrée. Des habits sobres et pratiques. Un tint pâle et des grands yeux bleus très clair.. magnifiques mais froids. Froids comme une lame d’épée acérée qui vous menace. Elle avait une allure étrange, elle était sec et svelte, mais une certaine attirance fascinante émanait d'elle.

//Arera et compagnie : Vous n'avez pas assez de sang-froid pour résister à son Aura et son regard d'acier, vous sentez sens mal et insignifiants, impuissants. Malgré votre volonté sa force mentale et plus forte que la votre.

Merci d'en tenir conte dans votre rp.\\


Elle était entrain de réfléchir comment écraser ces moucherons. Quoiqu’ils disent et fassent. Elle avait bien assez d'appuis et pouvoir en tout genre pour ne pas être inquiétée. Et même plus simplement une mise à mort rapide. Pas de trace, de preuve, des rebelle qui l’agresse.. Légitime défense et jugement sur le champ. Un sourire carnassier de mauvais augure s’afficha sur ses lèvres. Elle pouvait tous les faire mettre en prison mais cela compliquait les choses, les petits faiblards avec qui elle partageait le gouvernement pouvait râler et pinailler. Rien ne vaut que de cible vivante pour s’entraîner. Tous. Petit peuple. Elle avait les traits anguleux et altier. Elle regarda la nécromanne s'amuser maladroitement avec son fouet. Elle les écouta tenter de lui faire la morale avec un amusement méprisant. Elle se ridiculisait cette petite en tentant de faire preuve d’esprit et d’intelligence.. quelle pitié. Il fallait vraiment qu’elle abrège ses souffrances à cette pauvre bête.

Là ou Darl se trompait très fortement, c’était : "Ce n'est pas parce qu'on vous appelle « maître mage » que vous êtes automatiquement plus forte que tous." Automatiquement non, mais présentement oui. La chasseresse avait un fossé entre le niveau des mages présents et elle. Ils n’imaginaient même pas le danger mortel qui les guettait. Aussitôt que l'arc fut entraver par le fouet, d'un geste d'une dextérité surprenante elle dégagea un second arc à doubles cordes complexes. Les flèches fusèrent. Le fouet se trouva cloué au sol, la corde de l'arc d'Arera tranchée avec une précision mortelle. Tout cela en quelques secondes. Elle garda sa main en suspension un instant immobile. Les cordes vibraient dans un léger bourdonnement. Son regard était toujours aussi impressionément écrasant et précis.


Sachez que si vous exécrez ma personne, vous ne devez mépriser mes compétences.. Vous n'avez pas le niveau pour.. rivaliser. Ce mot me répulse car nous ne sommes pas comparable, nous n'évoluons pas dans le même univers.

Après cette démonstration édifiante. Très édifiante : le fouet cloué au sol avec une flèche encore vibrante, la corde de l'arc d'Arera sectionnée nette. Elle affichait un air dur et froid. Ils avaient tous été trop loin et ils prenaient maintenant conscience du danger. Ils pouvaient tous lire dans ces yeux qu’il n’était vivant que par sa bonne « grâce » où plutôt son ennui. Ils étaient décidément trop faibles pour offrir un bon combat. Cela ne durerait que quelques secondes, une flèche pour chacun. Sa vitesse de tir était imparable à leur niveau. Elle serrait capable de tuer une mouche à une distance inimaginable, d'enchaîné les tirs si vite que tous n'aurais pas eu le temps de faire quoique ce soit d'autre que de mourir dans une incompréhension totale.

Vous pouvez raisonner et philosopher sur ma morale, moi je veux des faits et des actes.

Vous pensez que Maître Mages n'est rien, vous n'êtes que des renégats qui se rebellent contre son gouvernement. Cela sera noté.

Mes émotions, je les maitrise à un point que vous ignorez.


Le regard cloua Atÿla sur place, à nouveau l'Aura de la Chasseresse écrasa les mages présents. Elle avait entraîné cette compétence d'intimidation et personne n'avait un sang froid assez puissant pour lui tenir tête. Même s'il savait qu’ils se trouvaient dans un chemin de liberté et de droit, il ne pouvait que plier l'échine devant le charisme de la magicienne. Tous avaient soudainement pris conscience de leur faiblesse. Sa démonstration d'une précision mortelle en était un parfait exemple. Ils n'étaient en vie que par son bon vouloir. Ils étaient face à quelqu'un de bien plus puissant, quelqu'un d'un niveau écrasant.

//Prenez en compte que c'est une mage d'un niveau élevé, bien plus que vous. En combat vous ne pouvez rivaliser sans casse. Pour tous une flèche bien placée et adieu. Même si vous êtes plus nombreux, elle est bien assez rapide. Le but du MJ n'est pas de tuer les pj -je vous rassure- sinon vous ne seriez plus là.

Un Maître Mage est la plus haute instance du gouvernement. Prenez ça comme un ministre ou le président.. Pensez à quelle position vous avez pour garder de la cohérence. A moins que vous souhaitez la révolution et assumiez le rp (je souligne, prison, traque, mise à prix, travaux forcé, on n’agresse pas un maitre mage, imaginez-vous agresser votre président ??), gardez cela en tête. \\


Soudain alors qu’un silence pesant planait -les personnes présentes subissant le feu du regard de braise- trois cavaliers arrivèrent au grand galop. Ils portaient des tenues de cuire identique, ils sautèrent de selle et s’inclinèrent devant la Maître Mage avec déférence. Ils avaient dans leur allure disciplinée une prestance impressionnante. Nul doute que c'était des soldats d'élite. La preuve étant leur démarche rigoureusement disciplinée et dans un ensemble impeccable. L’un deux la prit à part et lui transmis un message. La Maître Mage et lui se mirent à l'écart. Elle écoutait avec attention. Ils étaient trop loin pour entendre quoique ce soit. Le deuxième tenait les chevaux.

Le troisième se tenait près du groupe. Il semblait très sympathique. Il leur adressa la parole.


Vous nous voyez confus mais la grande présence de Maître Daidera est requise sur un autre front. A la vue de vos têtes je suppose que vous avez expérimenté son autorité. Ne la jugez pas, c’est la femme la plus dure que j’ais jamais rencontré mais aussi une magicienne exceptionnelle dont la rigueur et l’efficacité aux combat son presque légendaire. Son adresse surtout, le nombre de personne pouvant se vanter d’avoir son niveau se compte sur le doigt d’une main. Tout cela pour dire que, elle n’a absolument pas les mêmes préoccupations que vous, elle est loin de vous et cela crée souvent des tensions.
Mais je suppose que vous êtes tous de bon citoyen et par conséquent vous reconnaissez tous l’autorité des Maîtres Mages et donc vous êtes à leur ordre quand vous vous engagez pour une mission de ce type. Là où je pense que vous n’avez rien compris, c’est que vous n’être rien d’autre que des soldats pour elle. Vous auriez dû l’être mais vous n’êtes pas capable de le faire, dès le moment où vous savez qui elle est, vous auriez dû faire profil bas. A moins que vous de fassiez partie de la racaille
((cf :Ombrana qui est une hors la loi)) qui ne méritent que la prison. Vous vous êtes engagé pour résoudre un mystère pour la sécurité de la ville. Vous devez penser à l’ensemble avant vous-même. Sinon vous n’avez pas votre place dans une équipe.
Respectez vos chefs ou assumez votre marginalité mais évitez de vous retrouvez en prison pour des bêtises.


Il désigna d’un geste de tête le fouet encore au sol et la flèche qui transperçait le manche.

La sagesse d’un combattant est aussi de savoir voir la valeur de son adversaire. Quand bien même détestez vous le personnage vous auriez du vous rendre compte que c’est un Mage de haut niveau que vous n’êtes pas en mesure de défier sans risquer de mourir.

Si vous avez votre liberté, apprenez tous le respect.

Le Maître Pyromancien va venir prendre le flambeau.


Il sourit de son jeu de mot et afficha un air moins sérieux et sympathique. C’était un jeune garçon jovial qui attirait la sympathie par sa physionomie et son attitude. Il venait de conforter le groupe dans le faite que la Maître Chasseresse valait son titre. Peut-être pas sur le plan humain et social, mais au niveau de la magie, elle était incontestablement de grande valeur. Les cavaliers se mirent en selle, la Maître Mages vint vers eux, elle montait un pur-sang à la robe de fauve. Elle les toisa de haut. Le maintient fier, le geste sur et le regard toujours aussi écrasant. Sa voix en parfait accord avec sa personne était tranchante et sec.

Pour mon bonheur, je n’aurais pas à guider une troupe d’incompétent puisque ma présence est requise pour une tâche importante.

Apprenez à maîtrisez vos émotions et réactions, vous êtes pitoyablement débutent. Le sang froid est une valeur que vous devriez apprendre, vous qui avez..


Elle sourit ironiquement et appuya bien ses mots.

.. de si jolis discours. Tachez d’appliquer une discipline sur vous-même.

Discipline, mot qui guide de nombreuses choses.


Elle fit volter son cheval et le groupe suivit du tigre disparut rapidement. Laissant un groupe encore secoué et finalement.. ils l’avaient échappée belle. On ne défie pas le gouvernement ainsi, ils avaient eu une chance incroyable de s’en sortir ainsi. Ombrana le savait, on ne se comporte pas inconsciemment si on ne veut pas finir derrière les barreaux. Heureusement pour eux donc, le Maître Pyromancien allait arriver. Il avait la réputation d'être quelqu'un de bon et aimable. Il n'était pas un comme la Maître Chasseresse d'une discipline aussi dur que la roc et prête à supprimer les indisciplinés.

MERCI DE LAISSER POSTER ARGA AVANT DE RÉAGIR A VOTRE TOUR.

_________________
Si vous avez besoin d’une animation pour vos rp, un problème, n’hésitez pas à envoyer un MP


Dernière édition par Animatrice le Lun 16 Juin 2008 - 15:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arganalth le sage
Maître Pyromage/Chasseur a mi-temps/admin
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 27
Localisation : oromis n'en est pas loin :p
Date d'inscription : 03/07/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
125/125  (125/125)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Lun 16 Juin 2008 - 0:14

Le maître mage s'était levé très tôt ce matin. Il avait des choses à faire à l'académie, il s'y était donc diriger et s'apprêtait à prendre un livre de sa lourde étagère pour concevoir un nouveau sort, il s'y acharnait depuis un moment, mais pour l'instant il n'y avait que peu de résultats... C'est à se moment là que deux personnes frappèrent à la porte interrompant le dragon. Il se retourna et se déplace pour aller ouvrir la porte. Deux soldats s'y tenaient.

bonjour maître pyromancien, nous avons d'urgence besoin de votre présence pour reprendre la mission de maître Daidera! Elle est appelée d'urgence à l'ouest.

Arganalth était abasourdit, il n'allait pas pouvoir terminé son sort et en plus il était convoqué d'urgence, peut de temps après son retour, il allait redevoir partir. Mais le plus important était le bon fonctionnement de la ville. Il allait y aller. Et aussi proposé à Ardana de venir.

Bonjour, c'est bon j'irais, mais c'est où et que dois-je faire?

Pour faire vite, on va interpeller votre collègue qui a prévu d'arriver bien en retard à son rendez vous avec son groupe... Vous n'avez qu'à vous rendre sur la place principal de la ville, c'est la que se tient le rendez vous. Quand au but de la mission, c'est de trouver la cause de la mort d'une dizaine de personnes à une quinzaine de kilomètres au sud de la ville. Une seule personne est revenue mais elle n'a rien vu, elle a fui le combat sans apercevoir la cause du problème, en tout cas elle était accompagnée d'assez bon magicien qui sont morts.

Merci vous pouvez disposez.

Les deux soldats partirent tandis que le dragon rangea rapidement ce qu'il avait sortit. Puis il sortit rapidement, allant jusqu'à chez lui pour enfiler son armure et prendre quelques affaires qu'il mit dans son sac.
Il traversa les rues et se rendit jusqu'à la boutique d'Ardana qu'il avait réussit à lui obtenir. Il entra et vit la jeune fille en train de sculpter. Elle se retourna et sourit.

Tu veut quelque choses?

non, désolé mais je part en expédition veut tu nous accompagnés? Il me semblait que tu avais bien aimé le voyage alors la sa serait l'occasion de le refaire. Et peut être pour toi de dénicher un dérèglement de la nature à réparer.

Combien de temps cela va durer, je n'ai pas envie d'abandonner ma boutique trop longtent.

Peut être deux ou trois jours, sûrement guère plus, car le lieu de se situe qu'à quelques kilomètres d'ici.

C'est ok, je vais venir. Je me change d'abord.

Ardana partit se changer, elle enfila une tunique par dessous laquelle elle avait placé un corset à ruban, il avait pour particularité de maintenir le dos sans entraver les mouvements. Elle avait aussi des chaussures de marches et une jupe culotte fendue à l'arrière pour laisser passer sa queue.
Elle rejoint rapidement le dragon dans cet nouvel accoutrement, c'était plus pratique qu'une longue robe à ruban par dessus laquelle se trouvait un corset beaucoup plus serré.

Le dragon savait où se trouvait la rue principale et emprunta les différents passages qu'il naissait pour économiser le plus de temps possible. Quand il arriva enfin sur la place principal, il y'avait en effet un groupe qui attendait.
Il s'en rapprocha, et Ardana vint se placé à côté de lui un corbeau perché sur son épaule. Elle était timide et n'osait pas trop s'approché du groupe qui se trouvait à côté, elle ne les connaissait pas...

Arganalth prit la parole:

Je suis ici pour menez à bien l'expédition. Je suis Arganalth le maître pyromancien.
Je connais apparemment la plupart d'entre vous, j'aimerais bien si il est possible que ceux que je ne connais pas ce présentent.


Ardana vint lentement rejoindre le groupe pendant que le demi dragon parlait.

HRP: les topic d'Ardana et d'Arganalth sont fusionner pour éviter plusieur messages d'affilé. Tout les prochains messages seront séparer.

_________________
8015po 14540xp



ma fiche perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atÿla
Dresseur
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Aucune importance
Expérience/Niveau : 5225 / 4
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
70/95  (70/95)
Points de Mana:
100/100  (100/100)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mar 17 Juin 2008 - 16:48

Dans le regard de la Maître chasseresse Atÿla à pu y voir la mort. Un sentiment diffus que lui criait son instinct. Cela la hantait, l’obnubilait et l’empêchait de raisonner de façon cohérente. La proie qui sait qu’elle ne pourra pas s’enfuir. Il y avait de nombreuses nuances dans ce regard, mais ce qui dominait était une fixité et une précision qui reflétait toute sa personne. Chacune de ses respirations semblaient contrôlée et à n’en point douter, le sentiment le plus absent de son regard était... la pitié. Ses sourcils arqués légèrement entouraient son regard soulignant son inexpressivité froide. Elle dominait, le regard de celui qui sait exactement et rigoureusement ce qu’il fait. Un regard qui ne vous laisse espérer aucune chance de vous en tirer indemne. La fatalité découlait de son incroyable rigidité et de sa froideur. Une arrogance qui par sa justification évidente n’en était plus.

Sachez que si vous exécrez ma personne, vous ne devez mépriser mes compétences... Vous n'avez pas le niveau pour... rivaliser. Ce mot me répulse car nous ne sommes pas comparable, nous n'évoluons pas dans le même univers.

La chasseresse avait, en un rien de temps, mis hors d'usage la corde de l'arc d'Arera, et cloué le fouet de la nécromancienne au sol. La penne des flèches vibrait encore. Le regard que leur jeta ensuite la femme était au moins aussi dangereux que son arc et la vitesse à laquelle elle le maniait. Cette femme était terrifiante. Vraiment. Atÿla baissa les yeux sur son arc, serrant le manche de son fouet à s'en faire craquer les jointures.

Vous pouvez raisonner et philosopher sur ma morale, moi je veux des faits et des actes.

Vous pensez que Maître Mages n'est rien, vous n'êtes que des renégats qui se rebellent contre son gouvernement. Cela sera noté.

Mes émotions, je les maitrise à un point que vous ignorez.


Cette dernière phrase était adressée à la jeune dresseuse. Elle osa relever la tête, et rencontra le regard foudroyant de la Maître Mage. Elle baissa aussitôt la tête, sentant un sentiment indéfinissable, qu'elle n'avait pas ressenti depuis longtemps. La peur. Oui, elle avait peur de mourir, foudroyé par le regard flamboyant de cette femme qui rien n'effrayait. Atÿla s'attendait à recevoir une flèche dans la gorge d'un moment à l'autre. Mais la chasseresse avait raison, elle était une renégate. Seulement personne ne le savait. Un silence écrasait la scène d'une chape de plomb. Même les oiseaux s'étaient tus. Soudain, la semi-elfe entendit une cavalcade qui se rapprochait. Ce bruit familier, bien que détesté, lui permit de prendre une inspiration bienvenue. En effet, depuis la dernière phrase de la Maître Mage, elle retenait sans le vouloir sa respiration. Mais elle ne pouvait faire autrement. L'aura de la magicienne l'étouffait littéralement. Un des cavaliers leur adressa la parole:

Vous nous voyez confus mais la grande présence de Maître Daidera est requise sur un autre front. A la vue de vos têtes je suppose que vous avez expérimenté son autorité. Ne la jugez pas, c’est la femme la plus dure que j’ais jamais rencontré mais aussi une magicienne exceptionnelle dont la rigueur et l’efficacité aux combat son presque légendaire. Son adresse surtout, le nombre de personne pouvant se vanter d’avoir son niveau se compte sur le doigt d’une main. Tout cela pour dire que, elle n’a absolument pas les mêmes préoccupations que vous, elle est loin de vous et cela crée souvent des tensions.
Mais je suppose que vous êtes tous de bon citoyen et par conséquent vous reconnaissez tous l’autorité des Maîtres Mages et donc vous êtes à leur ordre quand vous vous engagez pour une mission de ce type. Là où je pense que vous n’avez rien compris, c’est que vous n’être rien d’autre que des soldats pour elle. Vous auriez dû l’être mais vous n’êtes pas capable de le faire, dès le moment où vous savez qui elle est, vous auriez dû faire profil bas. A moins que vous de fassiez partie de la racaille qui ne méritent que la prison. Vous vous êtes engagé pour résoudre un mystère pour la sécurité de la ville. Vous devez penser à l’ensemble avant vous-même. Sinon vous n’avez pas votre place dans une équipe.
Respectez vos chefs ou assumez votre marginalité mais évitez de vous retrouvez en prison pour des bêtises.


Ce discours enfonça comme un poignard dans le cœur d'Atÿla. Oui, d'une part, elle aurait aimé pouvoir être une "bonne citoyenne". Seulement, personne ne lui avait laissé cette chance, ou ce malheur. Etant une semi-elfe, elle avait essuyé rejets en tous genres. Alors comment, après cela, ne pas mépriser l'autorité? La nécromancienne porta la main à son cœur et respira en fermant les yeux. Elle avait mal. Mais elle devait être forte, pour elle, pour ne pas montrer ses faiblesses. Elle releva la tête, une veine se contractant sur le dos de sa main. Tout allait bien. La chasseresse allait partir, elle ne mourrait pas aujourd'hui.

La sagesse d’un combattant est aussi de savoir voir la valeur de son adversaire. Quand bien même détestez vous le personnage vous auriez du vous rendre compte que c’est un Mage de haut niveau que vous n’êtes pas en mesure de défier sans risquer de mourir.

Si vous avez votre liberté, apprenez tous le respect.

Le Maître Pyromancien va venir prendre le flambeau.


Atÿla savait ce qu'était que le respect. Seulement, respecter un titre n'était pas son genre. Mais là, pas de doutes, elle allait respecter les aptitudes de la chasseresse... Mais elle trouvait qu'elle avait été trop dure. Elle n'aimait pas sa façon de faire. Mais devant son regard d'acier, tout courage l'avait abandonné, elle avait honte de l'avouer. Elle se souviendrait de cette rencontre pendant longtemps. Elle respira profondément, pensant au maître pyromancien. Qui était-il? La maître chasseresse revint, montée sur un cheval: elle leur dit, glaciale et ironique:

Pour mon bonheur, je n’aurais pas à guider une troupe d’incompétent puisque ma présence est requise pour une tâche importante.

Apprenez à maîtrisez vos émotions et réactions, vous êtes pitoyablement débutent. Le sang froid est une valeur que vous devriez apprendre, vous qui avez... de si jolis discours. Tachez d’appliquer une discipline sur vous-même.

Discipline, mot qui guide de nombreuses choses.


Atÿla s'en souviendrait. I fallait toujours tirer une leçon de ses erreurs. La leçon à tirer de cette expérience était: "attend d'être suffisamment forte pour te mesurer à l'autorité. En attendant, sois juste et protège ceux qui en ont besoin. Et surtout, ne devient jamais comme elle!" La maître mage fit volte-face, libérant la semi-elfe de son emprise époustouflante. Puis le maître pyromancien en question arriva: il s'agissait en fait du saurien qu'Atÿla avait déjà vu lors de la bataille contre Ak'nar. Il était suivit d'une jeune fille mutée, que la nécromancienne n'avait jamais vu. Il dit, d'un ton bien différent que celui de Daidera:

Je suis ici pour menez à bien l'expédition. Je suis Arganalth le maître pyromancien.
Je connais apparemment la plupart d'entre vous, j'aimerais bien si il est possible que ceux que je ne connais pas ce présentent.


Atÿla ne savait pas s’il se souvenait d'elle, aussi décida-t-elle de se présenter. Et puis, cela la distrairait de l'envie de trembler qui la menacer et qu'elle devait combattre de toutes ses forces:

Nous nous sommes déjà rencontrés, je ne sais pas si vous vous en souvenez. Je suis Atÿla, la dresseuse, actuellement en formation avec Maître Oromis Elda.

_________________


Feuille du Personnage

5225 XP / 118555 Po
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarius
Armurier
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 27
Localisation : Sans doute entreint de dormir.
Classe : Magelame
Expérience/Niveau : 11690/5
Date d'inscription : 22/08/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
145/145  (145/145)
Points de Mana:
110/110  (110/110)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mar 17 Juin 2008 - 17:22

Sarius ne supportait pas se maître mage qui ne monait pas une once de respect envers eux. Si il ne craignait pas d'avoir des probeme avec la justice il aurait agit en faveur des autres.
Mais dans tous les cas il n'aurait rien put faire, car voyant la maître mage faire preuve d'adresse et d'assurance, il savait qu'elle devait mériter son titre de maître mage, non pas por son respect ou son infuence, bien qu'elle devait en avoir beaucoup, mais elle devait surtout se titre à son expérience.

Soudain des soldats arriverent.

Vous nous voyez confus mais la grande présence de Maître Daidera est requise sur un autre front. A la vue de vos têtes je suppose que vous avez expérimenté son autorité. Ne la jugez pas, c’est la femme la plus dure que j’ais jamais rencontré mais aussi une magicienne exceptionnelle dont la rigueur et l’efficacité aux combat son presque légendaire. Son adresse surtout, le nombre de personne pouvant se vanter d’avoir son niveau se compte sur le doigt d’une main. Tout cela pour dire que, elle n’a absolument pas les mêmes préoccupations que vous, elle est loin de vous et cela crée souvent des tensions.
Mais je suppose que vous êtes tous de bon citoyen et par conséquent vous reconnaissez tous l’autorité des Maîtres Mages et donc vous êtes à leur ordre quand vous vous engagez pour une mission de ce type. Là où je pense que vous n’avez rien compris, c’est que vous n’être rien d’autre que des soldats pour elle. Vous auriez dû l’être mais vous n’êtes pas capable de le faire, dès le moment où vous savez qui elle est, vous auriez dû faire profil bas. A moins que vous de fassiez partie de la racaille qui ne méritent que la prison. Vous vous êtes engagé pour résoudre un mystère pour la sécurité de la ville. Vous devez penser à l’ensemble avant vous-même. Sinon vous n’avez pas votre place dans une équipe.
Respectez vos chefs ou assumez votre marginalité mais évitez de vous retrouvez en prison pour des bêtises.


Sarius comprenait en parti se discours, mais il ne pourait jamais respecter la maître chasseuresse pour autre chose que pour son experience.

La sagesse d’un combattant est aussi de savoir voir la valeur de son adversaire. Quand bien même détestez vous le personnage vous auriez du vous rendre compte que c’est un Mage de haut niveau que vous n’êtes pas en mesure de défier sans risquer de mourir.

Si vous avez votre liberté, apprenez tous le respect.

Le Maître Pyromancien va venir prendre le flambeau.


Sarius fut soulagé d'entendre sa, Arganath allait les rejoindre.

Quand il le vit arrivait il le salua de la tête.

_________________
Niv 5. 8105 xp.

Ma Tente

Equipement de la quête en cours:
Habillé d'une tunique noire et d'un pantallon également noir, une épée longue

Pv de altarith:
PV=(5*5)+ (3 *10) + 25 = 80 pvs
Pv actuel: 80 pvs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arera
Mage
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 25
Localisation : sûrement sous ma couette ^^
Expérience/Niveau : 2825 xps, niveau 3
Date d'inscription : 23/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
85/85  (85/85)
Points de Mana:
110/110  (110/110)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mar 17 Juin 2008 - 20:52

La maitre mage la fixa dans les yeux d’un regard froid, haineux, méchant, méprisant. Arera tenta de soutenir ce regard, pour rien au monde elle voulait s’avouer vaincu….mais ce regard était si puisant, elle pouvait lire dans cette maitre mage une aura meurtrière et une énorme force mentale, face à elle, elle ne pouvait rien faire, mais elle ne baissa pas les yeux, ses yeux passait d’une œil à un autre, tentant en vain de résister, un acte stupide et inutile, elle le savait mais on lui avait toujours dit de soutenir un regard quel qu’il soit.

Au moment où la maitre mage se retrouva sans son arc, elle en sortit un, comme par magie, de son dos, le sang D’Arera ne fit qu’un tour, elle était dans l’étonnement et l’incompréhension la plus totale.


*C’est pas du jeu, ça !!!*

Avant qu’elle n’aille eut le temps de faire quoi que soit, les flèches avaient fusés de toutes parts, l’une d’entre elle passa juste à côté d’elle, coupant la corde de son arc au passage, le reste du sourire qu’il restait sur le visage d’Arera se crispa, ses yeux s’ouvrirent en grand étonné avec un once de peur, elle n’avait pas vu passé la flèche, mais l’avait entendu fouetter l’air à son passage et avait sentit ses cheveux se déplacer sous l’effet du vent crée. Son arc !! Elle avait cassé son arc !! Sa respiration devint haletante, les pulsations de son cœur augmentèrent d’un coup. Comment avait-elle osé ? Sa seule arme de défense, neuve en plus !! Elle allait vraiment trop loin. Le fouet d’Atÿla se retrouva aussi cloué au sol.

Sachez que si vous exécrez ma personne, vous ne devez mépriser mes compétences.. Vous n'avez pas le niveau pour.. rivaliser. Ce mot me répulse car nous ne sommes pas comparable, nous n'évoluons pas dans le même univers.

Elle était, certes, puissante, face à elle, Arera était impuissante, mais la valeur d’une personne ne se mesure pas sur sa force mais sur son caractère, il existe deux valeur, la valeur morale étant la plus importante, vient ensuite la valeur de la puissance…

Arera tremblait de tout son corps, non pas de peur comme on pouvait le penser, mais de rage, elle était devenue comme une furie, la rage était montait en elle sans prévenir, rage envers cette personne qui les méprisait et les regardait d’un horrible regard, d’un air sec et froid montrant toute l’étendue de sa puissance inégalable, rage envers elle qui ne pouvait rien faire, rage envers tout et tout le monde sans la moindre raison, elle aurait voulu se jeter sur elle, ne serait-ce qu’avec ses flèches, quitte à en mourir, mais une voix dans sa tête, celle de son double adulte l’en interdisait, la seule personne à qui elle obéit toujours…

*-Ca suffit ! Tu n’es pas de taille à te battre contre elle, tu ne vois peut-être pas le danger qu’elle représente, mais moi si, et je peux t’assurer que cette femme est tout aussi dangereuse que puissante, ce n’est pas le moment de faire une bêtise, ne te met pas en danger avec les autres aussi *

Elle jeta alors un regard sur les autres et obéit en baissant la tête, vaincue, elle se retenait donc d’explosait avec beaucoup d’effort, d’où les tremblements. Son sourire avait complètement disparut, son visage était plus sombre qu’à l’habitude, un étrange mal aise s’était emparé d’elle.

Vous pouvez raisonner et philosopher sur ma morale, moi je veux des faits et des actes. Vous pensez que Maître Mages n'est rien, vous n'êtes que des renégats qui se rebellent contre son gouvernement. Cela sera noté. Mes émotions, je les maitrise à un point que vous ignorez.

Arera regarda la maitre mage, elle se sentit de nouveaux, impuissante face à cette horrible aura, elle la ressentait comme une aura de haine, une aura sadique, meurtrière, pesante, la rendant aussi insignifiante que la poussière sur laquelle on marche, elle baissa les yeux, elle ne pouvait supportait cela plus longtemps, cette personne lui en rappelait beaucoup trop d’autres, lui rappelait ce moment de sa vie, cet horrible moment de sa vie, ces visages, ces expressions sinistres…

*
**
[Flash back (en résumer)]


Arera avait six ans, on venait juste de rendre son jugement : coupable. Des soldats la prirent négligemment sans prêter attention à ses cris et l’emmenèrent au dehors du tribunal, là, ils exécutèrent les ordres, et sans la moindre pitié lui cassèrent son ailles droite, dans les hurlements et les pleurs horrible de la gamine.

Cette torture achevée, ils allèrent, en la trainant tel un objet derrière eux, au niveau de la muraille. Il y avait déjà ses parents retenus par des soldats ainsi que le grand oracle, et les juges, ces affreux juges qui venaient de rendre leur jugement avec sadisme, ils regardaient tous arriver la jeune ange en pleurs, ses longs cheveux rosse ébouriffés, ses cris de douleur s’entremêlant à ses larmes . Elle pleurer de toutes les larmes de son corps, suppliant ses parents du regard de faire quelque chose, mais ils ne faisaient rien… Un des juges s’avança, un sourire sadique aux lèvres, il l’attrapa par les hanches et, avec de grandes paroles, la jeta par-dessus la muraille.

Arera hurla de peur, elle tenta de se raccrocher à la muraille, mais le juge lui écrasa les doigts pour la forcer à lâcher prise, elle se mit donc à battre des ailles, mais l’une était cassé et lui faisait horriblement mal, elle ne pouvait pas vraiment la bouger, elle crispa son visage en une grimace de douleur, elle devait tenir, ne pas tomber, elle devait tenir…

Ses larmes ruisselaient, elle voyait tout flou à cause d’elles, tout flou sauf les visages de ces juges, ils la regardaient avec haine et mépris, un regard froid et faussement puissant, la rendant impuissante, un sourire sadique aux lèvres, ils prenaient du plaisir à la faire ainsi souffrir, alors qu’ils venaient de la condamner pour le même genre d’acte, il la regardait comme on regarde une bête de scène attendant le moment fatidique … Elle jeta un dernier regard désespéré à ses parents qui ne bougeaient pas, ne protestaient pas, ne faisaient rien…à part la regarder.

Après une heure, une heure de souffrance, une heure à battre inutilement des ailles, se les abimant encore plus, une heure à jeter des regards désespéré à ses parents, une heure à supporter l’expression horrible sur le visage des juges, la fatigue l’emporta sur elle, et, à moitié inconsciente elle tomba dans le grand vide noir et sombre, même la lune avait disparut ne pouvant supporter cet acte de torture…

*
**
[Flash back (en résumer)]

Des paroles la sortirent de son passé, elle remarqua que trois soldats étaient arrivés, l’un avait pris à l’écart la maitre mage, un autre tenait des chevaux, le troisième, à l’allure sympathique leur parlait.

Vous nous voyez confus mais la grande présence de Maître Daidera est requise sur un autre front. A la vue de vos têtes je suppose que vous avez expérimenté son autorité. Ne la jugez pas, c’est la femme la plus dure que j’ais jamais rencontré mais aussi une magicienne exceptionnelle dont la rigueur et l’efficacité aux combat son presque légendaire. Son adresse surtout, le nombre de personne pouvant se vanter d’avoir son niveau se compte sur le doigt d’une main. Tout cela pour dire que, elle n’a absolument pas les mêmes préoccupations que vous, elle est loin de vous et cela crée souvent des tensions.

Le fait d’apprendre que cette maitre mage s’en allait la soulageait, elle se sentit respirer plus librement, mais la rage était toujours en elle, surtout qu’elle avait était ravivait de plus belle par se souvenir, elle s’aperçut qu’une larme avait coulé sur son visage à cause de cette vision, elle l’essuya d’un revers de main espérant que personne ne l’aie remarqué.

Mais je suppose que vous êtes tous de bon citoyen et par conséquent vous reconnaissez tous l’autorité des Maîtres Mages et donc vous êtes à leur ordre quand vous vous engagez pour une mission de ce type. Là où je pense que vous n’avez rien compris, c’est que vous n’être rien d’autre que des soldats pour elle. Vous auriez dû l’être mais vous n’êtes pas capable de le faire, dès le moment où vous savez qui elle est, vous auriez dû faire profil bas. A moins que vous de fassiez partie de la racaille qui ne méritent que la prison. Vous vous êtes engagé pour résoudre un mystère pour la sécurité de la ville. Vous devez penser à l’ensemble avant vous-même. Sinon vous n’avez pas votre place dans une équipe.
Respectez vos chefs ou assumez votre marginalité mais évitez de vous retrouvez en prison pour des bêtises.

La sagesse d’un combattant est aussi de savoir voir la valeur de son adversaire. Quand bien même détestez vous le personnage vous auriez du vous rendre compte que c’est un Mage de haut niveau que vous n’êtes pas en mesure de défier sans risquer de mourir.
Si vous avez votre liberté, apprenez tous le respect.

Le Maître Pyromancien va venir prendre le flambeau.


Elle écoutait la suite de façon plus distante, sa petite leçon de moral ne l’intéressait guère, elle prit tout de même mal la remarque sur le respect… du respect, elle en savait tout, elle pouvait en parler pendant des heures durant, son père adoptif lui en avait tout apprit, il mettait une place importante au respect et à la politesse dans son éducation, et jamais elle ne la respecterait, respecter quelqu’un parce qu’elle est puissante, juste pour ça, n’est pas vraiment une sorte de respect, mais une sorte de crainte.

Le soldat sourit à son jeu de mot, mais Arera n’était pas d’humeur pour le quelquonc humour, à part peut-être le noir, très noir…La maitre mage refit son appariation, elle les regarder de haut, une allure fière, elle pouvait certes se vantait de sa force mais pas de son moral, Arera se ressentit de nouveau mal, ses tremblement prirent de l’empleur.


Pour mon bonheur, je n’aurais pas à guider une troupe d’incompétent puisque ma présence est requise pour une tâche importante.

Apprenez à maîtrisez vos émotions et réactions, vous êtes pitoyablement débutent. Le sang froid est une valeur que vous devriez apprendre, vous qui avez..


.. de si jolis discours. Tachez d’appliquer une discipline sur vous-même.

Discipline, mot qui guide de nombreuses choses.


Leur donnait-elle des conseils ou se moquait-elle encore d’eux ? Area rageait intérieurement face à cette femme qu’elle méprisait comme jamais elle avait plus le faire. Elle s’éloigna du groupe avec les soldats.

Arera ne pouvait plus contenir cette rage en elle, ses tremblements avaient redoublé, il fallait qu’elle se libère sinon elle allait exploser. Elle vit un arbre pas très loin et se rua dessus une flèche à la main, elle commença à donner des coups sur l’arbre aussi fort qu’elle pouvait, elle était telle une furie, elle savait que cet arbre ne lui avait rien fait, mais il fallait mieux que ce soit lui que quelqu’un d’autre, voire elle-même, elle poussait des cris coordonnés avec les coups, dans ce genre de moment, il fallait mieux la laisser seule se libérer de toute cette rage. On pouvait voir sa colère sur son visage et dans les coups qu’elle donnait.

-Stupide, STUPIDE. JE LES TUERAIS ET ELLE AUSSI, UN JOUR, S’ILS OSENT….STUPIDE !!!

Elle avait honte, d’elle-même, d’être aussi impuissante, faible, honte de n’avoir rien fait, honte de sa propre lâcheté, mais elle aussi deviendra puissante un jour... Elle s’acharner toujours avec rage sur l’arbre, puis commença à se calmer, les coups était moins fort, elle finit par se retourner et se laisser glisser à terre appuyer contre l’arbre.

Elle avait le regard vide de sens, la tête penchée sur la côté, la bouche légèrement entrouverte, elle était dans une sorte d’état second où le réel et l’irréel, le présent et le passé, tout se mélangeait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arera
Mage
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 25
Localisation : sûrement sous ma couette ^^
Expérience/Niveau : 2825 xps, niveau 3
Date d'inscription : 23/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
85/85  (85/85)
Points de Mana:
110/110  (110/110)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mar 17 Juin 2008 - 20:57

A ce moment apparut deux de ses doubles, celle qui a son âge et celle de 14 ans, elles étaient revêtues de longues blouses blanches, la plus âgée tenait un calepin et une plume dans ses mains, elle prit la parole.

- Etat de l’arc ?

L’autre regarda l’arc qui était à côté de la vrais Arera.

-Inutilisable, corde coupée.

La plus âgée nota dans son calepin.

-Etat de la malade ?

L’autre s’approcha d’Arera et la regarda.

-Mal, a connu des jours meilleurs, mais a connu des jours pire.

La double « noteuse » prit note en hochant la tête.

-Réflexes ?

La double « examinatrice » attrapa e bras d’Arera, le souleva, et le lâcha, le bras retomba lourdement sur le sol, sans la moindre réaction, comme s’il était sans vie.

-Nuls

L’autre double nota avec un soupir.

-Vue ?

La double « examinatrice » passa sa main devant les yeux vides d’Arera, ceux-ci ne clignèrent pas, comme s’il ne voyait pas la main, ils étaient vide.

-Nulle.

Même manège de la part de la double « noteuse ».

-Taille de l’entaille dans l’arbre ?

-Même pas un centimètre…

-C'est désespérant... (elle soupira)

-Pas devant la malade voyons !!

La double au calepin attrapa l’autre double, elles échangèrent quelques paroles à voix basse sous le regard distant d’Arera.

-Bien…

La double « noteuse » revint vers Arera tandis que l’autre disparaissait, elle s’accroupit et la prit entre quatre yeux.

-Qui a survécut idem à une chute interminable ?!

Arera la regarda, la double la pointait du doigt, le regard sévère, elle sentait bizzard et répondit d’une voix faible.

-moi…

-Qui a accepté le fait qu’elle ne pourrait plus jamais voir sa famille abandonneuse mais qu’elle en avait une nouvelle ?!

-moi…

-Qui a combattu les brimades en mettant dans l’incapacité totale de faire quoi que se soit les responsables ?!

-moi…



-Qui, malgré tout ce qui pouvait lui arrivé, n’a jamais perdu son sourire et sa joie de vivre ?!

-moi…

-Et, après tout ça, tout ce que tu as déjà fait, tu va te laisser décourager par une maitre mage plus forte que toi et sans pitié, profitant de sa puissance pour rabaissé les autres ?! Je ne te reconnais pas là. Remet en forme tout de suite ! Aller, debout !! Du courage !!

Pour Arera se fut comme un électrochoc, elle revint dans le monde « normal », elle se mit à réfléchir et se rendit compte de sa stupidité , la double avait disparu, elle ne pouvait rien faire d’autre. Arera se rendit compte qu’elle s’était mis dans un tel étant inutilement, et qu’elle ne devait pas se laisser abattre, non plus jamais, comme toujours son moral devait être d’acier.

Elle ramassa son arc, qui était à ses côtés et commença à regarder le point de coupe, il fallait avouer que la maitre mage était forte, la coupure était nette, parfaitement nette qu’on avait du mal à croire que ce soit fait par une flèche, elle leva la tête en l’air et commença à réfléchir...elle pouvait toujours essayer d’attacher les deux bouts ensemble, mais le bois subirait alors une trop grande tension et risquerait à son tour de se brisait, elle pouvait l’amener à réparer une fois cette expédition finie, mais sans argent, elle n’irait pas loin, surtout que les réparations coûtent souvent plus chère que l’objet en lui-même, et elle se retrouverais sans arc jusque là… Elle avait peut-être plus d’arc mais possédait toujours ses flèches, elle pouvait toujours les utiliser comme des poignards, c’était mieux que rien et ça pouvait se révélait intéressant comme technique.

Elle afficha un léger sourire, quoi que encore un petit peu sous l’emprise de son état « second », et se leva pour rejoindre le groupe , elle regarda avant si l’arbre avait souffert et vu avec étonnement qu’il n’y avait plus d’arbre, ou plutôt que celui-ci faisait aussi partit intégrante de son imagination.

Elle marcha doucement, ses jambes tremblaient encore un peu, au loin, elle voyait une forme s’approcher, peut-être ce maitre pyromancien, elle espéra qu’il soit bon, honnête, indulgent, tolérant… comme un vrais maitre mage, ce à quoi on s’attend lorsqu’on en rencontre pas comme se qu’elle avait pu croiser auparavant.

A force d’observait ce qui se passait au loin, elle finit par trébucher et s’étala de tout son long par terre devant le groupe, elle soupira en souriant et commenta.

-Et la vie continue, ce jeu ne ma laisse aucun moment de répits.

Puis elle se mit à rire en se relevant, d’un beau rire, joyeux et doux, elle avait retrouvé son état naturel. Elle aperçut enfin le maitre pyromancien. Ses yeux s’ouvrirent en grand, c’était un dragon, elle était fasciné, c’était la première fois qu’elle en voyait un, elle le regardait de haut en bas et de bas en haut, du bout de ses ailles aux griffes de ses pattes, elle referma sa bouche qui s’était ouvert tellement elle était fasciné.

Je suis ici pour menez à bien l'expédition. Je suis Arganalth le maître pyromancien.
Je connais apparemment la plupart d'entre vous, j'aimerais bien si il est possible que ceux que je ne connais pas ce présentent.


Il semblait connaitre du monde, et s’appelait Arganalth, il était poli et parraisait très gentil. Arera sursauta en entendant Atÿla se présenter, elle était tellement fasciné par le fait de voir un dragon qu’elle en oubliait les bonnes manières, elle souri de son plus beau sourire, s’avança d’un pas, s’inclina respectueusement et se présenta.

-Bien le bonjour, Maitre Arganalth, je suis heureuse de faire votre connaisance, je me nomme Arera Ritaé…

Elle regarda le ciel, en se demandant ce qu’elle pouvait dire de plus, lorsqu’elle aperçut, une paire d’aile, elle baissa légèrement les yeux et remarqua une jeune fille à ses côtés. Elle ne regardait pas vraiment la jeune fille, elle fixait ses ailles. Est-ce un ange ?

A cette idée elle recula vivement d’un pas, les yeux grands ouverts, elle eu le réflexe stupide de lever son arc au niveau du ventre. Elle tourna la tête vers l’arc dont la corde pendouillait gaiement et fit une expression désespérée qui était humoristique.

Elle remit son attention sur la jeune fille, et recommença à regarder les ailles de celle-ci, elles étaient assez petites, mais il était possible que se soit un ange, dans ce cas… Non, elle préféra ne pas y penser, et fit deux trois pas avant de prendre la parole d’une voix incertaine.

-Seriez-vous un ange ?


Dernière édition par Arera le Dim 8 Fév 2009 - 20:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardana
Tailleuse
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
95/95  (95/95)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mer 18 Juin 2008 - 13:26

Ardana avait rejoint le groupe. Elle attendait, elle allait savoir le nom des autres.

Nous nous sommes déjà rencontrés, je ne sais pas si vous vous en souvenez. Je suis Atÿla, la dresseuse, actuellement en formation avec Maître Oromis Elda.

C'était une jeune femme qui avait parlé. Elle était asssez grande. Bien qu'Ardana rattrapé presque sa taille malgrés son jeune âge à causes de ses grandes pattes. Une chose fit frémir la jeune fille, c'était la blancheur du visage d'Atÿla contrasté à la noirceur de ses cheveux. Une chose l'étonna et lui plit c'était ses yeux verons. Elle se demandait bien quelle magie elle pouvait pratiquer. Mais elle fut rapidement interromput dans ses reflexions lorsqu'une autre jeune fille la regarda fixement comme si elle avait peur. Cela ne l'étonna guére comme tout le monde la maltraité à cause de son apparence. Mais ce qui l'étonna c'est que la jeune fille tendi un arc dans sa direction avec une corde coupée. Puis parlant d'une voix tremblante elle lui dit:

-Seriez-vous un ange ?

La jeune mutée commença alors à rire.

-Un ange? Regardez moi bien... Est-ce que j'ai l'air d'un ange.

Ardana se rapprocha d'Arera. Et pointa ses mains en direction de l'arc, elle ferma les yeux et se concentra sur les flux telluriques. Elle les voyait nettement, celui composant l'arc était romput, elle se mit au boulot, oeuvrant pour reparer cela. L'arc était composé de fibre vegetal dont les flux ressemblaient à ceux constituant les lianes (19). L'effet fut spectaculaire, la corde paraissait neuve.

-Essaie de faire plus attention à tes affaires dans l'avenir... L'arc était dans un piteux état. Je m'appelle Ardana et toi?

Elle passa sa queue sous le cou de la jeune fille pour bien lui mettre en évidence qu'elle n'était pas un ange, apparemment elle en avait peur...

_________________

Spoiler:
 

image du personnage complet sur le feuille de perso

Ma tente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arera
Mage
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 25
Localisation : sûrement sous ma couette ^^
Expérience/Niveau : 2825 xps, niveau 3
Date d'inscription : 23/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
85/85  (85/85)
Points de Mana:
110/110  (110/110)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mer 18 Juin 2008 - 15:19

A sa grande surprise la jeune fille se mit à rire, elle la regarda étonnée, sans comprendre.

-Un ange? Regardez moi bien... Est-ce que j'ai l'air d'un ange.

Arera ne comprit pas, elle avait pourtant l'apparence d'un ange avec ses ailles, et son visage fin et beau, avant qu'elle n'aille le temps de répondre quoi que se soit la jeune fille s'était rapproché et avez fermé les yeux tout en tendant les mains vers l'arc, surprise, Arera redescendit rapidement celui-ci et observa la jeune fille avec un air interogateur.

Elle sentit par la suite quelque chose d'étrange au niveau de son arc, en regardant, elle s'aperçut que la corde de son arc se reconstituer sous ses yeux, elle mit la corde de l'arc devant son regard pour mieux voir le résultat, et s'aperçut que la corde était comme neuve.

Elle regarda admirativement la jeune fille, qui était-elle pour avoir réussit un tel miracle, elle du chercher quelque seconde avant de se rappeler l'enseignement de l'école, les druides étaient capables de tels exploits.

Essaie de faire plus attention à tes affaires dans l'avenir... L'arc était dans un piteux état. Je m'appelle Ardana et toi?

-Et bien en fait, ce n'est pas vraim...

Elle n'eu pas le temps de finir sa phrse qu'elle sentit un drôle de chatouillit sous son cou, elle mit sa main pour voir se que c'était et rencontra, un mélange de plume et d'écaill.

Elle baissa la tête et aperçut une queue, elle regarda étonnée d'abord, elle ne s'y attendez pas, puis admirative, ce mélange de plumes et d'écailles faisaient une étrange sensation au touché qu'elle apréciait, elle remarqua par la suite les pattes d'Ardana, elle laissa échapper un "oooh", ses yeux brillait étrangement, elle avait un sourire béat, tel un enfant devant quelque chose de manifique, elle compris alors pourquoi elle lui avait demandé si elle était un ange, et se mit à son tour à rire.
-Je suis désolé de vous avoir prit pour un ange, je n'avait pas remarqué votre queue et vos pattes, c'est tout simplement...splendide, ça vous va très bien, vous pouvez en être fière, encore toute mes excuses d'avoir osé confondre.


Elle sourit gentiment, et rendit sa liberté à la queue qu'elle n'avait pas arrêter de toucher, tellement elle aimait cette sensation si particulière.

-Je vous remercie énormément pour mon arc (elle le brandit toute fière devant tout le monde), j'y ferait plus attention promis.

Elle s'inclina respectueusement devant Ardana, il était clair que cette fille était très gentille, certainement aussi que Atÿla.

-Je me nomme Arera, enchantée de vous connaitre. Vous êtes une Druide, n'est-ce pas ? Pour ma part je suis une Shaman.

Elle continuait de sourire, le coeur remlit de joie par cette nouvelle rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atÿla
Dresseur
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Aucune importance
Expérience/Niveau : 5225 / 4
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
70/95  (70/95)
Points de Mana:
100/100  (100/100)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Lun 23 Juin 2008 - 19:18

Soudain, Arera trébucha devant le groupe, soupirant :

-Et la vie continue, ce jeu ne ma laisse aucun moment de répits.

Atÿla sourit et se retint de serrer la jeune fille dans ses bras, personne n’aurait compris pourquoi elle faisait ça. Elle se contenta de lui envoyer un sourire éclatant.

Elle remarqua alors que la jeune fille qui était arrivée avec Maître Arganalth observait la dresseuse avec attention. Atÿla avait appris à se méfier des regards, elle se raidit un peu, attendant un commentaire qui ne vint pas. Alors, elle se décrispa, rassurée. La jeune fille ne lui voulait certainement aucun mal. Elle avait subi plusieurs mutations, mais conservait quelque chose, la nécromancienne ne savait pas quoi, qui la rendait belle. Arera la regardait, fascinée, puis lui demanda s’il elle était un ange. La jeune fille répondit:

-Un ange? Regardez-moi bien... Est-ce que j'ai l'air d'un ange ?

Puis elle répara l’arc de la jeune fille ailée, stupéfiant par la même occasion Atÿla, qui n’avait jamais vu une telle magie à l’œuvre. La jeune mutée dit de nouveau :

-Essaie de faire plus attention à tes affaires dans l'avenir... L'arc était dans un piteux état. Je m'appelle Ardana et toi?

Elle avait l’air vraiment gentille, tout comme le maître pyromancien. Cela rendrait la quête plus agréable qu’avec « l’autre ». Atÿla repensa au regard d’acier en fusion de la chasseresse et frissonna, puis secoua la tête pour éloigner ce souvenir de son esprit. Arera parlait de nouveau, émerveillée comme une enfant devant la queue d’Ardana :

-Je suis désolé de vous avoir prit pour un ange, je n’avais pas remarqué votre queue et vos pattes, c'est tout simplement...splendide, ça vous va très bien, vous pouvez en être fière, encore toute mes excuses d'avoir osé confondre. Je vous remercie énormément pour mon arc (elle le brandit toute fière devant tout le monde), j'y ferais plus attention promis. Je me nomme Arera, enchantée de vous connaitre. Vous êtes une Druide, n'est-ce pas ? Pour ma part je suis une Shaman.

Ainsi, Arera était Shaman. La semi-elfe s’en voulait de ne jamais lui avoir demandé, et se promit une fois de plus de se rapprocher de la jeune fille durant la quête. Elle sourit de nouveau, contemplant avec tendresse sa protégée, qui paraissait avoir rajeuni de dix ans. Arera avait l’air heureuse, et ça lui suffisait.

_________________


Feuille du Personnage

5225 XP / 118555 Po
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arganalth le sage
Maître Pyromage/Chasseur a mi-temps/admin
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 27
Localisation : oromis n'en est pas loin :p
Date d'inscription : 03/07/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
125/125  (125/125)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Lun 23 Juin 2008 - 23:37

Atÿla vint se présenter mais il se souvenait encore d'elle:

-Nous nous sommes déjà rencontrés, je ne sais pas si vous vous en souvenez. Je suis Atÿla, la dresseuse, actuellement en formation avec Maître Oromis Elda.

-Oui, je me souvient trés bien de vous. Voud étiez la quand nous avions affronté Ak'nar, ce démon maléfique.

Une autre personne vint auprés de lui, elle était de petite taille et semblait être un ange, mais il l'avait bien apprit, les apparences pouvaient être trompeuses, alors il ne se fit pas une idée acquit il attendrait d'en savoir plus sur sa vrai nature... Elle s'insclina et se présenta:

-Bien le bonjour, Maitre Arganalth, je suis heureuse de faire votre connaisance, je me nomme Arera Ritaé…

Je suis ravit de faire votre connaissance également.

Le dragon attendait, oui il attendait que les personne du groupe qui ne se connaissait pas fassent plus ample connaissance, pour qu'il y'ait une cohérence dans un groupe il faut que les différnets personne se connaisse et ne soit pas embrouillé pour qu'il puisse y avoir un esprit d'équipe. Il vit Ardana et Arera parlé, Ardana repara même l'arc de cette derniére. Elle avait l'air de bien maîtriser la magie druidique, le maître druide avait bien fait son boulot.

-Êtes vous prêt à partir maintenant? La route va sûrement être dur et diffcile, je tiens à vous prevenir. Vous aurez tout le temps pour faire plus ample connaissance durant la route

_________________
8015po 14540xp



ma fiche perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bayziels
marchand
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 28
Localisation : Belgique
Classe : Pyromage
Expérience/Niveau : 1575/2
Date d'inscription : 31/12/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
91/125  (91/125)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mar 24 Juin 2008 - 13:49

Bayziels n'avait quasiment rien compris à ce qui venait de se passer devant ses yeux. Bizarrement, le groupe n'avait pas l'air d'accepter la présence de cette maître mage et la discussion qui s'ensuivit confirma ses pensées. Cela lui importait peu, c'était une femme comme une autre et il aurait suivi ses ordres pour autant qu'ils se révèlent logiques et raisonnables.

Bayziels se glissa discrètement près d'Atyla pour lui demander des explications quand il entendit dire qu'Arganalth viendrait remplacer la maitre mage. Heureux de voir son maître dirigé l'expédition, il lui fit un petit signe de main quand il approcha. Le reste de la troupe avait aussi l'air d'apprécier ce changement de tutelle et c'est avec empressement que la plupart se présentèrent.

Laissant place à un moment de silence, Bayziels questionna Atyla :

"Qu'est-ce qu'il s'est passé avec la maitre mage? Je n'ai pas tout suivi et à voir vos têtes, elle ne devait pas être très sympathique... où allons-nous? et que devons-nous y faire?"

Attendant sa réponse, il détailla les autres participants à l'expédition. Il avait déjà aperçu la plupart d'entre eux, il n'avait vu l'ange que rapidement sur les remparts et ne connaissait pas grand chose d'elle quand à la fille qui accompagnait Arganalth, il ne l'avait jamais vue et se demandait d'où elle pouvait bien venir...

_________________
Le nain Bayziels, parce qu'il le vaut bien !

Tente
Fiche de Héros
Super GD « A l'pâture » de la chaîne Karhfurt
Bourse : 8413 Po

Bayziels, le nain qui pelotte une femme plus vite que son ombre mais qui réfléchit moins vite que celle-ci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/tente-du-nain-b
Arera
Mage
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 25
Localisation : sûrement sous ma couette ^^
Expérience/Niveau : 2825 xps, niveau 3
Date d'inscription : 23/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
85/85  (85/85)
Points de Mana:
110/110  (110/110)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mer 25 Juin 2008 - 16:37

Arera regardait toujours avec émerveillement Ardana, elle était très belle avec ses pattes, ses ailles et sa queue. Elle la regardait de haut en bas, de bas en haut, elle ne pouvait détaché son regard, ses yeux brillait avec une lueur enfantine. Une voix enfin la détacha de sa contenplation.

Êtes vous prêt à partir maintenant? La route va sûrement être dur et diffcile, je tiens à vous prevenir. Vous aurez tout le temps pour faire plus ample connaissance durant la route

Elle regarda vers le dragon, et sourit à l'idée de commencer l'expédition, et faire connaissance sur la route...la route ? Arera laissa échapper un petit "Oh" en posant l'index de sa main gauche sur son visage sous sa bouche, tout en levant les yeux vers le ciel, elle venait e se rendre compte qu'elle avait oublier quelque chose. Elle s'adressa à Ardana.

- Veuillez m'excusé je viens de me rendre compte que je viens d'oublier de faire quelque chose, je dois donc vous laisser. J'ai été ravie de faire votre connaissance, et serais heureuse defaire plus ample connaissance...sur la route par exemple.

Elle lui lanca un dernier sourire plein de gentillesse avant de se retouner, elle aperçut Atÿla qui la regardait gentiment en souriant, ainsi elle était encore plus belle qu'à l'habitude, elle s'avança vers elle en enlevant son manteau qu'elle avait toujours.

A côté d'Atÿla, il y avait le nain qu'elle avait déjà aperçut pendant la bataille et à l'académie, elle le salua respectueusement en s'inclina et en lui disant "bonjour", puis se tourna vers Atÿla en lui tendant son manteau.

-Excuse-moi, j'ai oublié de te le rendre tout à l'heure, merci beaucoup de me l'avoir prété, il m'a été bien utile, encore pardon de na pas l'avoir rendu plus tôt.

Elle lui offrit un grand sourire plein d'affection, elle aimait beaucoup Atÿla même si la rencontre daté de peu et espérait que cette affection était partagé. Elle était très heureuse, tout allait pour le mieux, et ils allaient partir en expédition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atÿla
Dresseur
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Aucune importance
Expérience/Niveau : 5225 / 4
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
70/95  (70/95)
Points de Mana:
100/100  (100/100)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Sam 28 Juin 2008 - 16:51

Atÿla n'aperçut son voisin que lorsqu'il lui parla: elle était haute de taille et prompte a s'échapper de la réalité.

Qu'est-ce qu'il s'est passé avec la maitre mage? Je n'ai pas tout suivi et à voir vos têtes, elle ne devait pas être très sympathique... où allons-nous? et que devons-nous y faire?
- En réalité, nous nous sommes comme qui dirait... rebéllés contre cette maître Mage, qui cachait bien son jeu... Elle nous a incendié, et je crois qu'elle nous aurait tués sur le champs si elle en avait eu la possibilité... Souvenez-vous bien que cette femme est dangereuse, maître nain!Heureusement, maître Arganalth est arrivé. Pour en revenir à la quête, on a constaté des disparitions étranges dans un périmètre donné, à quelques kilomètres d'ici. Nous sommes là pour voir de quoi il retourne, sous la direction du maître pyromancien.

Soudain, Arera s'approcha de la nécromancienne, et lui rendit son manteau en disant:

-Excuse-moi, j'ai oublié de te le rendre tout à l'heure, merci beaucoup de me l'avoir prété, il m'a été bien utile, encore pardon de na pas l'avoir rendu plus tôt.
- Ne t'excuse pas, Arera! Ce n'est pas grave, tu aurais pu le garder encore un moment. Reviens vite, et fais attention a ce que tu fais, n'est-ce pas? Concentre-toi bien... Allez, va!

La dresseuse adressa un grand sourire à sa protégée, qui partit après le lui avoir rendu. Cette petite était vraiment adorable. Enfin cette petite... Elles n'avaient pas tant d'années de différence, après tout. Atÿla se surprit à penser que si tout se passait bien, elle trouverai bientôt une petite soeur. Elle remit son lourd manteau, et sa vipère vitn s'enrouler autour de son cou. La semi-elfe enfonça son large chapeau de feutre sur ses yeux. Elle était vêtue de noir, ce qui contrastait avec la pâleur presque cadavérique de son teint. En imaginant ce à quoi elle ressemblait, la jeune femme sourit: la nécromancie était faite pour elle...

_________________


Feuille du Personnage

5225 XP / 118555 Po
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du jeu
Mage de bas niveau
avatar

Nombre de messages : 78
Localisation : Ici
Classe : Dieu
Expérience/Niveau : Infini
Date d'inscription : 20/10/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
9999999999/9999999999  (9999999999/9999999999)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Lun 7 Juil 2008 - 17:14

Le groupe était devant la porte sud et le soleil commençait à monter au dessus de la muraille, à leur gauche. Ils attendirent encore un peu, puis voyant que personne n'arrivait, Arganalth dit:

" Bon, il faut y aller. Nous ne devons pas arriver là-bas trop tard. Nous ne devons pas être surpris par le monstre pendant la nuit. "

Ils se mirent en marche dans la plaine, une légère brune empêchait de voir la forêt, environ quinze kilomètres plus loin, mais le temps était favorable, un vent frais compensait la chaleur du soleil. Ils commençèrent paisiblement la marche qui devrait durer environ trois heures.

[HRP: Pfff, faut que je m'y remette moi, l'inspiration me manque...]

_________________
attention au mj, il peut influencer vos âme et decision, il decide de l'augmentation ou non de votre xp et de vos blessure.
De plus il est particulierement cruel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bayziels
marchand
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 28
Localisation : Belgique
Classe : Pyromage
Expérience/Niveau : 1575/2
Date d'inscription : 31/12/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
91/125  (91/125)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mar 8 Juil 2008 - 23:27

Durant la marche, Bayziels s'approcha d'Arganalth et lui parla :
"De quel monstre parlez-vous? Qu'a-t-il fait? Avez-vous une idée de ce qu'il peut être? Où Allons-nous? Qui aura-t-il là-bas? Reviendrons-nous vivant? Où étiez-vous pendant tout ce temps?"

Un nain savait se montrer discret mais une fois que sa curiosité était lâchée, il pouvait tenir des années sans diminuer son flot de questions. Il n'y avait donc que deux choses à faire pour calmer un nain en plein élan de curiosité : répondre aux questions qu'il avait déjà posé sans lui laisser le temps d'en placer une et puis lui demander de s'éloigner un peu pour avoir du calme pour une quelconque raison.

_________________
Le nain Bayziels, parce qu'il le vaut bien !

Tente
Fiche de Héros
Super GD « A l'pâture » de la chaîne Karhfurt
Bourse : 8413 Po

Bayziels, le nain qui pelotte une femme plus vite que son ombre mais qui réfléchit moins vite que celle-ci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/tente-du-nain-b
Sarius
Armurier
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 27
Localisation : Sans doute entreint de dormir.
Classe : Magelame
Expérience/Niveau : 11690/5
Date d'inscription : 22/08/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
145/145  (145/145)
Points de Mana:
110/110  (110/110)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mer 9 Juil 2008 - 16:00

Sarius marchait au côté de Atyla et Arera, Il regarda sa nouvelle arme et se dit qu'il faudrait qu'il trouve ua plus vite l'orbe qui irais au bout du pommeau, si il devait la faire voler il n'hésiterait pas, même si il préférait rester dans la légalité et donc l'acheter. Sinon si il découvrait qu'il y en avait une quelque part dans le monde il irrait la chercher, il faudrait qu'il se renseigne à la bibliotheque sur les différentes gemme de pouvoir dans le monde.

Il y avait aussi cette histoire de temple qui l'inquiétait, un temple isolé dans les îles de feu, et à l'interieur un mage allait surement sortir, Sarius le savait se serrait là bas qu'il devrait combattre Valken, il devrait le détruire pour pouvoir rester en vie et détruire la magie soustractive, pour cela il aurat besoiun d'aide et pour le combat il aurait besoin de son épée et donc de la gemme qui va avec.

Heureusement il aurait l'ocasion de parler avec Arganalth des dernier evenement qui concernait la magie soustractive, la destruction de l'orbe noir et la discution de Valken avec le mage noir du passé et la découverte du temple.

_________________
Niv 5. 8105 xp.

Ma Tente

Equipement de la quête en cours:
Habillé d'une tunique noire et d'un pantallon également noir, une épée longue

Pv de altarith:
PV=(5*5)+ (3 *10) + 25 = 80 pvs
Pv actuel: 80 pvs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   

Revenir en haut Aller en bas
 
[quête]Un mystère plane
Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le mystère de l'Atlantide
» Stardust, le mystère de l'étoile.
» cicatrice de shanks mystère résolus.
» Le mystère du club des riches et puissants de Gotham.
» ? Le Défi de l'Homme Mystère ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mages et démons : L'aventure débute :: La ville : Girk'An :: Les rues :: La place principale-
Sauter vers: