Mages et démons : L'aventure débute


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionGénérateur de dé

Partagez | 
 

 [quête]Un mystère plane

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Ombrana
Mage de bas niveau
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : l'ombre est ma maison
Classe : roublard
Expérience/Niveau : PNJ, roublarde de niveau moyen (4/5)
Date d'inscription : 22/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
110/110  (110/110)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Jeu 2 Oct 2008 - 21:44

nos deux protagonistes, Ombrana et la Maître Chasseresse viennent d'ici, elles sont venue mettre un peu d'animation Wink Razz Prenez en compte qu'elles sont parties quand vous n'aviez pas encore rencontré le griffon, elles étaient légèrement décalée niveau chronologie à vous dans le rp

Le cheval était puissant et très rapide. Je l'ai laissé galoper un peu au hasard. La longue chevelure d'Ombrana dansait dans son sillage et elle suivait le mouvement de son cheval avec grâce. Ce dernier, cheval de course fin et élancé déployait sa musculature et répondait docilement aux ordres de sa cavalière. Ombrana n'était de loin pas une excellente cavalière, mais elle avait eu la chance avec le Balafré de jouir d'un enseignement en cette matière. Il estimait qu'un cheval volé pouvait être un bon plan de secours pour fuir. En tout cas, elle avait découvert avec passion ces animaux merveilleux. Elle ressentit un peu d'angoisse. Elle ne connaissait pas la nature et elle se sentait vulnérable. Il n'y avait rien ici, aucune rue, aucun immeuble. Après quelques minutes elle finit par s'apaiser et regarda les paysages défiler distraitement. Elle faisait de temps en temps trotter son cheval. Afin de le ménager et continuait sa route.

Elle était prise dans ses pensées. Le comportement de la Maître Chasseresse avait fini de la perturber. Elle devait se rendre à l'évidence, sa survie, sa clémence, son attachement à elle. Sa façon de la regarder, son rire, son rire... Il ne fallait pas se leurrer et Ombrana d'esprit vif ne comptait pas le faire cette fois. Elle n'osait cependant pas imaginer que cette femme puisse éprouver des sentiments d'une autre nature que devrais être une relation de femme. Cela ne se faisait pas. C'était totalement mal vu et banni. Un large sourire naquit sur les lèvres d'Ombrana. Elle aimait bafouer la morale et les principes. Mais quand bien même, cette femme, l'effrayait. Elle n'avait jamais de plan B avec elle et ne se sentait pas libre. Elle avait l'impression d'étouffer. Elle qui n'avait jamais été liée à personne par amour qu'à sa tata qu'elle avait perdu lorsqu'elle était une gamine. Maintenant, elle était une femme. Tout cela était si loin.

Elle aurait facilement pu construire des relations, avec des hommes, des femmes. Avoir une vie sociale. Elle n'avait jamais aboutit à rien. Elle repensa en ce moment à Atÿla. Une rencontre étonnante, elle était heureuse de la connaître. Sa deuxième rencontre étonnante, avec la Maître Chasseresse la laissait plus perplexe. Elle continua de galoper, prise dans un enchevêtrement de pensée et soucis indémêlable. C’est vrai quoi, vous avez déjà eu autant d’ennuis ?

Elle arrêta le cheval.


Que fuis-tu Ombrana ? Ce n'est pas ton genre de fuir.

Elle se retourna et chercha du regard la ville qui était cachée par une colline. Elle vu par contre parfaitement, la silhouette bleue se détacher dans le ciel sur son cheval blanc. Une silhouette élancée, elle ne distinguait que les reflets bleutés de son armure mais elle devina immédiatement qui c’était. Son cœur s’emballa soudainement. Elle fit volter son cheval et le lança précipitamment au galop. Frénétiquement cette fois, sollicitant sa monture comme si sa vie était en danger. (ce qui est peut-être bien le cas finalement)

Je sais ce que je fuis !
Plus vite bourrique ! Plus vite crétin de canasson ! Sinon je te bouffe en côtelette avec des petites herbes.


Elle se retourna à moitié, le cavalier encore loin s'était lui aussi mit au galop. Elle regrettait peut-être de lui avoir prêté un cheval. Elle repoussa cette pensée stupide, c'était pour elle qu'elle était ici. Et elle avait peur de la nature de ce qu'elle attendait d'elle en retour.

mayday mayday mayday ?


Attends mais ... qu'est-ce que c'est que cette montagne devant sur le chemin ? Une bestiole !

Arrête-toi canasson ! [censure]


Le cheval rua et se cabra en voyant l’horrible griffon. Une peur panique s’embarra de lui et il s’emballa. Sa pauvre cavalière tenta en vain de rester sur lui.

Le groupe de personnes aux prises avec un griffon en furie virent voler une jeune femme qui vint s'écraser aux pieds du griffon. Elle se releva tant bien que mal et lâcha un épouvantable juron.


Maudits cheval, rognure de [censure] Je te souhaite de finir en côtelette !

Elle tournait le dos au griffon qui naturellement chercha à la happer de son bec. Il ne comprenait rien, ne cherchait rien à comprendre. Il en oublia la douleur provoquée par la boule de feu. Il ne comprenait pas ce qu’il s’était passé, pourquoi cette femme s’était faite projetée à ses pieds. Il savait juste qu’il allait la réduire en bouille et goutter à sa délicieuse chair. Il se désintéressa du dragon qui s’envolait. De toute façon, sa queue l’handicaperait trop pour qu’il se lance dans une poursuite aérienne. Ces dingues c’était acharné sur sa queue et c’était un balancier vital pour son vol. Même fou de rage, il ne pouvait pas penser voler, et puis il avait encore une brochette d’andouille sous la dent. Qu’une femelle rousse s’ajoute au lot ne faisait qu’intensifier sa joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/ombrana-t282.ht
Animatrice
animatrice
avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 03/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
1000000/1000000  (1000000/1000000)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Jeu 2 Oct 2008 - 21:45

Arga :
Boule de feu majeur(jet 14)
1D20+10 = 16 + 10 = 26

Résistance du griffon : (jet 19 réussite critique) 2D6 + 4 = 5 + 3 + 4 = 12

Griffon : - 14 pvs

Le griffon a la queue très abimée. Ton idée était bonne mais il aurait fallut ne pas l’empêcher de voler pour qu'il te suive. De plus Ombrana l’a distrait malencontreusement.

Atÿla :
Festin de l’âme (jet11) Tu mets un instant à trouver le bon canal mais tu sens finalement l’énergie monter doucement en toi. Tu gagne : 3D6 = 5 + 3 + 2 = 10 cependant tu as un malus car le corbeau est un animale petit et possédant une faible énergie vitale proportionnellement à tes besoins.
10 – 1D6 = 10 -3 = 7

58 + 7 = 65pv

Les autres, vous pouvez intervenir sans ordre uniquement si vous n'attaquez pas le griffon et ne faites qu’interagir si vous le souhaitez vraiment.

Sinon je rappelle l’ordre d’attaque :
Arganalth le sage : 20
Atÿla : 17
Arera : 13
Sarius et son familier : 12
Bayziels : 8
Darl Valar : 7
Ardana : 1

_________________
Si vous avez besoin d’une animation pour vos rp, un problème, n’hésitez pas à envoyer un MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animatrice
animatrice
avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 03/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
1000000/1000000  (1000000/1000000)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Jeu 2 Oct 2008 - 21:46

*rattrape son cheval Lena et reste à l’écart avec lui !*

*bien Maîtresse*


La Maître Chasseresse bondit de son cheval et décrivit une splendide courbe et se réceptionna souplement pour fondre sur le griffon. Ou plus précisément Ombrana qui idiotement ne se rendait pas compte qu’un bec allait la cisailler en deux dans une poignée de secondes. Le groupe présent ne pouvait que regarder horrifier ce qui allait se produire. Le bec allait claquer, le sang jaillir par gerbes et il déchiquèterait son corps. Le bec claqua et il y eut un horrible hurlement. Un bec pareil peut trancher un corps humain en deux comme s’il avait été un morceau de beurre tiède. Il ne pouvait pas avoir manqué sa cible. Les moins courageux détournèrent les yeux. Pourtant il n’y eut pas de gerbe de sang. Simplement un horrible crépitement magique et cette fois-ci c’est le cri du griffon qui recula comme mordu par la peste. En effet, d’étranges fibres magiques venaient de naître du bras de la chasseresse. Campée sur ses jambes, elle venait de tirer Ombrana contre elle. Lui évitant une mort certaine. Les bras encombré par Ombrana qui ne semblait pas vraiment comprendre ce qu’il lui arrivait se laissa faire, elle relança une gerbe d’énergie qui toucha encore le griffon en plein visage, le forçant à reculer. Elle-même recula précipitamment. Jetant Ombrana sur ses épaules comme un sac de patates. Elle se mit près du rocher et du blesser qui gisait là. N’accordant aucune attention aux personnes présentes. Elle saisit Ombrana derrière la nuque. Elle la força à la regarder.

Les personnes présentent ne comprenait véritablement pas ce qu’il se passait. Le griffon toujours fou de rage s’était replié du côté où se tenaient Darl, Ardana et Bayziels. La furie de la Maître Chasseresse semblait bien pire que celle du griffon ! Son visage impassible était congestionne par une masque crispé. Et elle commença visiblement à hurler sur Ombrana mais les cris du griffon couvraient ses paroles. La pauvre Ombrana semblait vouloir disparaître sous terre et tentait de se défaire de l’étau de la Maître Chasseresse. La roublarde ne semblait plus fière ou arrogante, elle semblait juste affolée à un plus haut point. Elle finit par se débattre comme une hystérique et elle fut bientôt la troisième furie sur le champ de bataille. Cette fois, ces injures et grognement désespéré couvrir la voix du griffon. Ce dernier complètement sonné par l’attaque fulgurante de la Maître Chasseresse ne faisait que gesticuler à l’aveugle.

Finalement, peinant visiblement à calmer l’hystérie d’Ombrana en criant plus fort qu’elle la Maître Chasseresse lui asséna une claque mémorable. Ombrana se tint la joue et cette fois ci des larmes inondèrent ses yeux, étant toujours fermemant tenue à la base de la nuque elle ne pouvait rien faire d'autre que de se tenir la joue et pleurer.

La scène était très étonnante et surprenante pour le groupe qui les voyait débarqué ainsi à l'improviste et continuer à s'étriper sans tenir compte d'eux et du griffon. Elles se hurlaient littéralement dessus. Semblant toutes deux aux prises avec des sentiments violents.


Deux sorts de la Maître chasseresse :
Fouet énergétique

3D10 + 10 = 4 + 2 + 2 + 10 = 18
3D10 + 10 = 10 + 2 + 8 + 10 = 30

Résistance du griffon(jet 11) 1D6 + 3 = 3 + 3 = 6

Griffon : -42pvs
(vous n’imaginez même pas le niveau de ce sort, qu’elle est la seule à maîtriser et connaître)


A vous les studios, je répète, pour attaquer le griffon respectez l’ordre sinon vous pouvez intervenir.

Le griffon à l’instant est sonné mais va reprendre ses esprits. Il est toujours très dangereux. Il a une sacré constitution, vous pouvez continuer à taper il tient encore parfaitement debout.

_________________
Si vous avez besoin d’une animation pour vos rp, un problème, n’hésitez pas à envoyer un MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atÿla
Dresseur
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Aucune importance
Expérience/Niveau : 5225 / 4
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
70/95  (70/95)
Points de Mana:
100/100  (100/100)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mar 7 Oct 2008 - 22:56

Le sort avait réussi. Ce qui laissait penser à Atÿla qu'elle n'avait pas de problème de concentration. Elle sentit l'énergie affluer dans ces mains. Le contact fut très court, trop court. Elle n'avait pas récupéré assez d'énergie. Mais qu'espérait-elle, eu just? Un remontant miracle qui aurait soigné sans attendre ses blessures? Stupide naïveté... Jusqu'à ce qu'on la soigne, elle ne pourrait rien faire. Au niveau de l'attaque, du moins. Voilà ce à qui elle pensait lorsqu'elle entendit une cavalcade qui venait dans leur direction. En un rien de temps, elle vit Ombrana arriver, dos au griffon, on ne savait comment. La créature ne comprit pas tout non plus, mais ajouta la belle rousse à son menu, et essaya de la déchiqueter en deux d'un coup de bec. Atÿla poussa un cri, qui s'étrangla dans sa gorge:

"Ombr..."

Avant qu'elle n'ait le temps de finir, la Maître Chasseresse (de triste mémoire) était arrivée et avait décochée on ne savait quel sort au griffon, qui titubait à présent à l'aveuglette. Incapable de bouger, au sens propre comme au figuré, la semi-elfe regarda la scène entre son amie et Daidera. Des cris, de la folie... Une claque magistrale!

"Ombrana! Arrêtez ça! Ne la frappez pas! Je vous en prie..."

La nécromancienne s'était redressée d'un coup, la douleur explosant dans son crâne. Elle tenta de se mettre debout, mais retomba, la souffrance explosant dans sa jambe...

*Pardon, Ombrana... Je suis trop faible...*

_________________


Feuille du Personnage

5225 XP / 118555 Po
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arera
Mage
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 25
Localisation : sûrement sous ma couette ^^
Expérience/Niveau : 2825 xps, niveau 3
Date d'inscription : 23/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
85/85  (85/85)
Points de Mana:
110/110  (110/110)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Sam 11 Oct 2008 - 14:25

[ hrp: désolé, mes plus plates s'excuse pour le retard, j'ai fait un long rp pour m'excuser =) *sort* ]

De son regard sadique et énervé, Arera regardait toujours l’arrière train, de cette méchante bêbête, dont le sort avait bien touché et qui s’amusait à le bouger de plus en plus en hurlant, elle comprit que les autres sorts que ses amis avait dû lui envoyé, lui faisait mal, et elle s’en réjouissait, affichant un grand sourire sadique et content d’elle.

C’est alors qu’elle vit Atÿla se faire écraser, à ce moment là, sa rage doubla de volume, étant déjà à un point culminant, elle était à deux doigts d’exploser, sa rage s’amplifiait de plus en plus, tout l’énervait, Atÿla écrasée par cette stupide bestiole qui hurlait n’importe comment en gesticulant dans tous les sens. Hélas, la rage d’Arera continuait d’augmentait en elle, et ça rien ne pouvait l’arrêter, ce qui la rendait dangereuse….

Rien ? Pas sûre… Elle sentit alors une étrange chose l’envelopper comme une sorte d’aura étrange, pendant qu’elle entendait l’air vibrer autour d’elle, sans y prêter attention. Elle était déconcertée, elle avait la sensation que cette sorte d’aura avait posé comme deux mains sur ses épaules avant de finir de l’entourait complètement, elle voyait tout flou ce qui se passait autour, alors que les autres pouvait la voir normalement.


-Donne-moi ta rage et n’ai pas peur.

La jeune ange resta bouche-bée, cette voix ne ressemblait à aucune de ses doubles ou autres, elle entendit et sentit la queue passait tout près d’elle, pendant que sans s’en rendre compte elle s’était baissée pour l’éviter de justesse, c’était…cette…chose…qui l’avait fait se baisser ? Elle n’en fut pas sûre mais ça n’était pas elle en tout cas…

Quand elle se remit droite, elle se sentait mieux, bien mieux, plus calme plus détendu, mais….plus folle, en voyant, comme si c’était la première fois (après tout, il y avait bien eu quelques changements de positions), ce qu’il se passait autour d’elle, il y eu une sorte de déclique dans sa tête, des centaines, voire des milliers, d’idées, de pensées, plus saugrenues, plus folles, plus insensées, les unes que les autres, aussitôt son esprit incontrôlable, les classa, jeta les moins bonnes, ou les plus raisonnable, il ne lui resta finalement plus que deux ou trois idées.

Elle continuait de réfléchir, la chose autour d’elle ne donnant plus aucun signe de vie, quand il arriva une chose à laquelle elle ne se saurait jamais attendue, mais alors jamais, tout se passa très vite, et son esprit légèrement ailleurs eu du mal à tout comprendre, elle perdit totalement le contrôle de son corps (compte à rebours…).

D’abords ce fut Ombrana (5…), qui arrivée dont ne sait où, atterrit, on ne sait comment, pile devant la créature en furie, qui tout aussi étonnée que les autres, ouvrait lentement le bec, comme pour faire duraient le supplice, avant de tenter de le referme violement, Arera jeta ses bras en avant et cria de toute ses forces.


-Att…

Elle n’eu pas le temps de finir sa phrase, qu’un bruit de claquement retentit, Arera s’arrêta de bouger net, atterrée, puis ce fut le choc (4…), ce n’était pas le bec qui venait de claquer mais une sorte de fouet qui claqua de nouveau, le griffon recula à l’aveuglette, mais ce n’était pas ça qui la choqua, mais ce qu’il y avait de l’autre côté du fouet…la maître chasseresse !!!!

Quoi ?! Elle ?! Ici ?! (3…) Ce n’est possible ?! Déjà qu’Ombrana, c’était surprenant, mais elle ?! Elle les attaquées aussi ?! Peut-être pas en fait, vu qu’elle venait de sauver Ombrana est était en train de l’emmener un peu plus loin…avant de commencer à lui crier dessus (2…) ?! Mais qu’est-ce qu’il se passait, c’était étrange tout ça, elle regardait la scène interrogativement.

C’est alors que la maître chasseresse mit une baffe monumentale à Ombrana (1…), une fois de plus Arera resta bouche bée devant ça, tout son corps, son esprit, s’arrêta, même sa respiration et les battements de son cœur, elle resta comme ça quelques instants, regardant le duo Ombrana, maître chasseresse, et le griffon, puis tout repris de plus belle et avec plus de force et de folie, la faisant devenir la quatrième furie (0….)


-AAAAAAAAAAAAA !!! MAIS QU’EST-CE QUE CE QU’IL SE PASSE ICI ?! C’EST QUOI CE BAZARD ?! QU’EST QUE LA GENTILLE OMBRANA ET LA MECHANTE MAITRE CHASSERESSE FONT LA ?! ET POURQUOI IL HURLE CE STUPIDE GRIFFON ?!

Tout en criant, la jeune fille avait gesticulé dans tout les sens, montrant tour à tour les différentes personnes puis le ciel ou le sol. Un de ses doubles (celle de 16 ans) pendant qu’elle commençait à courir en rond autour d’elle en hurlant, on ne saurait dire quoi, comme une folle et en bougeant les bras n’importe comment, elle croisa les bras et soupira.

- calme-toi, Arera calme-toi…

Arera s’arrêta et regarda son double avec un regard des plus étranges puis baissant les bras au sol, elle commença à lui criait dessus.

-NON ! JE ME CALME PAAAAS ! JE COMPRENDS RIEN A CE QU’IL SE PASSE ICI ET CA M’ENEEEERVE !!

D’un coup, elle s’arrêta, puis en sortant très rapidement une flèche, aussi vite que des gestes saccadés peuvent le permettre, elle regarda son double, qui commençait à regretter d’être apparue, la flèche levée en l’air, le regard grand ouvert remplis de folie, et un sourit aux lèvres, elle prit la parole , sans hurler pour une fois.

-Il faut que je tue quelqu’un…

Elle regarda de gauche à droite et de haut en bas avant d’arrêter son regard, qui s’illumina soudainement, sur la maître chasseresse, elle cria un « elle ! » en la montrant du doigt, après tout, elle ne s’était pas jurée de la tuer un jour, sa folie l’aveuglée trop pour qu’elle puise penser au mot danger qu’on lui répétait assez souvent.

Elle se mit donc à courir comme une folle, le bras en l’air, tenant sa flèche comme un poignard en hurlant un énorme «TAYYOOO !!!», elle n’était plus qu’à dix mètres de sa cible environ quand un « STOOP ! » retentit, Arera freina et réussit à s’arrêter à cinq mètres de sa cible mais sur un pied uniquement, le deuxième étant en l’air.

Sa double, qui venait de l’empêcher de faire une lourde erreur, s’approcha exaspérée au début puis intéressée voyant qu’Arera vacillait d’avant en arrière avant de s’étaler de tout son long devant, lâchant du coup sa flèche qui atterrit non loin d’Ombrana (recherche de plan B toujours actif ?) , la double rajouta un bâton sur un carnet qui en possédait un nombre déjà important puis se posta devant la jeune fille, qui relevait la tête avant de se remettre sur pieds.


-Ne la tue ! En tout cas pas maintenant…
-Pourquoi ?
-Elle peut être utile pour tuer le griffon, vous tuez d’abord le griffon puis vous la tuez.
-Ah oui, c’est pas bête du tout, c’est même…brillant…

Ce fut une lueur sadique presque sournoise qui brilla dans ses yeux un instant, avant d’être de nouveau reprit par sa folie, un grand sourire aux lèvres, elle hurla une nouvelle fois, sans de réelle raison, puis l’arc en main, armé d’une flèche, elle courut jusqu’au griffon dans un nouveau tayo, s’arrêtant suffisamment loin pour éviter un quel qu’onc coup.

Elle se mit alors à viser, la tête penchée contre son arc, un œil fermé, la langue tirée, un sourie en coin, elle voulait toucher ses yeux, pour l’aveugler, mais cet imbécile de griffon n’arrêtait pas de bouger, ne l’aidant pas du tout pour viser. Elle finit par se dire qu’elle ne pourrait mieux et la flèche fila en direction du visage du monstre.

Hélas, la petite ange croyant que sa flèche n’était même pas partie, elle s’était remis à courir et à hurler, en gesticulant les bras, mais cette fois-ci, autour du griffon, restant toujours à une distance de sécurité sans vraiment de raison, ayant presque un sourire fou et ravi lors de sa dernière phrase hurlait, un sourire qui fait peur.


- AAAAAH !!! QU’EST-CE QU’ON VA FAIRE SI ON ARRIVE MEME PAS A TOUCHER CE GROS MONSTRE !! ON EST ATTAQUE DE PARTOUT ET PAR TOUT LE MONDE !! C’EST LA FIN !

Elle s’arrêta de courir, commençant à être un peu fatigué et un peu calmé, elle se trouvait alors entre le griffon et le promontoire rocher, ce fut un court moment d’accalmie avant que sa folie ne reprenne de plus belle, restant sur place cette fois, elle se contentait de criait, une autre de ses doubles ( celle de 14 ans ), l’autre étant repartie, apparut amusée par la situation, et donnait la réplique avec ironie, en faisant de petites mimiques moqueuses.

-NOUS SOMME ATTAQUE !!
-Quel malheur !
-ILS VEULENT TOUS NOUS TUER !!
-Révoltons-nous !
-QU’ALLONS-NOUS FAIRE ?!
-Mourir !

Et elles continuaient ainsi leur mélodrame, sans se souciait du reste, parfois avec une expression désespéré mais le plus souvent avec les yeux grands ouverts et un sourire de fous aux lèvres, il fallait attendre, juste attendre, ce n’était qu’une question de temps ou de coups…


_________


Citation :
Arc court
Un arc léger, avec une faible portée, mais utile à courte distance.
Portée 20 mètres, 1D10 5 dégâts => 150 po
Niv=1 requis.


Dernière édition par Arera le Dim 12 Oct 2008 - 22:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animatrice
animatrice
avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 03/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
1000000/1000000  (1000000/1000000)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Dim 12 Oct 2008 - 13:37

Citation :
Sinon je rappelle l’ordre d’attaque :
Arganalth le sage : 20
Atÿla : 17
Arera : 13
Sarius et son familier : 12
Bayziels : 8
Darl Valar : 7
Ardana : 1

Je vous laisse continuer à rp, organisez vous comme vous voulez, je reviens dans une semaine, ce serait plaisant de pouvoir continuer.

_________________
Si vous avez besoin d’une animation pour vos rp, un problème, n’hésitez pas à envoyer un MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarius
Armurier
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 27
Localisation : Sans doute entreint de dormir.
Classe : Magelame
Expérience/Niveau : 11690/5
Date d'inscription : 22/08/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
145/145  (145/145)
Points de Mana:
110/110  (110/110)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Dim 12 Oct 2008 - 20:32

[Dsl du retard, je n'ai pas trop de temps en se moment. je post cas même. Dsl encore de ce court rp, comme je l'ai déjà dit je n'ai pas trop de temps.]

Altarith venait de recevoir un coup énorme le blessant profondément. Il réussit à se relever. Il remarqua que Sarius était maintenant à l'abri du griffon.

Le familier se prépara à attaquer, il ne pouvait pas tentait le corps à corps après avoir vu se qui c'était passé avec Atÿla. Il envoya un sort boule de feu sur le griffon.

__________

Sarius se trouvait toujours dans l'immense plaine, la lumière vivante disparut, il sur alors que sa vie n'était plus en danger. Il s'attendait d'un moment à l'autre à revenir chez les vivants mais au lieux de cela, il vit apparaître trois silhouette.

Il s'approcha des personnes et vu un jeune garçon d'une dizaine d'année, un vieillard et son sosie. C'est alors qu'il comprit, les trois personnes faisaient partis de lui, à trois âge différent de sa vie. Il se reconnut à l'âge de 11 ans, peut de temps avant d'avoir quitté son village.

Il s'approcha du petit garçon.



Citation :
Boule de feu => 200po

Ce sort permet au mage d'envoyé une boule de feu de la taille d'un poing. Ce sort n'est pas extrêmement puissant pour l'instant.
Inflige 1D10+5 dégâts, risque d'enflammer toute chose touchée (et qui peut brûler ^^)

_________________
Niv 5. 8105 xp.

Ma Tente

Equipement de la quête en cours:
Habillé d'une tunique noire et d'un pantallon également noir, une épée longue

Pv de altarith:
PV=(5*5)+ (3 *10) + 25 = 80 pvs
Pv actuel: 80 pvs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bayziels
marchand
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 28
Localisation : Belgique
Classe : Pyromage
Expérience/Niveau : 1575/2
Date d'inscription : 31/12/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
91/125  (91/125)
Points de Mana:
70/70  (70/70)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mer 22 Oct 2008 - 1:26

VLAM !!
Bayziels s'envola pour la seconde fois. Gardant les yeux ouverts, il vit tour à tour la terre puis le ciel avec de brèves apparitions du griffon et de ses compagnons. Il avait l'air d'une balle lancée à toute puissance vers on ne sait où.

Il finit par atterir rudement. Sonné pendant quelques instants, il se redressa tant bien que mal. La tête lui tournait et il avait du mal à y voir clair. Il essaya d'analyser la situation. Visiblement le griffon l'avait fauché et il s'était envolé sous la puissance du coup.

Il regarda ce qui était arrivé à ses autres compagnons. Les observant tour à tour, il tomba finalement sur une personne assise à côté du griffon.

C'est qui celle-là??

Ombrana venait en effet d'arriver et c'est avec surprise que Bayziels vit ensuite débarqué la maître chasseuse. Celle-ci la sauva et aveugla le griffon. Fou de rage, il se mit à piétiner sur place. Quant à la maître chasseuse, elle emporta Ombrana plus loin. Tout deux commencèrent ensuite à s'énerver. Bayziels comprenait de moins en moins. Pourquoi l'une avait-elle sauvé l'autre si c'était ensuite pour lui crier dessus?

Le cri d'Arera le tira de ses pensées et il la vit se mettre elle-aussi à devenir folle. Entrant dans plusieurs délires, Arera attira l'intérêt de Bayziels pendant plusieurs minutes. Abasourdi, il finit par se rassoir :


Bah ***** alors, v'là que les donzelles se mettent à péter des câbles. Comment voulez-vous qu'on s'en sorte si en plus d'éclater un piaf on doit faire gaffe à ce que les filles se blessent pas?

Il resta ainsi une bonne dizaine de minutes. Puis, se disant qu'il pouvait peut-être se rendre utile, il sortit son arbalète de son sac et commença par essayer d'enflammer les flèches avec un sort. Ensuite, il se mit à décocher des carreaux sur le griffon.


Citation :

Arme enflamée
Entoure votre lame d'une flamme améliorant ses dégats.(Quand on enchante un arc, les flèches sont enflammées)
Dégats : +1D5 sur chaque arme

Arbalète de poing
Une arbalète légère, avec une faible portée, et une faible puissance de tir.
portée 15 mètres, 1D10+5 dégats
Niv 1 requis


[Hrp : ok, c'est petit et en retard mais faut dire aussi que gérer une première année d'unif et internet, c'est pas génial '^^]

_________________
Le nain Bayziels, parce qu'il le vaut bien !

Tente
Fiche de Héros
Super GD « A l'pâture » de la chaîne Karhfurt
Bourse : 8413 Po

Bayziels, le nain qui pelotte une femme plus vite que son ombre mais qui réfléchit moins vite que celle-ci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/tente-du-nain-b
Darl Valar
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 824
Age : 26
Classe : Magelame.
Expérience/Niveau : 7320xp/Niv=4
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
128/145  (128/145)
Points de Mana:
95/95  (95/95)
Alignement: Mauvais

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mer 22 Oct 2008 - 14:44

Darl ne savait que faire dans cette situation, puis il surprit une présence inconnu juste devant le bec du griffon...Elle fut tirée par quelque chose et le griffon recula en hurlant de rage ou de douleur.
Puis la personne qui était juste devant le griffon -une jeune femme au cheveux de feu- se trouvait avec...la maître chasseresse ! Arera en devint folle et le nain tenta des attaque de carreau enflammer sur le griffon...Vu l'épaisseur du griffon il ne devait pas se faire de grande idées de réussite sur son attaque...

Quant à Atÿla, elle se trouvait un peu plus loin sur le sol, Darl ne pouvant attaquer de front parti en direction de la demi-elfe pour lui porter secours et l'écarter du griffon...C'était une nécromancienne, plus de doute et un nécromancien aspire la vie d'un ennemi...C'est ce qui semblait fonctionner le mieux sur le griffon ,il fallait donc sauver les chances de victoire. Il courait avec son armure et sa grande épée à deux mains. Il regardait dès fois devant lui mais restait aux aguets d'une attaque du griffon.

Une fois au près d'Atÿla ,Darl rengaina son épée rapidement dans son dos avant de se baisser et de porter le corps frêle de la demi-elfe et de s'éloigner le plus possible...Il ne savait que faire...Il ne paniqué pas non , mais il n'avait aucune connaissance sur des moyens de la guérir ou bien de la remettre sur pied...Il restait planté là à l'écart...

_________________


12 100po/7320xp
Narration/ "Dialogue"/*Pensées*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/darl-valar-t89.
Ardana
Tailleuse
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
95/95  (95/95)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Mer 22 Oct 2008 - 20:33

Le dragon l'interpella peu de temps après qu'elle ais lancé son dernier sort en vain. Il lui demandait de répéter un de ses entraînement quotidien, elle voyait du quel il voulait parler mais ne voyait pas trop comment l'utiliser, il n'y avait aucun rocher dans le coin. Mais bon, elle avait confiance dans les qualités du dragon et c'est ainsi qu'elle s'éloigna encore un peu du griffon tout en surveillant l'avancée du dragon, mais soudain elle fut détournée de son objectif ainsi que le griffon. Une nouvelle personne fit son entrée en scène, elle avait l'air agile mais avait foncée tête baissée contre le dragon. L’immense créature essaya de happer cette personne mais elle n'y parvint pas car une autre silhouette fit son entrée, elle était charismatique et dégageait comme une aura, Ardana qui étudiait les fluides pouvait ressentir tout ce qu'il s'en dégageait et commençait à être un peu effrayé, ce n'était pas bon signe si cette personne se révélait avoir de mauvaises attentions, mais elle fut rassurée lorsqu'elle la vit attaquée le griffon et récupérer l'autre personne avant de partir. Mais quelle puissance d'attaques! Elle avait du mal à y croire. Elle concentrait l'énergie de l'air. Sa en était effrayant. Maintenant elle ne prêtait plus aucune attention au dragon puisque le griffon était toujours sur la terre ferme. Mais elle quitta enfin la vue de la maître chasseresse, car elle entendit Arera criée et se débattre dans tout les sens. Elle la regarda, se demandant pourquoi elle avait cette réaction mais la laissa faire, il ne fallait pas embrumer la situation. Elle se remit à réfléchir sur ses moyens d'action envers l'oiseau. Elle se préparait à prochainement lancé un sort, mais il fallait auparavant prévenir le dragon, elle cria comme elle put:

"Arganalth, j'ai besoin de toi. Ici!"

la politesse n'était pas de mise durant un combat, elle faisait perdre un temps précieux aux combattant et cela Ardana l'avait très bien comprit et c'est pourquoi elle ne s'expliqua que brièvement. Elle regardait cependant toujours le griffon qui était désormais assez loin d'elle.

HRP: Aurait-je le droit à un bonus pour ne pas avoir attaqué?

_________________

Spoiler:
 

image du personnage complet sur le feuille de perso

Ma tente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animatrice
animatrice
avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 03/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
1000000/1000000  (1000000/1000000)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Jeu 23 Oct 2008 - 20:40

Arera
Arc court (11) : 1D10 + 5 = 2 + 5 = 7

Le lancé un peu approximatif dû à la connaissance du tir à l’arc d’Arera et de son état d’hystérie fait que la flèche vient heurter l’animal sur le cuire de son épaule au lieu de son visage.

Résistance du griffon : (12) 1D6 + 3 = 4 + 3 = 7

La flèche est déviée par l’épaisseur protectrice du griffon et tombe au sol sans lui faire un hématome. Il ne la sûrement même pas senti, et cela vaut sans doute mieux pour Arera.


Sarius et familier
Boule de feu (16) : 1D10+5 = 7 + 5 = 12

Résistance du griffon : (18 ) 2D6 + 4 = 3 + 3 + 4 = 10

Griffon : -2 pvs

Le sort bien lancé entre en impacte avec sa cible mais l’aura électrisé réapparait et absorbe le choc. Les flammes sont absorbée et ne brûle que très superficiellement le griffon.


Bayziels
Arme enflammée (9) : Le nain peine à stabiliser le sort, mais après un long effort ses armes sont revêtues d’un manteau de flamme : +1D5

Arbalète de poing (17) : Le trait bien tirer vient se loger dans le cou du monstre.

1D10+5 + 1 D5 = 3 + 5 + 4 = 12

Résistance du griffon : (12) 1D6 + 3 = 3 + 3 = 6

Griffon : - 6 pvs


La peau du cou étant plus fine et délicate, le trait parvient à pénétrer son épiderme. Le griffon se cabre sous la douleur de l’aiguillon et mugit de douleur. Cela ne fait qu’augmenter sa fureur et à nouveau il court dans tous les sens…

Darl part son action réfléchie et stratégique en déplaçant Atÿla la sauve d’une mort certaine puisque le griffon piétine la place où elle s’était trouvée quelque instant plus tôt. Great job.


Arganalth le sage : 19 en vol et hors d’atteinte tu observe le griffon qui bondit partout
Arera : 7 un coup de queue pour elle, un.
Sarius et son familier : 20 Sarius toujours à l’abri par chance et protégé par les personne devant lui ne subit rien et son familier a eu un bon réflexe presque miraculeux vu son état et réussi à se mettre hors de portée près de son maître.
Bayziels : 6 un coup de queue pour lui, un.
Ardana : 19 située de façon un peu excentrée tu as de la chance que le griffon ne vienne pas dans ta direction.
Ombrana + Maitre Chasseresse : 2 héhé pas de chance…

Arera :
Coup de queue(jet7): 4D6 + 2 = 4 + 6 + 6 + 6 + 2 = 24

Arera(10) tombe à la renverse et son corps frêle et gracile n'est pas à même d'encaisser le choc et elle se blesse en roulant au sol. Tu as l'épaule déboitée, tu ne peux plus utiliser ton arc.

total : 70 - 24 = 46 pvs (modifie sur ta feuille de perso m'rci)


Bayziels :
Coup de queue(jet13): 4D6 + 2 = 2 + 6 + 3 + 6 + 2 = 19

(13) Ton bouclier et ton armure t'on protégé partiellement, lorsque tu as tiré avec ton arbalète tu as laissé une ouverture dans ta garde.

19 - 6 = 13

total : 104 - 13 = 91 pvs (modifie sur ta feuille de perso m'rci)

Ombrana + Maître Chasseresse

Elles étaient encore entrain de discuter de la façon la plus vive qu'il soit. Elles ne tenaient aucune importance de ce qu'il se passait autour, ni les supplications d'Atÿla, ni les cris hystériques d'Arera, ni le griffon qui courait, frappait à l'aveugle, rien ne les perturbait. Ombrana semblait avoir repris du poil de la vête car elle était campée sur ses jambe et répliquait avec fougue. On aurait dit qu'elles vivaient dans une étrange réalité. La Maître Chasseresse finit par lâcher son étau, elles se faisaient face. Ombrana, son visage éclairé d'émotion aussi variées qu'indistinctes, toute en souplesse et agilité. Un pantalon moulant des bottes, une tunique et un poignard pendait le long de sa cuisse dans un fourreau orné de manière simple mais élégante. Ses longues boucles rousses cascadaient sur ses épaules en désordre. Toutes ses courbes étaient gracieuses et admirablement proportionnée en un mot, elle était belle.
La Maître Chasseresse, elle, était égale à elle même. Froide, svelte et élancée, son armure argentée étincelait froidement et elle était impeccablement coiffée, les cheveux tirés en arrière qui mettait en valeur ses traits anguleux. Si elle était égale à celle qui avait bien failli tous les tuer, il y avait un infime détail qui était troublant. Sans doute le fait qu'elle ait sauvé Ombrana, ce qui laissait penser que cette dernière était importante et pourtant au lieu de se saisir d'elle, elle la relâchait et se contentait de lui parler.

Chose frustrante, personne avec le vacarme ambiant ne pouvait entendre ce qu'elles se disaient et visiblement cela semblait prendre son temps.

La furie se déchainait, le griffon blessait, hurlait mais là bas, quelque choses se passait.

Daidera tend la main et saisit celle d'Ombrana. Les doigts blancs et fins enlacent ceux de la roublarde, la deuxième vint happer sa taille au niveau de sa hanche.

Un mouvement de surprise, une moue effarouchée, un rapprochement et soudain...

La furie... le griffon vient les heurter de plain fouet dans un chaos le plus total. Le sang gicla mais ce ne fut pas celui de la bête mais celui des deux femmes qui se trouvèrent lacérée par des griffes. Le corps d'Ombrana tomba et roula mollement au sol. La Chasseresse se releva un peu hébétée de voir du sang poisseux s'écouler sur la jointure de son armure à la base de son cou. Cela ne dura qu'une seconde. Il lui fallut un regard à Ombrana et puis elle arma son arc.


Toi ! Tu m’as volé un des instants les plus importants de ma vie !

une flèche

Tu as touché à celle qu'il n'aurait jamais fallut effleurer sans ma permission !

une flèche

Tu as blessé mon orgueil en montrant mon incapacité à ce moment

une flèche

incapacité à la protéger

une flèche

La première blessure que j'ai reçue depuis maintenant plusieurs années !

une flèche

Parce que tu as profité d'un moment ou j'étais relâchée et de dos, parce que tu es lâche dans ton immensité infinie de crétinerie bestiale !

Une dernière flèche

Elle abandonna l'arc et bondit, une courbe magnifique et incroyablement surprenante, au lieu de ce hisser sur le dos, elle s'accrocha au flanc et y planta une épée sortie d'on ne sait ou. Elle se laissa choir de tout son poids et tomba d'environ cinq mètre de haut. Une gerbe de sang impressionnant gicla de la plaie, l'épée enfoncée jusqu'à la garde resta dans son flanc et alors la magie éclata. Sous forme de pieux ou de lacet, lacérant la chair, réduisant peu à peu en amas sanguilonnant la bête. Ses mouvements devinrent de plus en plus lents et finalement il s'écroula sur lui même. Il se passa quelques secondes ou rien ne bougea et puis le corps de la bête implosa et fut littéralement tranché en deux. La Maître Chasseresse sortit des entrailles fumantes du monstre. Elle se hissa en trois bons sur le rocher qu’avait lancé le griffon.

Le sang maculait entièrement son armure et son visage. Malgré l’effort surhumain, mise à part une respiration marquée rien ne laissait transparaître. Le sang gouttait encore de toute part et s’écoulait lentement du rocher. Elle regarda à la ronde. Marqua un arrêt marqué sur le corps d’Ombrana. Un masque de froideur implacable se fondit sur son visage. L’énergie jaillit de ses paumes et elle releva la tête. Une haine profonde au fond des yeux elle fixa l’assemblée un à un. Le loup, le dragon, les deux humaines ailées, le blessé agonisant, le nain, le mage Lame qui soutenait la nécromancienne. Tous. Elle prit la peine de parler à chacun d’eux.

Toisa le familier de Sarius


Je n’aime pas les animaux de ton espèce quand ils sont détourner de leur réelle fonction et manipulé par un homme.

Toisa Ardana et Arera

Je hais ce qui trompe l’ordre des choses et ce que les Dieux ont créé, votre difformité ne vous donne pas le droit de vivre. J'aurais mis de toute façon fin à vos jours.

Toisa le mage Lame et Atÿla.

Vous êtes des bons à rien, des déchets inutiles.

Passa brièvement sur Sarius

Son état montre bien son niveau de betterave décervelée.

Le nain

Heureusement que le ridicule ne tue pas petit nabot, sinon tu serais mort.

Et finalement Arga, son regard se fit plus dur.

Le gouvernement me sera reconnaissant de l’avoir débarrassé d’un incapable.

Vous allez tous mourir maintenant. J’aurais dû le faire bien avant, vous ne méritez pas de vivre, surtout après ce que vous venez de voir.

Adieu


Griffon : -210 pvs (pour vous donner une idée générale)

_________________
Si vous avez besoin d’une animation pour vos rp, un problème, n’hésitez pas à envoyer un MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elanor Anárion
Maîtresse clerc
avatar

Nombre de messages : 242
Classe : Clerc
Expérience/Niveau : PNJ, Maitre Clerc Puissante
Date d'inscription : 10/11/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
170/170  (170/170)
Points de Mana:
195/195  (195/195)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Jeu 23 Oct 2008 - 20:45

NON !

Le geste de la Maître Chasseresse se suspendit dans l’air. Sur un cheval magnifique, auréolée de Lumière la Maître clerc venait d’apparaitre. Droite et fière, son aura de puissance et de douceur inonda le champ de bataille. Ses cheveux blancs ondoyaient autour de son visage pâle d’une beauté singulière. Elle fit avancer son cheval et se mit à hauteur de la Maîtresse chasseresse. Sa voix était si douce et si chantante qu’elle contrastait avec le ton ferme qui guidait avec ses paroles. Elle était arrivée tel un miracle, inondée de Lumière.

Tu ne devrais pas faire cela, consoeur.

Tu crois sérieusement que c’est une intellectuelle de ton espèce qui va me battre ?

Un duel de regards et de forces naquit entre les deux femmes. Elle s’affrontait par leur force mentale et la Maître Chasseresse admit qu’elle ne pourrait pas anéantir la force qui résidait en la Maître Clerc. Elle n’avait pas eu beaucoup d’occasion de la fréquenter, elle s’occupait de la police et de choses plus secrètes encore et elle des soins et de la bibliothèque, deux opposés. Elle était jeune et était arrivée il y a quelque temps et pourtant on parlait déjà d’elle avec admiration et dévotion. Elle incarnait la droiture, le secours aux faibles et la bienveillance. Elle avait le beau rôle cette jeunesse. Autant qu’elle qui avait le rôle de la guerrière parfaite et de la protectrice par excellence. Elle la toisa, elle connaissait la magie, elle pouvait tuer cette jeune femme. Elle lui opposerait peut-être une résistance oui, mais pas suffisante, elles le savaient toutes les deux et pourtant elle ne ployait pas.

Si tu veux qu’elle vive, tu sais que ce n’est pas le bon choix.

Ton doucereux, sourire, mouvement de tête vers Ombrana. Dans cet échange se jouait la vie de toutes les personnes présentes. Tous le monde dépendait de cette Maître Mage et de sa puissance de persuasion et de ruse. Elle avança encore, son regard gris inflexible se noyait dans les deux perles froides de la Maître Chasseresse.

Dans une situation pareille, la mort est déjà là. Dans une 55 seconde Ombrana est morte. Jure le sur ta Foi que tu ne commetras pas les actes de tuerie que tu comptais faire.

La Maître chasseresse trempa deux doigts sur la plaie qu’elle avait au coup et d’un geste sec traça une ligne sanglante de sa tempe droite à son cou.

Sur mon Sang sur ma Foi.

Elanor sauta de son cheval et vint se pencher au-dessus d’Ombrana, Un halo de Lumière entoura le corps et en un temps records la plaie béante qui avait bien faillit mettre fin à ses jours en la cisaillant en deux net. Doucement le corps retrouva un peu de couleur et Ombrana ouvrit les yeux. Cela avait pris quelque minutes et la Maître Clerc sourit et lui caressa la joue.

Bienvenue chez les vivants, demoiselle, on dirait que tu as été sauvée une fois de plus à un battement de la mort…

Elle se releva et épousseta sa robe qui avait déjà pris une tinte pourpre. Elle fondit sur Sarius et commença la suite de ses soins, s'occupant des blessés dans l'ordre de priorité puisqu'elle avait évalué l'état de chacun en un coup d'oeil. La Maître Chasseresse aida Ombrana à se lever et l’enlaça tendrement contre elle.
Cette dernière encore un peu hébétée se laissa faire. Elle ne se souciait pas de la main qui caressait ses cheveux et l’autre qui enserrait sa taille. Elle regardait l’Ange qui venait de lui sauver la vie.
Sa vie était devenue trop compliquée, beaucoup trop.. elle s’abandonna dans l’étreinte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darl Valar
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 824
Age : 26
Classe : Magelame.
Expérience/Niveau : 7320xp/Niv=4
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
128/145  (128/145)
Points de Mana:
95/95  (95/95)
Alignement: Mauvais

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Ven 24 Oct 2008 - 19:12

Tout se passa si vite...Darl avait déposa la frêle demi-elfe par terre et regardait pétrifié le griffon blesser les deux arrivantes qui n'avait rien à voir dans ce champ de bataille ...La maître chasseresse envoya une rafale de flèche qui perturba le griffon avant de s'élancer et transpercer le flanc du griffon avant de l'achever...Sa carcasse tomba lourdement au sol et la maître chasseresse traita chacun des membres de l'expédition... Puis voulu tous les tuer...

Darl dégaina son arme, ne voulant pas se laisser faire contre son adversaire, mais la voix autoritaire de la maître clerc qui arrivait sur les lieux stoppa toutes les actions en cour...
Ne sachant où se placer Darl alla vers le griffon et vérifia ses blessures ainsi que son anatomie..Il ne refusait pas d'en savoir plus sur ce sujet !

_________________


12 100po/7320xp
Narration/ "Dialogue"/*Pensées*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/darl-valar-t89.
Ardana
Tailleuse
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
95/95  (95/95)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Ven 24 Oct 2008 - 20:02

Ardana n'eu même pas le temps de faire quelque chose que tout se déroula très vite, tout les événements se suivaient avec une très grande rapidité. Le griffon s'énerva violemment après avoir reçu une quelconque attaque, s'énerva encore plus et balaya beaucoup de chose sur son passage. La queue du monstre emporta Bayziel et Arera. Puis étonnement le griffon se dirigea vers les deux personnes qui étaient intervenu précédemment, seulement l'aura terrifiante de la deuxième était toujours présente et le griffon avait subit de grave séquelles,Ardana se demandait pourquoi il allait l'attaquée. Et ce ne fut pas sans conséquence et Ardana resta ébahit devant ce qu'il se passa, le griffon heurta les deux personne, une semblant très mal en point et l'autre se relevant, elle ne semblait pas du tout dans son état normal, déjà qu'elle lâchait une aura effrayante mais là se devait pire que tout. Elle commença à tirer très rapidement et à répétition sur le griffon, ses flèches s'enfonçaient profondément contrairement aux autres flèches qu'avait put lancer les différents membres du groupe. Non là c'était puissant, sûrement amplifié par une magie vu comment les flux étaient variable autour. Elle alla au contact du monstre et après un saut le trancha de haut en bas, et le fit imploser de l'intérieur. La jeune humaine en était sidérée. Comme cela pouvait donc être possible? Soudainement une chose lui fit peur, ce fut lorsque cette furie se retourna vers heure d'un regard sinistre, Ardana ne savait plus du tout où se mettre, se sentant de toute parts oppressée. Elle se demandait ce qu'il allait se passer, surtout après que la maître chasseresse leurs a parlé, la mutée se sentait offusqué au plus au point qu'on l'ai appelée erreur de la nature, elle voulait ne plus être là, ne rien avoir entendue de tout cela, elle se sentait écartée et cela rouvrait une plaie béante qu'elle avait dans le coeur. Elle ne bougeait plus tétanisée d'horreur.

Ce fut à ce moment là qu'un cri ce fut entendre et une lumière apparut. Et Ardana fut effrayée de voir une autre aura d'une grande puissance. Mais elle semblait avoir quelque chose d'autres... Elle ne savait pas encore quoi, mais quelque chose était différent. Et elle fut quelque part soulagée quand elle demanda à l'autre de ne pas les tuée, même si elle ne supportait pas d'être une erreur de la nature elle tenait désormais un peu à sa vie, car elle pouvait encore aidée les autres et aider la nature. Une vive discussion eu lieu entre les deux protagonistes, c'était effrayant. Ardana n'entendait pas tout elle n'était qu'à moitié présente. Toujours dans ses pensées, dans son désespoir.

Une chose l'en sortit ce fut Elanor, quand elle commença à soignée un par un les blessés. La mutée voulait aller voir cette personne, maintenant que la démentielle archère n'était plus là. Elle s'approcha doucement, étant toujours à moitié paralyser par la peur qui l'envahissait, mais plus elle s'approchait de la clerc plus elle se sentait bien, ses craintes s'apaisant légèrement. Quand elle fut enfin arrivé prés d'elle elle prit doucement et timidement la parole:

"Bon...Bonjour, excu...sez moi de ... vous déranges, mais... avez vous besoin... d'aide? J'aimerais ... vous aidée...
Vous êtes clerc... Non? C'est... C'est bien d'aidé... et de soigner..."


Elle avait eu du mal a parlé mais elle voulait savoir, elle voulait aidée, de se mettre au service de la clerc pour aidée les blessée qui se trouvait présent.

"J'ai aidée celui là en essayant de stoppée l'hémorragie... avec les tissus que j'ai put trouvée... mais je n'avais pas de quoi faire mieux, je n'ai pas emmener... le matériel nécessaire..."

Dit-elle en montrant le blessé.

_________________

Spoiler:
 

image du personnage complet sur le feuille de perso

Ma tente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarius
Armurier
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 27
Localisation : Sans doute entreint de dormir.
Classe : Magelame
Expérience/Niveau : 11690/5
Date d'inscription : 22/08/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
145/145  (145/145)
Points de Mana:
110/110  (110/110)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Ven 24 Oct 2008 - 20:50

Sarius sentit une vigueur nouvelle l'envahir. La vison de l'immense plaine se faisant absorbé part le néant disparut. Les trois silhouettes disparurent après avoir salué le jeune guerrier. Quelque instant plus tôt Sarius parlait avec son propre reflet, ce dernier lui avait fait comprendre qu'il c'était détourné de la voie de la vérité, que Valken n'était pas dangereux qu'il était en fait une partie de lui même qui fut juste dévoilé avec la mort du mage noir quelques années plus tôt, aujourd'hui Sarius savait se qu'il avait à faire.

Il ouvrit enfin les yeux après une longue inconscience, la première personne qu'il vit fut Elanor, l'amour de sa vie, une vie qui n'est pas réel, une vie qui n'est pas la sienne. Il aurait eut envi de l'étreindre dans ses bras mais la vérité enfin dévoilé l'en empêchait. Il se contenta de lui sourire, se promettant de tout lui expliquer plus tard.

Il se leva, ne sentant plus aucune douleur grâce au soin d'Elanor. Altarith se trouvait à ses côtes, trop occupé à voir si son ami allait bien plutôt que de répondre à l'insulte de la Maître Chasseresse.

Le demi-elfe se releva lentement ne regardant personne, il avait l'impression d'avoir échoué, durant son rêve il avait entendu quelques paroles du monde réel, ainsi il avait entendu les dire de la maître chasseresse à son égard, et il trouva qu'elle avait raison, il ne servait à rien, il n'avait aucune chance de prouver qui il était car il n'était personne, il ne méritait même plus d'avoir un nom, il n'était rien, comparé à toutes les personnes présentes il n'était rien, il ne leur arrivait même pas à la cheville. Il se disait guerrier, maintenant il ne combattrait plus jamais de la même manière.

Une fois de plus il avait connu de près la mort, maintenant il comprenait enfin pourquoi il c’était lui même appelé « le Messager de la Mort », non pas parce qu’il avait tué plusieurs personnes qui ont toutes changé sa vie. Il portait se nom car il avait souvent rencontré la mort plusieurs fois, à chaqu’une de ces rencontres il avait vraiment faillit mourir et ne plus jamais connaître le monde tel qu’il est. Le guerrier de l’ombre, était également l’un des autres noms du demi-elfe, ce nom pouvait lui venir du fait qu’il est tué plusieurs guerriers noirs appelaient les ombre, mais en sachant la vérité, Sarius sut qu’il avait toujours été le guerrier de l’ombre, le guerrier envoyé par la mort pour accomplir son œuvre.

Durant son rêve, qui était bien plus que cela, Il avait apprit, de la part de chaqu’une des trois silhouettes, des choses qu’il n’aurait jamais voulut savoir.

Il enleva sa cape rouge complètement déchiré et son armure en argent complètement détruite, il les jeta au sol, de toute façon il n’en aurait pas besoin. En dessous de ses deux accessoires inutiles il portait son habituelle tunique noire qui montrait vraiment le sentiment noir qui ressortait maintenant du jeune guerrier.

Il regarda chaqu’une des personnes présentes, il ne pouvait avoir sa place parmi eux, il les regarda successivement, Bayziels le nain qu’il ne connaissait pas c’était sans doute la personne qu’il connaissait le moins, Arera cette jeune fille fut sans doute la seule à réussir à le faire sourire, Atÿla une personne plutôt mystérieuse à ses yeux mais qu’il pouvait surement considérer comme une amie. Ardana une personne qu’il venait à peine de rencontrer il ne connaissait rien d’elle, Arganalth un être énigmatique que Sarius avait considéré comme un ami dès la première qu’il l’avait aidé, Darl Valar son rival de toujours un elfe qui aurait put être son ami mais leurs différences de choix et d’objectif en avait fait une personne qu’il respectait mais avec qui il n’avait aucun lien autre qu’une rivalité, Ombrana une autre personne qu’il ne connaissait pas, la Maître Chasseresse il avait un profond respect pour cette personne qui certes se fouit complètement de lui et des autres êtres sans intérêt mais il savait qu’elle avait raison une personne comme elle n’avait pas à se soucier de personne faible comme lui. Et bien sur Elanor, la personne qui respectait le plus au monde, il l'aimait mais ne pouvait plus rien faire, il était désemparé, sa nouvelle façon de penser l'empéchait de suivre ses propre sentiments et ainsi celà lui bloquait la route du bonheur.

Il s’assit sur le sol et se mit à réfléchir sans prêter la moindre attention aux personnes autour de lui.

_________________
Niv 5. 8105 xp.

Ma Tente

Equipement de la quête en cours:
Habillé d'une tunique noire et d'un pantallon également noir, une épée longue

Pv de altarith:
PV=(5*5)+ (3 *10) + 25 = 80 pvs
Pv actuel: 80 pvs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elanor Anárion
Maîtresse clerc
avatar

Nombre de messages : 242
Classe : Clerc
Expérience/Niveau : PNJ, Maitre Clerc Puissante
Date d'inscription : 10/11/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
170/170  (170/170)
Points de Mana:
195/195  (195/195)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Sam 25 Oct 2008 - 21:14

Ne bouge pas, reste assis un moment. Mes soins sont certes efficace mais il n'y a nulle urgence, laisse ton corps se reposer.

Elle posa une main sur son épaule et le força à s'assoir. Quand elle se releva, sa main caressa sa joue un instant. Elle devait s'occuper des autres maintenant. Elle regarda brièvement aux alentours.

Atÿla, et Bayziels ont un stade de blessures proche, je vais m'occuper d'Atÿla en premier lieu, blessures ouvertes et hémorragie.

Stabilise l'état de Bayziels et d'Arera. Si besoin occupe-toi uniquement d'Arera qui a un profil mental instable et pourrai donc poser des problèmes. Je m'occuperai d'eux une fois que j'aurais soigné Atÿla. Je m'occuperai ensuite de Darl qui est légèrement atteint et ensuite du familier.

Tu as compris ?


Elle se tourna vers Ardana et lui sourit, posa une main sur son épaule. Elle lui parlait comme si elle avait été son assistante en qui elle avait une totale confiance. Ne notant pas les hésitations et le trouble de la jeune fille pour ne pas la mettre mal à l'aise.

Surveille du coin de l'œil Bayziels mais occupe-toi d'Arera en priorité.

Elle se pencha plus près de la jeune fille, ses yeux gris était extraordinaire, ils semblaient plonger directement dans l'âme d'Ardana.

Tu es ce que tu es car tu devais être ce que tu es. L'erreur est de croire que l'on peut qualifier les êtres et établir une échelle de valeur entre eux. Nous ne sommes pas plus importants qu'un autre. Une autre erreur serait de mépriser la Maître Chasseresse. Le fait qu’elle suit une religion et ait un caractère des plus autoritaire et fermé est un tout. Ne la juge pas, elle n'est pas apte à comprendre et cela n'a pas d'importance puisque toi tu comprends, toi tu reste ouverte. C'est ainsi, il faut qu'il y ait un équilibre. Tu en fais partie. C'est en toi que tu dois trouver la sagesse qui te permettra d'en acquérir la conviction et de continuer vers l'avant. Tu es remplie de bonnes intentions, si tu t'en donne les moyens tu iras lion. De plus tu as un mentor généreux qui te guidera dans tes premier pas avec sagesse.

Si ton corps te fait souffrir, viens me voir, d'accord ?


La main sur l'épaule se détacha et s'éloigna, la douce chaleur qui s'en dégageait s'en alla aussi. Un dernier sourire goût de miel et la clerc se dirigea vers Atÿla. Elle vint près d'elle. Elle lui indiqua de s'allonger et remercia Darl un petit sourire en coin. Elle commença à dérouler ses sorts sur les plaies qui se ressoudaient rapidement. Une sensation agréable froide et chaude, pétillante et constante envahi Atÿla qui regarda avec émerveillement les plaies se ressouder rapidement. Un deuxième sourire.

Voilà, ne forcez pas votre corps dans un premier temps et reposez-vous un peu.

Ombrana va avoir besoin de vous..


Elle ne s'éternisa pas trop et se dirigea vers le suivant. Elle agissait avec une maîtrise extrême et ses soins étaient rapides et performants. Elle avait étudié la situation de chacun et décerner chaque problème. Ses flux magiques étaient allés prendre les renseignements dans ceux des autres. Elle semblait guidée par des forces puissantes, comme dans une autre dimension. Et elle s'approchait, souriait et posait ses mains sur les blessures. Elle avançait sur une route de mystère pour les autres et elle leur souriait.

Elle se redressa vers Darl. Et lui adressa la parole.


Ne prenez rien sur le corps. Il est la propriété du département de recherche médicale. Je vous remercie d'en prendre bonne note, un détachement va arriver je l'ai ai fait appeler.

De plus, il ne fait pas que vous touchiez à la bête pour ne pas entraver l'autopsie qui va être effectuée.

Maître Daidera ! Auriez-vous l'obligeance de déterminer un périmètre de sécurité et d'éloigner les civils !


La Maître Chasseresse opina, le regard très sombre. Elle glissa un mot à l'oreille d'Ombrana et avança d'un pas décidé vers la carcasse du griffon et de Darl.

Dégagez ! Vous avez entendu, propriété gouvernementale, nous allons établir les raisons de la présence d'une telle bête ici.

Ombrana à l'écart semblait encore un peu désorientée, elle regardait Daidera visiblement peu encline à discuter et qu'une contrariété la ferais faire encore un acte peu recommandable. De toute manière, si les personnes présentes étaient intelligentes elles éviteraient de commettre des actes qui pourraient les renvoyer voir leur Dieu en une seconde.
Fichue journée.



Darl : Le griffon n'est plus qu'un amas de chair et d'entrailles éparpillées... Il est constitué de chair comme tout animal mais n'étant pas clerc et ne disposant pas de connaissance médicale pointue, tu n’es pas à même de faire une autopsie pour tirer un quelconque renseignement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darl Valar
Forgeron
avatar

Nombre de messages : 824
Age : 26
Classe : Magelame.
Expérience/Niveau : 7320xp/Niv=4
Date d'inscription : 18/08/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
128/145  (128/145)
Points de Mana:
95/95  (95/95)
Alignement: Mauvais

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Sam 25 Oct 2008 - 22:13

[Elanor: je ne veux pas faire non plus une étude d'un corps, c'est juste de voir à quoi ressemble un griffon de plus près. je ne compte pas l'ouvrir et observer tout ce qui me chante Razz Seulement regarder Wink]

Lorsque la maître clerc parla à Ardana de ce qu'elle allait faire, Darl eut un moment de surprise quand elle prononça son prénom...Le fait qu'elle se souvienne de lui le troublait.
Il l'observa soigner les blessés les uns après les autres et détourna le regard lorsqu'elle lui adressa un sourire de remerciement à propos de la frêle demi-elfe gisante au sol...

Il contempla le griffon à ses pieds. Il ne touchait à rien mais observait la musculature et la taille imposante de l'animal. Même mort il paraissait imposant et surpuissant...Il n'en avait jamais vu mais avait entendu de légendes et des dires...C'est bien un griffon ,un corps de lion et une tête d'aigle (si je ne me trompe pas ). Le corps d'un prédateur terrien terrible et la tête du seigneur des airs... Drôle de mélange tout de même !

La clerc dressa la parole à l'elfe, comme si il faisait quelque chose de mal. Il s'écarta du corps et se posta à l'écart...Comment avait-elle su que tout se passait mal ici? Surtout pour avoir demandé de l'aide depuis Gir'kan et nous avoir rejoins pour régler la situation...Darl se posait des questions, mais il ne voulait pas non plus trop s'impliquer dans des histoires louche ou complexe...Il n'en sortirai surement pas ...
le forgeron s'approcha de Sarius qui était assis:

"Tu n'a rien pu faire."

_________________


12 100po/7320xp
Narration/ "Dialogue"/*Pensées*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/darl-valar-t89.
Sarius
Armurier
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 27
Localisation : Sans doute entreint de dormir.
Classe : Magelame
Expérience/Niveau : 11690/5
Date d'inscription : 22/08/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
145/145  (145/145)
Points de Mana:
110/110  (110/110)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Sam 25 Oct 2008 - 22:59

Son esprit vagabondait toujours aux grais de ses pensés quand le forgeron s'assit à côté de lui:

"Tu n'a rien pu faire."

Sarius tourna la tête vers le forgeron c'était la premiere fois que ce dernier s'adressait à lui avec autant de compassion. Il ne sut pas quoi répondre à ce moment là sauf une chose empreinte de vérité.

"Oui en effet je n'ai rien put faire."

Sur ce mot dur faisant raisoner le glas de la vérité, Sarius sut qu'une autre vérité venait de lui être révélé.

"La quête que j'entreprend depuis si longtemps n'a aucun sens car il n'y a aucune solution, je ne pourais jamais empécher que la mort nous frappe tous car tel est ma véritable quête, je me rends compte que j'essayait d'arêter l'un des facteurs de la destruction de la vie mais il en existe beaucoup d'autre, je pensais que la magie soustractive était la cause principale de la Ddstruction, mais elle ne détruit que les personnes qui la menace, elle m'a détruit moi, aux travers de tout les combats que j'ai éffectué pour la détruire définitivement, mais plus j'avançais plus je me détruisait moi même. La magie ne peux être détruite seul la vie peut l'être. J'ai comprit que je ne devait pas m'opposer à la magie elle même mais au être la menaçant ou menaçant la vie car au final la magie et la vie ne forme qu'une seul est même entité."

Il venait de dire celà en sachant très bien que plusieur personne pouvait l'entendre, les personnes ne sachant pas de quoi il parlait ne pouvaient pas comprendre mais les autres savaient que sa vie entiere venait d'être balayé par cette simple découverte de la vérité.

Dans sa vision ses propres sillouettes lui avaient dit qu'une nouvelle mision allait s'ouvrir à lui mais qu'il devrait la chercher, et que cette recherche le menerait inévitablement vers le moment qu'il avait attendut toute sa vie. Mais qu'avait-il bien put attendre ainsi toute sa vie ? Même lui ne le savait pas. Le seul indice que lui avait donner les ombres du temps fut qu'il devait chercher dans le passé et dans le présent mais également dans le futur. La seul chose qu'il savait à présent c'était que sa quête le mênerait à sa propre destruction et à sa renaissance. La mort l'attendait pour lui montrer sa nouvelle voie, sa nouvelle quête, pour celà il allait devoir affronter à nouveau la mort et en revenir comme à chaqu'une de ces rencontres avec elle.

_________________
Niv 5. 8105 xp.

Ma Tente

Equipement de la quête en cours:
Habillé d'une tunique noire et d'un pantallon également noir, une épée longue

Pv de altarith:
PV=(5*5)+ (3 *10) + 25 = 80 pvs
Pv actuel: 80 pvs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atÿla
Dresseur
avatar

Nombre de messages : 174
Localisation : Aucune importance
Expérience/Niveau : 5225 / 4
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Points de vie:
70/95  (70/95)
Points de Mana:
100/100  (100/100)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Lun 27 Oct 2008 - 17:23

Atÿla sentit qu'on la soulevait délicatement de terre pour l'emmener hors d'atteinte du griffon.

*Dorian...*

Dans une conscience abasourdie, elle se rassura au contact des deux bras forts qui la portait, rassurants.

*Dorian, est-ce toi? Tu es revenu?*

La semi-elfe ouvrit les yeux et regarda le visage de son sauveur. Des yeux noirs, des cheveux noirs... Darl Valar. Il la déposa sur le sol sans mots dire, et s'éloigna un peu. Peu après, le griffon, sous l'effet de la douleur causée elle ne savait par quoi, piétina l'endroit où elle se trouvait auparavant.C'était la deuxième fois que le forgeron lui sauvait la vie. Il devait être moins insensible qu'il ne voulait le faire croire. Elle devrait le remercier. Même si elle n'était qu'une demi-elfe, et lui un elfe, et par conséquent, qu'il la considérait certainement comme inférieure. Peu importe.
Sourde au vacarme alentour, la nécromancienne regardait avec effarement la scène qui se déroulait sous ses yeux, entre Ombrana et la Maître Daidera. Moment de pure poésie effrayante, instant de bonheur stupéfiant... Destruction. Le griffon attaqua, un jet écarlate jaillit, l'odeur du sang vint assaillir ses narines sensibles... Ombrana! La belle rousse venait de s'effondrer au sol, salement touchée. La dresseuse se leva, tituba, s'effondra, dans une explosion de souffrance. S'ensuivit une scène que le cerveau d'Atÿla, brouillé par la douleur, ne put enregistrer. Tout ce qu'elle entendit, fut des phrases (mais lesquelles?) prononcées avec hargne, et un long cri de souffrance et d'agonie. Puis le silence.
La semi-elfe ouvrit les yeux, et se leva en se cramponnant au forgeron Sa jambe blessée tremlait et refusait de la porter. La Maître Chasseresse les toisait tous un par un. Elle lui adressa, à elle et à Darl, cette phrase terrible:


- Vous êtes des bons à rien, des déchets inutiles.

Terrible, mais vrai. Elle avait été incapable de protéger sa pupille, de protéger son amie, d'utiliser correctement sa magie, elle n'avait été qu'un fardeau. Et maintenant, Daidera allait tous les faire mourir, et c'était bien mieux, pour elle. Mais une voix claire interrompit la sentence divine. Elanor, la Maître Clerc... Un discours dont elle ne saisit pas le sens. Après avoir failli se faire tué par un démon majeur et par une folle puissante (ou puissance?), allait-elle mourir de ses blessures?

Non. Elanor s'approcha d'elle, et lui demanda de s'allonger. Avait-elle autre chose à faire? Un déchet avait-il la capacité d'agir par lui-même? Assurément non. Atÿla regarda la Maître Clerc guérir ses blessures avec applications. En fait, elle n'allait pas mourir tout de suite...


Voilà, ne forcez pas votre corps dans un premier temps et reposez-vous un peu. Ombrana va avoir besoin de vous..

*De moi? Comment et pourquoi aurait-elle besoin d'une amie qui l'a regardé se faire attaqué sans réagir* pensa-t-elle amèrement.

La nécromancienne se leva, et s'approcha de Darl Valar, qui était assis à côté de Sarius. Elle posa son poing droit sur sa poitrine, et inclina la tête, puis dit:

- Pour la seconde fois vous m'avez sauvé la vie. Je vous en remercie. Je suis votre obligée.

On ne plaisantait pas avec l'honneur.

La dresseuse s'éloigna et partit s'asseoir un peu à l'écart, sans quitter Ombrana des yeux. Si la Roublarde avait besoin d'elle, elle le ferait savoir par un regard.

_________________


Feuille du Personnage

5225 XP / 118555 Po


Dernière édition par Atÿla le Lun 27 Oct 2008 - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombrana
Mage de bas niveau
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : l'ombre est ma maison
Classe : roublard
Expérience/Niveau : PNJ, roublarde de niveau moyen (4/5)
Date d'inscription : 22/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
110/110  (110/110)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   Lun 27 Oct 2008 - 23:33

Elle tendit le bras, ferma le poing, le rouvrit et baissa son bras. Elle était vivante. Elle soupira. Elle se permit d'observer la scène. La Maître Clerc s'occupait déjà d’autres blessés. Tiens Atÿla, et bah on s'en est pas sortit sans casse. En tout cas un peu mieux que moi. Si ce canasson n’avait pas fait un écart je serais restée sur sa selle. Quelle stupide bourrique faire une ruade. Vraiment les chevaux sont magnifiques oui, mais alors pas plus intelligent qu'un ... qu'un poulet et ça mérite de finir en côtelette. Tandis que le poulet finira en rôti. Et oui, même statut mais ils ne connaîtront pas la même fin, la vie est injuste pour les poulets et c'est ainsi. Eux ne sont pas beau, alors évidement on préfère les chevaux qui en plus se montrent utile. Ah. Oui les poulets sont vraiment défavorisés. Je ferais une pétition pour les poulets, c'est vrai quoi, faudrait les revaloriser. Ou alors dévaloriser les chevaux qui sont pas plus intelligent qu'eux. Sérieusement, vous avez déjà vu un poulet lancer un humain au pied d'un griffon et s'enfuir ? Et bah non, donc ça prouve bien qu'il y a une injustice dont les pauvres poulets innocents sont des victimes. Le monde est injuste.

A ce moment là, je suis en droit de me demander si de passer deux fois aux portes de la mort ne m'ont pas quelque peu... désorientée. Pour ne pas dire embrouillée de façon à ce que je raisonne comme un poulet, oui parce qu'il faut être gentil avec soi même. Sinon on est triste. Et moi je ne veux pas être triste. Faut regarder Daidera qui... oh oh... je commence à l'appeler par son prénom. Ça ne sent pas bon cette histoire. Et moi qui n'ai jamais de plan B. Bon, Atÿla va parler avec les gars. Ils sont vraiment pathétique ces hommes, pourquoi s'abaisse-t-elle à les saluer. Enfin, elle doit avoir ses raisons. Heureusement que la Clerc lui a demandé de dressé un périmètre de sécurité. Je me sens un peu plus libre, même si c'est aussi relatif qu'un poulet qui court en rond dans une cage et oublie où il est vraiment. Je le sens bien son regard sur ma nuque.

Elle fléchit une jambe, tape du pied, tends la jambe et la repose. Je fonctionne très bien. C'est positif, allons faire un pas ou deux maintenant.

Ombrana commença à marcher, d'abord ses pas furent un peu hésitant puis elle retrouva son pas coulé et discret ampli de grâce et d'agilité. Ses pas la menèrent vers Atÿla qui s'était éloignée et assise non loin. Elle s'arrêta près d'elle, et remarqua qu'elle avait autant de chose à dire qu'un poulet qui cherche à pondre un œuf. La belle rousse, passa une mèche derrière son oreille et sourit à moitié, un petit sourire qui en disait long. Ses habits étaient un peu poussiéreux mais elle n'avait pas perdu sa superbe. Outre ses habits, simple mais qui était un peu plus beau que les anciens, sa dague pendait fidèlement le long de sa cuisse, le beau manche ouvragé témoignait des longs entrainements par son usure. Elle posa une main sur sa hanche, provocatrice.


Alors princesse ? Nos routes se croisent souvent, ne serais-tu pas entrain de me suivre ? mmm ?

Sourire complice, puis elle devient plus sérieuse.

Je vais pas rester trop longtemps, elle pourrait se faire des idées...

Mouvement de tête discret vers la Maître Chasseresse qui les observait, le regard sombre.

... et elle a la décoche facile, vu que j'aime bien ta petite tête, je vais éviter de provoquer un désastre. Dans le genre elle m’a laissé un temps de réflexion.

Ça m'a fais plaisir de te voir princesse.


Elle semble vouloir partir, se ravise et ajoute.

Dis tu aurais pas un plan B ?

Parce que entre mourir et pas mourir, je choisi pas mourir. Mais aujourd’hui j’ai failli mourir dix fois entre elle qui m’a transpercée de flèche suite à un vol qui a mal tourné. J’ai survécu car elle m’a fait soigné, mais j’ai dû aller récupérer le bijou que j’avais volé pour quelqu’un qui se trouvait être le Maître Roublard. Ensuite j’avais le choix entre mourir par elle ou le Maître Roublard. Donc bon.. Je m’en suis sortie, génie que je suis, mais voilà, elle m’a suivie. Et maintenant je sais tout.

Le problème c’est que je ne sais pas où je suis moi.

Donc j’aurais besoin d’un plan B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mageetdemon.actifforum.com/les-tentes-f24/ombrana-t282.ht
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [quête]Un mystère plane   

Revenir en haut Aller en bas
 
[quête]Un mystère plane
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le mystère de l'Atlantide
» Stardust, le mystère de l'étoile.
» cicatrice de shanks mystère résolus.
» Le mystère du club des riches et puissants de Gotham.
» ? Le Défi de l'Homme Mystère ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mages et démons : L'aventure débute :: La ville : Girk'An :: Les rues :: La place principale-
Sauter vers: