Mages et démons : L'aventure débute


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionGénérateur de dé

Partagez | 
 

 A la recherche de ses parents [finit]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Animatrice
animatrice
avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 03/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
1000000/1000000  (1000000/1000000)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Mer 19 Mar 2008 - 21:13

Alors que le maître mage était sortit, dans la pièce sombre, un mouvement saccadé rompit le silence pesant qui y régnait.

Elle court, elle court, cachant son corps difforme.. elle fuit, elle fuit..

Elle entend les respirations rauques derrière elle. Elle entend les pas précipités qui foulent le pavé. La lumière est basse, les torches parsemée dans l’étrange rue danse et oscillent de façon fantomatique. Elle ne distingue pas bien les décors, elle ne peut que courir droit devant elle. Elle évite un tonneau qui gît sur son chemin, elle court encore. Ses cheveux volent débordement, elle n’essaie pas de les replacer, elle n’a pas le temps. Cette idée l’obnubile, l’obsède de façon pernicieuse.. Elle annihile ses pensées. La peur gronde en elle et anéantissait son discernement. Elle se bornait à courir et au final elle ne savait plus pourquoi elle courrait. Elle fuyait instinctivement se danger qui ne s’éloignait jamais d’elle. Ces pas sourds qui la forçaient à mettre une jambe devant l’autre. Elle sentait ses poumons la brûler à chaque respiration, son corps la gênait elle était pataude. Ils allaient la rattraper. Dans un extrême effort de volonté, elle poussa son corps hors de ses limites. Elle devait y arriver. Il n’y avait pas d’autre choix ni de raison de se poser de questions. Pourtant dans son esprit effrayé elle se savait proche de la rupture.

Elle court, elle court, cachant son corps difforme.. elle fuit, elle fuit..

Comment en était-elle arrivée là ? Pourquoi ? Elle évita une caisse pourrie qui traînait par terre. Devant elle la rue, était-ce vraiment une rue ? Le chemin tournait abruptement, elle dérapa, elle sentit ses pieds glisser, son corps se déséquilibre se mouvoir, elle tombait ! Son cerveau déchargea une vague d’adrénaline qui baignait déjà ses muscles endoloris. La panique montait, le temps semblait s’étirer indéfiniment.. Un battement, son appendice lui permis de se rééquilibré bien que contenu dans la longue cape. Bien que cacher, son corps lui rappelait sans cesse : Tu es difforme, tu es hideuse, tu es anormale, indéfiniment ces critiques tournoyait en elle, automatiquement elle se remit à courir, évitant les embûches qui se dressaient sur son chemin. Quelles que soient les douleurs les obstacles elle court, son énergie vitale bat en elle et elle ne peu s’arrêter, sa volonté bandée muselle son corps et le dresse impitoyablement, ne tolérant aucune rébellion.

Elle court, elle court, cachant son corps difforme.. elle fuit, elle fuit..

Il faudra un jour qu’elle s’arrête, pourtant, il n’y a rien pour elle.. elle ne peut faire partie de se monde hostile qui se dresse devant elle. Un éclat argenté se profile au de son œil. Qu’est-ce ? Un autre danger ? Le cœur de la jeune fille se remet à battre. Mais de façon étrange.. elle court toujours mais cette fois ci regarde vers cette lumière. Elle ne voit plus rien, elle cherche du regard le reflet argenté qui a dansé un instant à ses côtés. Elle est anxieuse, elle a peur, pourquoi ? Elle essaye de réfléchir, parce que, parce que son cœur bat étrangement, ce n’est plus que de la peur et du dégoût. Elle fouille l’obscurité et soudain elle Le voit ! Il faut qu’elle s’arrête pour ne pas le perdre. Il l’attend, bienveillant. Il est grand, il est beau, il est lumineux.. un dragon ! Il a des yeux qui expriment une grande douceur, bienveillance.


Dragon ! ô Dragon attends-moi !

Ce n’est pas lui qui s’en va.. c’est toi qui continue de courir, il est là.. il t’attend, il est là pour toi, tu seras enfin apaisée. Arrête-toi, vite, arrête toi..

ARRÊTE-TOI !

Le cri retentit dans la chambre.

Dragon ! ô Dragon attends-moi !

La jeune fille ouvre les yeux, ses cils papillonnent un instant.

Dragon ?

La voix cassée brisa une dernière fois le silence, elle avait des accents craintifs et apeurés..

_________________
Si vous avez besoin d’une animation pour vos rp, un problème, n’hésitez pas à envoyer un MP


Dernière édition par Animatrice le Jeu 20 Mar 2008 - 16:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arganalth le sage
Maître Pyromage/Chasseur a mi-temps/admin
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 27
Localisation : oromis n'en est pas loin :p
Date d'inscription : 03/07/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
125/125  (125/125)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Mer 19 Mar 2008 - 22:20

Le dragon sortit de la pièce, quand il entendit un bruit provenant de la chambre, il retourna dans la chambre puis vit que le jeune fille était agitée de spasmes.
Elle remuait et des gouttes de sueurs perlées sur son front et s'écoulait le long du visage jusqu'à atteindre soit sa longue chevelure blonde, soit la cape grise tachetée de rouge.
Les convulsions commençaient à être plus grande, le demi dragon avait l'impression qu'il devait se passer bien des choses terrible dans sa tête. Quel dommage qu'elle ait subit la violence de ces voyous, cela la mène si loin...
Le phénix prit la parole:

-Tu crois qu'elle va bien? Les clerc l'ont elle bien soignée? Car la elle ne semble pas du tout dans son assiette.

-je pense qu'ils savent ce qu'ils font, c'est leur métier après tout, par contre c'est vrai qu'extérieurement elle n'est pas en forme, mais cela montre que sa vie n'est apparemment pas en danger au niveau du corps, il est intact...
Son corps et son esprit doivent lutter pour revenir à la réalité.

-Peut être, je ne connais pas encore suffisamment votre monde pour savoir si la magie des clercs est efficace

-bon, nous retournons dehors, cela ne semble pas s'arrêter.

Les deux compagnons sortir alors et descendirent jusqu'au rez-de-chaussée quand un cri ce fit entendre.

Dragon ! Ô Dragon attends-moi !

Arganalth monta suivit su phénix et vit le jeune fille réveillée. Elle avait l'air totalement troublée. Elle semblait apeurée, mais apaisée en même temps.
Pourquoi avait elle criée pour l'appeler comme cela, alors qu'elle l'avait à peine aperçu lors de la confrontation? Comment savait elle que c'était lui qui l'avait emmené ici, comment savait elle qu'il était non loin?
Bien des questions se bousculaient dans l'esprit du dragon quand une phrase sortit enfin de sa bouche:

-Tu es réveillée? Au merci clercs. Une victime de moins dans ce monde injuste...
Pourquoi m'as tu appelé?

_________________
8015po 14540xp



ma fiche perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Animatrice
animatrice
avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 03/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
1000000/1000000  (1000000/1000000)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Jeu 20 Mar 2008 - 15:40

-Tu es réveillée? Au merci clercs. Une victime de moins dans ce monde injuste...
Pourquoi m'as tu appelé?

La jeune fille tiqua en entendant la question. "Pourquoi m'as tu appelé ?" Elle la trouvait étrange et presque ridicule. Elle réfléchit un instant, tout était nouveau dans son esprit torturer par le rejet et la solitude créés par son état. Elle avait passé son temps à créer des barrières solides. Elle avait de la peine à faire une entorse, et pourtant, le dragon bien que maladroit, lui semblait être quelqu’un de bon. Monde injuste, ce mot la fit fulminer, la rappelant à son état de chose hideuse, d’erreur de la nature. Pour elle, il n’y avait pas d’espoir et pourtant. De voir se dragon immense et pataud la rassurait. Elle devait apprendre à faire elle des concessions. Sans doute était-il très intelligent et que cette question était là pour l’encourager à se confier. Oui. Pour elle la réponse était une évidence. Peut-être était-elle trop évidente pour le dragon, ou alors il était trop intelligent pour elle.

Elle mit fin à sa torture mentale et se redressa lentement. Elle fit glisser sa capuche et découvrit un visage d’une jeune fille. Elle avait de jolis cheveux blonds couleur blé et des yeux vifs. Son visage était placide et froid, il ne reflétait aucun sentiment, reflet des barrières qu’elle construisait pour se protéger. Après quelques instant elle glissa ses jambe et les posa par terre, assise sur le lit, elle glissa un étrange regard au dragon. Elle se leva lentement, son corps était encore faible, mais elle reprenait vite des forces. Les soins des clercs avaient fait de vrai miracle et l’apparition du dragon l’encourageait à se lever. Elle entrouvrit plusieurs fois les lèvres avant de parler.


J’ai besoin d’aide.

Le ton était neutre et déconcertant. La voix encore un peu sifflante due aux séquelles de son "accident ". Les mots était précis et concis, il y avait tout et rien à travers eux. Cela résumait entièrement sa situation si précaire. Cela indiquait aussi ce qu'elle attendait du dragon. Mais elle se souvient de la question simplette du dragon. Sa détresse était trop subtile pour lui sans doute, elle l'avait surestimé car il avait été son catalyseur un instant. Elle devait maintenant confirmer qu'il était bien ce qu'elle croyait et elle ne devait prendre aucun risque et tenter le tout pour le tout. Elle devait, malgré la peur.

Parce que le monde est injuste.

Elle l’ajouta en fixant le dragon, reprenant ses mots. Elle affichait un air une peu mutin sur son visage enfantin. C'était un mélange étrange, une palette large de sentiments. Ils étaient si mêlé dans une indifférence froide qu'il était dur de comprendre quoique ce soit en la regardant. Elle remonta lentement ses mains jusqu’à l’agrafe de sa cape. Elle l’a défit lentement. Le tissu sombre et rêche tomba doucement. Il resta accrocher un instant dans son dos, elle tira dessus lentement. Des ailes froissées apparurent. Elle s’apparentait à des ailes de cygne. Elle les bougea maladroitement, elles avaient été bien malmenée, contenue sous la cape et elle avait été allongée dessus. Elle sentait des petits tiraillements dans tout le dos. Elle n'avait vraiment pas de chance. Le dragon n’était pas au bout de ses surprises tandis que le tissu continuait sa lourde chute, il dévoila une étrange queue reptilienne. Les écailles argentées se reflétèrent un instant dans la faible lumière de la chambre. Elle avait de jolies jambe fine et un corps graciles qui semblait fragile. Elle fixait avec intensité le dragon. Attendant avec appréhension sa réaction. Allait-il la rejeter ? Verrait-elle cette expression de dégoût qu’elle connaissait si bien en lui aussi ? Elle continua à le fixer, priant intérieurement un espoir idiot et fragile. Elle avait peur, une peur sourde. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Elle était dans une grande détresse psychologique et se savait au bout de la rupture. Le dragon était son dernier espoir...

Parce que le monde est injuste.

_________________
Si vous avez besoin d’une animation pour vos rp, un problème, n’hésitez pas à envoyer un MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arganalth le sage
Maître Pyromage/Chasseur a mi-temps/admin
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 27
Localisation : oromis n'en est pas loin :p
Date d'inscription : 03/07/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
125/125  (125/125)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Jeu 20 Mar 2008 - 22:20


-Pourquoi m'as tu appelé?

La jeune fille paru étonné de cette question. Pourtant elle était simple et permettrait peut être de lui faire prendre la parole, car elle semblait plus ou moins repliée sur elle même. Elle paraissait gênée, son regard vague et solitaire. Peut être une personne lunatique, vivant dans son propre monde? Ou bien une personne égarée, perdu? Bien des possibilités pouvaient s'offrir au dragon, mais pendant qu'il résonnait l'humaine enleva la capuche de la cape. Son visage était ainsi entièrement mis à jour, enfin il pouvait voir à quoi elle ressemblait, car il n'avait put que l'entrapercevoir lors de l'échauffourée. Pour ne pas enfreindre son intimité il n'avait pas regarder depuis. Ses cheveux était étincelant, d'un jaune pur, la couleur de ces yeux était située entre le jaune et le marron, couleur très rare pour de yeux. Mais son visage ne laisser, étrangement, ne transparaître aucun sentiment. Elle se leva doucement puis en s'y reprenant à plusieurs fois, finit par articuler:

-J’ai besoin d’aide.

Un court laps de temps s'écoula quand elle continua de parler:

-Parce que le monde est injuste.

Le ton de la voix qu'elle employait était instable, mais empruntait toujours la même tonalités. Un air malicieux apparut subitement sur son visage, une idée avait dut lui traversée la tête car de suite, elle posa la main sur l'agrafe qui retenait sa cape puis la défit délicatement en prenant son temps. Le tissu ne tomba pas, elle l'attrapa avec ses mains et le tira un peu. La cape tomba.
Tout d'abord des ailes qui ressemblaient à des ailes d'ange ou de cygne, c'était un mélange de ses deux anatomies, apparurent. Le dragon fut surpris et même curieux ainsi il avait un ange devant lui? Il n'en avait jamais vu et celui lui faisait plaisir d'en voir un. C'était donc pour cela qu'elle était égarée, c'est qu'elle ne vient pas d'ici mais du royaume des anges? Mais très vite cette hypothèse fut omise car une queue lezardesque apparu, constituée d'écailles et recouvert par quelque plume, chose inhabituelle sur ce type de queue.
Le visage du dragon ne laissait transparaître aucun sentiment bien qu'il était de plus en plus intrigué. Il avait vu tellement de chose étrange dans sa courte vie qu'il n'était que rarement étonné. Surtout le troisième bras du maître nécromancien, cela n'était pas du tout sein étant donné l'apparence cadavérique, il avait du recourir lui même a des technique de nécromancie. Chose qu'une fille de cet âge ne serait pas en mesure de faire. La cape finit sa chute, mettant ainsi à nu toute l'intimité physique de cette fille. Les pieds était de plus en plus fin, et ce qui surpris vraiment le demi-dragon, était que le bout des pieds, que l'on pourrait considéré comme patte, se termine exactement comme ceux de son espèce.

Ne lui laissant pas plus de temps pour qu'il continue son observation, elle répéta sa dernière phrase au dragon:

-Parce que le monde est injuste.

Elle devait sûrement attendre une réponse, il réfléchit sur la question, oui le monde est injuste sur bien des choses, il s'élança donc sur le sujet:

-Injuste... Le monde l'est.
Bien des choses s'y passent et qui ne devraient pas. Comme par exemple l'agression que tu as subit avant que je ne te sauve. Quelle plaisir ces voyous peuvent ils prendre à faire souffrir les gens? Pourquoi la haine existe t-elle? Pourquoi le monde en est-il dominé? Voilà bien des questions que je me pose et qui sont pour moi, pour l'instant sans réponse.
Car là vit est sans arrêt un combat constant, où sans cesse l'on est remit en question, il ne faut pas se laisser abattre par les obstacle mais il faut les surmonter. Au début j'étais rejeté pour mon apparence, les dragons ne sont pas toujours aussi bien vu que l'on peut considérer, mais avec beaucoup de persévérance, si l'on arrive à créer une bonne image de soi, on peut changer bien des choses.

Arganalth s'arrêta rapidement pour prendre le temps de respirer un peu, les idées s'écoulait rapidement dans son esprit, et formait un bloc compact.

La vie est une chose sacrée, et quiconque en dit du mal ou veut l'enlever s'attaque à des mois d'effort, une mère humaine doit porter son enfant dans son ventre longtemps. Une mère dragonne doit surveiller l'oeuf jusqu'à son éclosion. Tant d'effort pour être réduit à néant en quelques secondes, je ne comprend pas cet violence.
Assassiner, tuer, violer, rejeter, voler, torturer. Voilà bien des verbes qui ne devraient point exister.

Le dragon s'exprimait avec véhémence, c'était un sujet qui l'attristait par dessus tout. Et cela le mettait en colère, il existait tellement de malheur en ce monde. Rien que les Ktanirs ne facilitaient pas la tâche d'instaurer un monde de paix.

Mais chacun peut faire des efforts pour diminuer cela! Si chacun fait des efforts, cela endiguera un peu le problème, mais sans efforts rien n'est possible.
Ce sont des petites difficultés de la vie, mais après chaque difficulté on trouve une récompense. La vie est un don précieux, il faut juste sans servir correctement et ne pas s'en servir à mauvais escient.

Arganalth s'arrêtant, il posa une question, la jeune fille disait que le monde était injuste, mais pourquoi? Quelles était ses raisons.

Et toi pourquoi trouve tu le monde injuste?

En se lançant dans son discours, le dragon avait complètement oublié le physique de la fille, car c'était un sujet brûlant pour lui.

_________________
8015po 14540xp



ma fiche perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardana
Tailleuse
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
95/95  (95/95)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Ven 21 Mar 2008 - 20:27

Ardana écouta avec attention le dragon. Certain passage était plein de bon sens mais d'autres paraissait excessifs, il devait sûrement trop énervée par certaines idées pour entièrement réfléchir correctement.

-Comme par exemple l'agression que tu as subit avant que je ne te sauve

C'est vrai que ces personnes n'avait pas à l'attaquée. il n'y avait aucune raison pour le faire, n'ayant aucun objet de valeur, juste une cape, cela n'était pas par appât du gain,chose qui ne mériterait même pas d'être commise.

*Ils auraient eu une raison valable si ils connaissaient mon apparence mais ils n'en savaient rien...*

-Car là vie est sans arrêt un combat constant, où sans cesse l'on est remit en question

Le dragon parle avec sagesse, un combat constant , elle n'avait jamais eu ce problème auparavant. Et cela commence désormais, un véritable combat. Où il faut défendre son honneur, mais maintenant la peine était presque perdu. Même avec les paroles pour l'instant avalé du dragon, l'espoir ne revenait pas complètement, mais une petite lueur apparaissait néanmoins, une lueur d'espoir.

-Il ne faut pas se laisser abattre par les obstacles mais il faut les surmonter.

Se laisser abattre, c'est ce qu'elle était en train de faire, peut être le dragon avait-il raison, attendre avec de faire le moindre geste pourrait être utile. Ne pas se laisser bêtement abattre par les ennuis. Peut être était il plus intelligent qu'elle ne l'avait cru, car il avait de bonne réflexion, pas totalement mais en partie.
Cette dernière phrase lui redonnait espoir, peut être qu'en ce connaissant mieux dans son nouveau moi, Ardana pourrait retrouver une place en ce monde sans se faire rejeter?

-Au début j'étais rejeté pour mon apparence, les dragons ne sont pas toujours aussi bien vu que l'on peut considérer, mais avec beaucoup de persévérance, si l'on arrive à créer une bonne image de soi, on peut changer bien des choses.

Ainsi le dragon avait subit la même expérience, elle ne le croyait pas trop, mais il paraissait tellement sincère... Les dragons sont pourtant majestueux. Puis elle se ressouvint du choc quand elle vu les pattes de dragon qui était apparu à la place de ces pieds, c'est vraie qu’elle les avait et qu'elle les trouve encore hideux, moins qu'avant mai quand même encore. En effet, ils pouvaient sûrement aussi être rejeté, tout comme elle se rejetait elle même.
Quand à la dernière phrase, cela correspondait un peu à sa dernière pensée. Changer en persévérant...

-Si l'on arrive à créer une bonne image de soi, on peut changer bien des choses.

Une bonne image de soi... Mais comment la véhiculer? Quand on ressemble à un monstre? Changer des choses, cela est-il possible en ce monde?

La vie est une chose sacrée, et quiconque en dit du mal ou veut l'enlever s'attaque à des mois d'effort, une mère humaine doit porter son enfant dans son ventre longtemps. Une mère dragonne doit surveiller l'oeuf jusqu'à son éclosion. Tant d'effort pour être réduit à néant en quelques secondes, je ne comprend pas cet violence.

C'est vrai que la vie nécessite des mois d'efforts, pour chaque être, que se soit une cellule, un microbe, un animal, un humain... Mais quand ses propres géniteurs en viennent à te rejeter toi même, que faire? Si ceux qui t'on donner la vie ne sont même plus capable de t'accepter? Quand à la vie réduit à néant, elle l'est, mais pas forcément dans la mémoire de tous.

-Assassiner, tuer, violer, rejeter, voler, torturer. Voilà bien des verbes qui ne devraient point exister.

Dans l'ensemble ces verbes ne devraient pas exister, mais dans ce triste monde, Ardana avait déjà vu que voler était nécessaire pour certaines personnes sans moyens, car presque personne n'exerce la charité. Sinon elles mourraient de faim si elles ne volaient pas.
Mais les autres ne devraient en effet pas exister.
Ce fut à ce moment la que le dragon commençait à parler de plus en plus fort et avec plus d'entrain.


Mais chacun peut faire des efforts pour diminuer cela! Si chacun fait des efforts, cela endiguera un peu le problème, mais sans efforts rien n'est possible.
Ce sont des petites difficultés de la vie, mais après chaque difficulté on trouve une récompense. La vie est un don précieux, il faut juste sans servir correctement et ne pas s'en servir à mauvais escient.


Les effort, peuvent il être correctement définit? Quelle est la notion d'effort? Des efforts peuvent en effet avoir des résultats mais pas toujours ceux attendu.
Des récompenses après chaque difficulté? Pour l'instant elle n'en voit pas pour sa transformation. Il n y'a plus que sa dragon. Mais c'est vrai qu'il est, au moins, réconfortant.
Peut être voulait t'elle commettre une folie en se tuant ou en se laissant tuer par les autres? Peut être avait t'il raison, le temps finira par arranger les choses. Le dragon finit son discours en posant une question:

-
Et toi pourquoi trouve tu le monde injuste?

Elle réfléchit avant de parler, puis se rendit compte que le dragon n'avait rien dit à propos de son physique, qu'il n'était pas choqué ou qu'il ne disait rien. Il l'acceptait tel qu'elle était... Après avoir pensé plusieurs fois cela dans sa tête, en se jeta en serrant le dragon dans ses bras. Il était chaud et ses paroles étaient réconfortantes, elle fondit en larme avant de parler:

-Le...Le...Le monde est injuste. Mes parents viennent de m'abandonner. Tout le monde m'exclut. Depuis que ce matin, ces fichus membres sont apparut...
Mais vous, vous n'avez rien dit, vous ne vous en êtes pas moquez et ne m'avez pas rejeté. Prenez moi avec vous...
Peut être cela me permettra de ne pas faire une bêtise...

Ardana bégayait, sa voix était discontinue et elle avait du mal à parler, sa tête lui tournait dans un ensemble de sentiments flous et indistinct

_________________

Spoiler:
 

image du personnage complet sur le feuille de perso

Ma tente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arganalth le sage
Maître Pyromage/Chasseur a mi-temps/admin
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 27
Localisation : oromis n'en est pas loin :p
Date d'inscription : 03/07/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
125/125  (125/125)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Lun 24 Mar 2008 - 17:13

Elle semblait perdue et désemparé, elle ne savait pas quoi répondre. Elle commença à pleurer puis se jeta sur lui tout en commençant à parler. Elle articulait mal du au fait qu'elle pleurer, mais sa restait tout de même compréhensible.

Le...Le...Le monde est injuste. Mes parents viennent de m'abandonner. Tout le monde m'exclut.

Ses parents l'avaient abandonnée, pas étonnant qu'elle fût seule dans la rue. Le fait que tout le monde l'exclut pourrait passer si elle trouvait des personnes pur ayant de bon sentiments, il ne faut surtout pas se laisser abattre par cela.

Depuis que ce matin, ces fichus membres sont apparut...

C'est donc tout nouveaux qu'elle ait ces appendices supplémentaires. Pas étonnant qu'elle n'ai pas eu le temps de trouver des personne de bons coeurs. Dans ce monde ou il n'y en a plus que si peu. Elle ne devait en plus pas pouvoir les contrôler pleinement.
Il pourrait peut être lui apprendre deux trois trucs sur les courants aérien pour voler.


Mais vous, vous n'avez rien dit, vous ne vous en êtes pas moquez et ne m'avez pas rejeté. Prenez moi avec vous...

Ne rien dire... C'est normal, il n'y a pas de problème à avoir des organes de plus, si ce n'est pas de sa faute, ce qui ne semble pas être son cas. Par contre le maître nécromancien lui par contre est sûrement en tord...
Ne pas rejetez est aussi normal, pourquoi rejeté quelqu'un, c'est inhumain. Elle veut venir avec lui, peut-il refuser? Non... Elle risquerait de mourir seule, sans nourriture. Sans personne pour la protéger.

De plus cela ne fait pas de mal à personne d'avoir de la compagnie et des personnes sur qui compter...

Peut être cela me permettra de ne pas faire une bêtise...
Cela confirmait ce qu'Arganalth pensait, il ne fallait pas la laisser seule, elle ne pouvait se reposer sur elle, car les émotions était encore trop grandes pour qu'elle ait toute sa tête, et le moyen de réfléchir pleinement et d'anticiper ses gestes.
Rassemblant ses idées, le dragon prit la parole:

-Arrête de pleurer, tu ne pourras plus revenir sur le passé, mais c'est sur, il existe beaucoup de personne qui ne te rejetterons pas. Ce monde n'est pas encore totalement perdu. Il y'a notamment beaucoup de personne chez qui l'on peut compter chez les clercs.
Te rejeter ne servirait à rien, tu es un être vivant comme un autre. Je suis sur que ce n'est pas toi qui a causé ces mutations à ton corps, tu n'y es donc pour rien... Tu n'as pas à t'en faire, sa ne me dérange pas.
Même si tu n'aimes pas trop ces membre je pourrais t'apprendre à voler si tu as envie.
Tu peut me suivre si tu as envie, mais je te préviens, que la je suis en voyage et que j'occupe une haute fonction de ce pays. Alors je ne serais pas souvent présent en journée.

Elle écouta, elle était attentive, elle fut contente lorsqu'il dit qu'elle pouvait venir avec lui. Elle resserra l'étreinte et Arganalth sentit la chaleur du corps de la jeune fille l'envahir et se rendit subitement compte d'une chose qu'il ne s'était pas aperçut et commença à bleuir. Les vêtements qu’elle portait étaient en lambeaux suite à la métamorphose et elle n'avait sûrement pas eu le temps de se changer. Elle était en train de le serrer en sous vêtements. Chose embarrassante car il avait la trentaine et elle n'en avait que 16 ou 17 ans...
Il répondit vivement:

-Euh... Je pense qu'il faudrait que je t'achète des vêtements, peut tu remettre ta cape, je suis gêné.
Dit moi tes tailles et je m'arrangerais en ville, tu ne peut pas sortir comme sa, même avec la cape...

L'humaine alla reprendre la cape qui traînait par terre et la rattacha comme elle put, car ces membres n'étant plus cassé, cela lui était difficile de serrer sans avoir mal.

Au fait tu t'appelles comment? Je me nomme Arganalth, dit le sage, je suis le maître pyromancie de Girk'an.
Et voici un phénix qui m'accompagne pendant mon trajet, il faudrait d'ailleurs lui trouver un nom.








_________________
8015po 14540xp



ma fiche perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardana
Tailleuse
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
95/95  (95/95)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Mer 26 Mar 2008 - 0:49

Le dragon prit la parole:

-Arrête de pleurer, tu ne pourras plus revenir sur le passé, mais c'est sur, il existe beaucoup de personne qui ne te rejetterons pas. Ce monde n'est pas encore totalement perdu. Il y'a notamment beaucoup de personne chez qui l'on peut compter chez les clercs.

Est-ce possible que des personnes soient indulgente dans ce monde? A part ce drôle de dragon? Est-il possible que ce monde ne soit pas perdu? Une chose est sûr c'est qu'il faudra qu'elle aille rendre visite à ces clercs, sa lui fera vachement de bien de pouvoir parler à plus de personne qu'une...
Peut être le dragon en connaissait-il quelqu'un qu'il pourrait lui présenter.

-Te rejeter ne servirait à rien, tu es un être vivant comme un autre. Je suis sur que ce n'est pas toi qui a causé ces mutations à ton corps, tu n'y es donc pour rien... Tu n'as pas à t'en faire, sa ne me dérange pas.

Bah, oui, ce n'est pas elle qui c'est causé ces mutations...Sinon elle qui irait se plaindre. Si c'était de sa faute, elle se lamenterait sur son propre sort au lieu de maudire le monde.
Mais bon, si il l'accepte.

Même si tu n'aimes pas trop ces membre je pourrais t'apprendre à voler si tu as envie.
Les ailes? Non, elles ne la dérangent pas. Car elle les adorent, en étant passionnée des anges cela est normal, mais la queue et les pattes, peut être et même sûrement s'y habituera t-elle un jour, mais ce n'est pas encore le cas...
Alors pourquoi apprendre à voler, c'est le rêve de bien des humains, mais aucun ne peut l'atteindre, elle serait une des premières. Mais cela risque d'être compliqué, même trop compliqué.

Tu peut me suivre si tu as envie, mais je te préviens, que la je suis en voyage et que j'occupe une haute fonction de ce pays. Alors je ne serais pas souvent présent en journée.

Une haute fonction du pays, sa pouvais être quoi? Il en existe tellement.
Quand à la journée elle sera s'y occuper. Il doit y avoir des choses à faire, même avec ce physique...
Quand au voyage, elle aimait les voyages! Elle n'avait jamais eu d'occasion dans sa vie pour en faire un, elle ne pouvait pas le refuser.
Une haute fonction du pays, sa pouvais être quoi? Il en existe tellement.
Quand à la journée elle sera s'y occuper. Il doit y avoir des choses à faire, même avec ce physique...

Elle était tout émoustillée, elle serra de plus en plus fort sa prise sur le dragon, jusqu'à ce que les écailles la bloque, les écaille était mystérieusement chaude et en froide en même temps, ce qui faisait une drôle de sensation. Tout d'un coup elle vit le teint du dragon devenir de plus en plus bleu. En répond rapidement:

-Euh... Je pense qu'il faudrait que je t'achète des vêtements, peut tu remettre ta cape, je suis gêné.
Dit moi tes tailles et je m'arrangerais en ville, tu ne peut pas sortir comme sa, même avec la cape...

Tout d'un coup elle commença à rougir tout d'un coup et se mit rire.
Elle desserra lentement prise puis alla chercher la cape qu'elle remit comme elle put, cela lui faisait mal quand elle la serrait, car la cape n'était pas faites pour tous ces nouveaux membres.


-Au fait tu t'appelles comment? Je me nomme Arganalth, dit le sage, je suis le maître pyromancie de Girk'an.
Et voici un phénix qui m'accompagne pendant mon trajet, il faudrait d'ailleurs lui trouver un nom.


Arganalth...C'était un beau nom, quoiqu'un peu vieux. C'était donc un maître pyromancien, c'était vraiment le plus haut rôle de la société, elle avait de la chance... C’était pas tout les jours que l'on en croisait un, et avait tant entendu parler d'eux à l'école.

-Un maître pyromancien, vraiment? J’ai de la chance de vous avoir connu. Je me nomme Ardana, quand à mon nom je préfère l'oublier.
Un phénix? Phenirane... Je vois bien cela.
Acheté des vêtement? Non... Pas besoin, allez juste me cherchez de quoi le faire et je me ferais moi même des vêtements, je viens d'une haute école d'art, bien que je n'ai pas terminé mon année, j'étais une des meilleurs élèves au niveau couture.
Prenez moi, un dé à coudre, des aiguille de différentes tailles, de la dentelle,des ciseaux, du velours, du satin, du taffetas.
je pense que cela sera tout, eh oui, du fil aussi...Et un mètre ruban

_________________

Spoiler:
 

image du personnage complet sur le feuille de perso

Ma tente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arganalth le sage
Maître Pyromage/Chasseur a mi-temps/admin
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 27
Localisation : oromis n'en est pas loin :p
Date d'inscription : 03/07/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
125/125  (125/125)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Jeu 27 Mar 2008 - 0:20


-Un maître pyromancien, vraiment? J’ai de la chance de vous avoir connu. Je me nomme Ardana, quand à mon nom je préfère l'oublier.

Des maîtres, peut-être un titre flatteur, mais certains ne mériteraient pas de le porter... Bien qu'il pourrait y avoir pour certains de plus haut rang. Au moins certains incarnent bien le vrai maître mage, comme le maître clerc.
Elle avait enfin dit son prénom, Ardana. Ce n'était pas moche, c'était même plutôt joli. Sa commence de la même façon qu'Arganalth.

Un phénix? Phenirane... Je vois bien cela.

Sa pourrait aller comme nom, il faudrait demander l'avis du phénix, de toute façon le demi-dragon n'est pas inspiré

Acheté des vêtement? Non... Pas besoin, allez juste me cherchez de quoi le faire et je me ferais moi même des vêtements, je viens d'une haute école d'art, bien que je n'ai pas terminé mon année, j'étais une des meilleurs élèves au niveau couture.

Ardana sait faire de la couture? Cela n'est pas plus mal, sa bourse commençait à s'alléger, quitte à ce que cela soit moins réussit, cela mettra en valeur les talents de la jeune fille de plus. Sa ne lui fera pas perdre la main.

Prenez moi, un dé à coudre, des aiguille de différentes tailles, de la dentelle,des ciseaux, du velours, du satin.
je pense que cela sera tout, eh oui, du fil aussi...Et un mètre ruban


Décidément, elle aime ce qui est chic, il n'y a que des tissus hauts de gammes. Heureusement que la fabrication n'était pas à faire... Sinon il aurait fallut une somme astronomique.
il réfléchit puis s'adressa à la jeune fille:

-Des maîtres il n'yen a malheureusement pas que des bons, certains sont avides de pouvoirs et de richesse, d'autres de morts et de désolation. Ces hommes sont même au pouvoir.
Si tu veut te faire toi même les vêtements je ne m'y oppose pas, je vais aller te chercher sa tout de suite.
Seulement mon sac commence à bien se remplir. Donc j'espère que ce matériel te suffira. J'ai hâte de voir le résultat de tes mains.

Puis il se retourna en direction du phénix et lui demanda:

-Phenirane, sa te dérange comme prénom ou sa te vas?

Le phénix réfléchit, ce n'était qu'un prénom autant ne pas s'entêter et faire plaisir à la fille.

-Si vous voulez, sa ne me déranges pas...

-Tu t'appelleras donc comme cela.
Ardana, reste ici, j'aimerais que tu ne sortes pas comme cela, tu veut les tissus de quelle couleurs?





_________________
8015po 14540xp



ma fiche perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardana
Tailleuse
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
95/95  (95/95)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Jeu 27 Mar 2008 - 0:52

Ardana écouta attentivement, eux, à l'école, ils apprenaient que c'était les personne les plus respectable de Gir'kan qui était choisit pour être maître mage, d'après les dire d'Arganalth ce n'est pas du tout cela.
Elle avait envie de faire ses vêtements, c'était un point d'honneur pour la jeune fille. Elle serait se les faire,malgré le fait que d'habitude ce n'était pas pour elle, et aussi malgré le fait qu'elle ait de nouveau membres.
Elle voulait une longue robe à ruban, cela lui permettra de cacher sa queue le temps qu'elle s'habitue. Déjà il faudrait qu'elle sache l'utiliser car pour l'instant, c'est comme si elle n'existait pas, elle ne la bougeait jamais, car son corps se souvient encore des réflexes d'antan.
il lui faudrait aussi un corset à mettre par dessus car avec les ailes et la queue son corps et constamment déséquilibrer vers l'arrière et celui là lui fait mal au dos, en même temps elle n'a que le squelette d'une jeune fille, non fait pour supporter ce poids et les muscles... Encore moins.
Les muscles se développeront sûrement avec le temps.
Elle voyait bien le corset fait en velours noir avec un bande de saint au deux extrémités, et avec une bande de dentelle toute violette en bas et deux autres pour les deux manches.
Quand à la robe, elle la verrait bien en bleu violet fait en satin, cette matière était douce et confortable.
Elle s'adressa au dragon en essayant d'être la plus claire possible:

-non, je ne sortirais pas d'ici, de toute façon j'ai sommeil... Je dormirais.
Comme matière prenez une bande de satin violet. Une très longue toile de satin bleu violet et pour finir beaucoup de velours noirs.
Mais aussi des bandes de dentelles ornementatifs, des lacets et des boucles aussi.

Aprés avoir finit de parler, elle alla s'étendre sur le ventre sur le lit, elle n'en avait pas l'habitude et cela la serrait fortement au niveau de la poitrine mais elle ne pouvait ni dormir sur le dos, ni sur le côté à cause des ailes. Cela lui ferait mal et elle ne voulait pas les abimer, quand à la queue, étant molle, cela ne poserais pas grand probléme.
Elle fit attention à ne pas transpercer le drap avec ses griffes qu'elle avait aux pattes.C'était une drôle de sensation le toucher que faisait les différentes choses au contact des écialles, cela ne procure pas du tout la même sensation que pour la peau, de même façon que la queue ne donne pas les même impressions que pour la peau et la queue...
C'était confortable, et marrant, découvrir de nouvelle sensations...
Elle entendit la porte se fermer, puis se laissa envahir par le sommeil.

_________________

Spoiler:
 

image du personnage complet sur le feuille de perso

Ma tente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arganalth le sage
Maître Pyromage/Chasseur a mi-temps/admin
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 27
Localisation : oromis n'en est pas loin :p
Date d'inscription : 03/07/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
125/125  (125/125)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Jeu 27 Mar 2008 - 17:57

Arganalth écouta ce qu'Ardana voulait, il y'avait beaucoup de chose et il devra vider son sac avant pour pouvoir tout ranger...

-non, je ne sortirais pas d'ici, de toute façon j'ai sommeil... Je dormirais.
Comme matière prenez une bande de satin violet. Une très longue toile de satin bleu violet et pour finir beaucoup de velours noirs.

Mais aussi des bandes de dentelles ornementatifs, des lacets et des boucles aussi.

Le demi dragon la vit s'allonger, en cherchant pendant un moment une position confortable. Il se décida à partir, vida son sac et sortit avec, un courant d'air fermis violemment la porte. Le phénix ne l'avait pas suivit, il avait sûrement du vouloir se reposer lui aussi.
Le demi-dragon déambulait dans les différentes ruelles, mais pour le moment il ne trouvait pas de magasin qui vendait ce genre d'article, pourtant il en avait déjà croisé des échoppes différentes, marchand, joaillier, armurier, forgeron, écurie, dresseur, mais pas encore de magasin susceptible de vendre des tissus.
Après avoir fait beaucoup de ruelles, il s'arrêta, un magasin possédait une pancarte:

Citation :
Ici vente de vêtements divers!

Vous y trouverez votre bonheur
Il suffit de cherchez un peu.
Chemises, veste, robes, jupes, corsets, chaussures...
vous ne trouvez rien que nous n'avons pas

Grosse remise/!\

Nous avons aussi des tissus et différents objets qui vous seront utiles pour la couture


Le lézard faillit partir mais il vu Les petits caractères en partant et s'arrêta pour les regarder. Il avait enfin trouvé le magasin qu'il cherchait. Il entra.
Des tas de vêtements était entassé de part et d'autres du magasin, il y'avait donc décidément un problème d'organisation...Le magasin ne semblait même pas faire de sur mesure, il était rudimentaire. Le sur mesure étant de nos jours beaucoup pratiqués.
Après avoir traversé deux salles, une ayant des cabine d'essayage archaïque et l'autre ayant les vêtements qui n'était pas destiné à toutes les personnes mais qu'à une partie, comme par exemple les corset, les escarpin...
Il trouva ensuite le vendeur, et lui demanda:

-S'il vous plait, je cherche certaines étoffe et certains ornements, pourriez vous me montrez ce que vous avez?

-Bien sûr, suivez moi. Si vous avez la moindre question n'hésitez pas...

Lors de sa réponse le vendeur n'avait pas du tout l'air convaincant, mais il l'emmena quand même dans la salle où étaient entreposé les tissus. Il connaissait les tissus qu'avait évoqué Ardana et n'eu pas de mal à les trouver.
Il désigna au vendeur ce qu'il voulait tout en parlant:

-J'aimerais cette bande de satin violette et toute ce satin violet-bleu.
J'aimerais aussi cette longue ligne de dentelle blanche, puis ce velours noirs.

Le vendeur prenait un à un chaque morceau de tissus puis alla les mettre de côté quand il revint Arganalth recommença son énumération:

Et pour finir, j'aimerais des lacets costauds, des boucles, un dé à coudre, des fils, des aiguilles et un mètre ruban

Le dragon pensait avoir tout dit et arrêta de parler. LE vendeur alla chercher dans la remise, revint puis dit:

-C'est tout? Vous vous préparez à quoi là? Vous êtes en train de dévalisez mon magasin... Mais bon les affaires sont les affaires.
Vous en avez pour l'instant pour 100po pour la dentelle, 225po pour les deux morceaux de satin, 200po pour le velours, et tout le reste pour 300po. Sa fait un total de 825 que j'arrondirais à 800.

-Ce sera tout...

Heureusement qu'il y'avait une promotion car les prix sont astronomiques. Heureusement qu'il avait eu des élèves récemment car il commence à vraiment dépenser beaucoup d'argent, surtout que depuis que la petite humaine est là. Mais elle est tellement fragile...
Le dragon prit les étoffes et les rangea dans son sac.
Il quitta le magasin et regagna lentement l'auberge, il monta à l'étage pour rentrer dans la chambre. Ardana dormait et il n'allait pas la réveiller, il posa le sac sur le côté



HRP: les prix avec la remise deduit sont équivalents au prix de vente de la tailleuse

_________________
8015po 14540xp



ma fiche perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardana
Tailleuse
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
95/95  (95/95)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Jeu 27 Mar 2008 - 20:33

~~~

Ardana volait, elle et ces ailes d'anges. Aucun obstacle ne lui barrait la route, elle et son corps. Ses jolis pieds et son rond fessier. Les cheveux flottaient dans l'air. Elle traversait les nuages, en survolant différentes villes, elle se sentait légère.
Elle maîtrisait parfaitement les courants aériens et arrivait désormais à faire des figures dans le ciel.
Elle redescendit pour atterrir sur le sol, puis s'assit.
Elle vit le dragon arrivé:

-Réveil toi... Réveil toi...
~~~


-Réveil toi... Réveil toi...

Elle se leva doucement et revint à la réalité, elle était allonger ces pattes et sa queue toujours là... Le dragon arrêta de lui demander de se réveiller.
Elle se demandait pourquoi il la réveillait...La ramenant ainsi à la réalité.
Elle s'étira et sentit ses muscles se durcirent des qu'elle se releva. Il lui fallait décidément ce corset. Ses muscles étaient trop mit à l'épreuve. Elle agita ses ailes pour qu'elle retrouve leurs emplois, car avec la nuit ces longs assemblages de plumes s'ankylose. Puis réussit à bouger un peu la queue, c'était la première fois, bien que les mouvements furent saccader. La peau reptilienne des queues à une toute autre consistance, et n'ayant pratiquement pas d'os, il est difficile de la bouger correctement.
Elle marcha en direction du phénix, mais à peine eu t'elle fait deux pas qu'elle trébucha, bien qu'agile elle ne s'y faisait pas encore au pattes, les doigts étant desormais trés long et plus tout droit comme les orteilles mais avec des sortes d'ovale collé... Par contre elle comprit tout de suite comment se servir des griffes retractables. Un réflexe innés.
Aprés être tombé elle maudit encore une fois ces pattes, puis ne laissant pas le temps au dragon de l'aider, il fallait bien qu'elle lui montre qu'elle n'avait pas systématiquement besoin d'aide.Elle se releva.
Après avoir réveillée tout son corps, elle demanda au dragon:

-Pourquoi m'as tu réveillé? Et quand est-ce qu'on mange? je commence à avoir faim...

_________________

Spoiler:
 

image du personnage complet sur le feuille de perso

Ma tente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arganalth le sage
Maître Pyromage/Chasseur a mi-temps/admin
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 27
Localisation : oromis n'en est pas loin :p
Date d'inscription : 03/07/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
125/125  (125/125)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Jeu 27 Mar 2008 - 20:50

Après être rentré et Ardana ne se levant pas, le dragon décida d'aller manger avec Phénirane. Ils descendirent donc au réfectoire ou le repas avait était servit, deux autres personnes étant logé dans l'auberge étaient aussi présentes.
Mais il n'avait pas envie de lancer une conversation, ici elles peuvent trop durer et si la jeune fille se réveillée il ne faudrait pas qu'elle attende trop.
Il commença donc à manger, il y'avait un immense plateau de salade pour commencer. Il mangea le plat rapidement, bien qu'étant assez grand, le plat était assez petit pour lui, la gérante ne fait l'effort que sur le plat pour qu'il en ait un plus grand. Quand vint le plat de consistance le dragon se régala, c'était des pommes de terre cuite d'une façon bizarre mais avec du sel sa avait assez bon goût. Il y'avait un énorme morceau de steak à côté, le dragon en donna au phénix, car même si il n'avait pas très faim, c'était une des seules choses qu'il pouvait manger sans que cela se consume instantanément par la chaleur de son corps.
Puis vint le fromage et le dessert, qui étaient les même que d'habitude.

Arganalth retourna donc dans sa chambre et voyant qu'il commençait à être tard, même très tard, car il n'avait pas vu l'heure passait lorsqu'il mangeait alla se couché. Suivit du phénix qui s'installa sur son marbre.
*
* *



Quand Arganalth se réveilla, suite à un rêve qui n'en était pas vraiment un. Son cerveau avait plutôt réfléchit sur les sens de la vie durant le cycle de sommeil, c'était un "rêve" qui revenait fréquemment et lui remettait les idées en place.
Il se rendit vite compte qu'il était déjà tard, le soleil pointé onze heures.
Ardana dormait toujours... Elle devait vraiment être fatigué, mais il se permit quand même de la réveiller. Après avoir dit plusieurs fois:

-Réveil toi... Réveil toi...

L'humaine se leva puis s'étira de toute les manières possibles, visiblement elle n'arrivait pas à bouger sa queue, il faudrait qu'il l'aide si cela continuait car maintenant qu'elle l'a, autant qu'elle lui serve et qu'elle ne l'encombre pas pour rien...
D'autant plus qu'elle peut se révéler très pratique des fois. Mais peut aussi trahir ses sentiments une fois que tu l’utilises régulièrement sans efforts


Bougeant divers membres de son corps, elle se décida enfin à avancer mais trébucha, il allait vers elle pour lui tendre sa main pour l'aider à se relever, mais elle le fit toute seul, avec un regard qui narguait et un petit sourire.
Puis elle parla:

-Pourquoi m'as tu réveillé? Et quand est-ce qu'on mange? je commence à avoir faim...

Le dragon fut surprit, elle ne se rendait compte de rien, comme si elle n'avait pas dormit longtemps, peut être que son nouveau corps à besoin de plus de sommeil le temps de s'habituer.

-Je t'ai réveillé car tu dors depuis hier après midi. Nous sommes le matin, c'est donc normal que tu aies faim n'ayant pas mangé depuis un jour et demi. Suis moi, je t'ai réveillé car c'est bientôt la fin du service de petit-déjeuner. Sinon on aurait du attendre jusqu'à midi.
Et désolé de l'avoir fait, mais je préfère que tu reprennes des forces. Car tu sembles épuisé. J'ai aussi acheté tout ce que tu as demandé, c'est dans mon sac.

_________________
8015po 14540xp



ma fiche perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardana
Tailleuse
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
95/95  (95/95)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Sam 29 Mar 2008 - 1:41

Le dragon parut étonné de sa demande et prit la parole:


-Je t'ai réveillé car tu dors depuis hier après midi. Nous sommes le matin, c'est donc normal que tu aies faim n'ayant pas mangé depuis un jour et demi.

Elle dormait depuis tout ce temps?! Elle n'en avait pas du tout l'impression... Son corps aurait-il perdu ses repères? Cela explique aussi peut être le fait que son corps était trés engourdit à son réveil et qu'il refusait de lui obéir.
Une journée et demi... Pas étonnant qu'elle ait faim.

-Suis moi, je t'ai réveillé car c'est bientôt la fin du service de petit-déjeuner. Sinon on aurait du attendre jusqu'à midi.
Et désolé de l'avoir fait, mais je préfère que tu reprennes des forces. Car tu sembles épuisé.


L'avoir réveillée? Vu depuis combien de temps elle dormait ce n'était finalement pas dérangeant, elle préfère sa que de rester sans manger dans son petit monde...Car c'est vrai qu'elle avait besoin de reprendre des forces, elle se sentait las.
Et quand il annonça que c'est bientôt la fin du service, elle eu qu'une seule envie c'est de descendre pour mangé mais Arganalth continuant de parler elle y renonça.

- J'ai aussi acheté tout ce que tu as demandé, c'est dans mon sac.

Il avait donc trouver ce qu'elle voulait, elle marcha rapidement en direction du sac puis l'ouvrit, il contenait en effet ce qu'elle avait demandé, et les tissus avaient même l'air de très bonnes qualités. Elle sortit tout dans son ensemble et se félicitas sur les choix des couleurs, elle allait parfaitement ensemble, elle commencerait les vêtements après son repas du matin.
Puis prit la parole:

-Merci! C'est parfait. Je vais pouvoir m'atteler au travail des que j'aurais reprit des forces.
Mais allons manger. Suis moi.

Ardana partit en courant, elle franchit la porte et prit le couloir, mais arrivé au milieu de celui ci, elle accrocha ses pattes dans le tapis, elle commença à tomber,sa cape flottant lors de sa chute permit machinalement à son corps d'emmettre un balancier avec sa queue qui s'était découvert, ce qui lui permit de se remettre droite. Puis elle s'arrêta.

*C'était moins une... Heureusement que ma queue était là. D'ailleurs comment ai-je réussit à la contrôler?*

Oubliant que c'était à cause de ses pattes qu'elle avait trébuchée et pour la première fois ne reniant pas son nouveau corps en disant « ma queue », elle reprit sa route, tout en essayant de bouger la queue. Elle réussissait maintenant à la bouger avec de petits mouvements mais ce n'était pas encore comme si elle l'utilisait tous les jours. Elle savait juste la bouger un peu. Peut être était-ce un os qui bloquer ses mouvements avant et que la chute l'a débloqué. Elle arrêta de la balancer car elle se rendit compte que cela la déséquilibrer de part sa lourdeur.
Le dragon ne l'ayant pas encore attrapé, elle descendit l'escalier pour l'attendre en bas, car elle ne savait en fait pas où se trouvait le réfectoire... Ses ailes frottaient contre le mur. L'escalier n'était pas assez large, elle se demandait comment le dragon pouvait passez ici, car ses ailes étaient encore plus grande...
Arrivée en bas, elle attendit. Quand elle le vit arriver elle lui demanda:

-C'est où que l'on mange? J'ai faim...
Je n'en peux plus...

_________________

Spoiler:
 

image du personnage complet sur le feuille de perso

Ma tente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arganalth le sage
Maître Pyromage/Chasseur a mi-temps/admin
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 27
Localisation : oromis n'en est pas loin :p
Date d'inscription : 03/07/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
125/125  (125/125)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Sam 29 Mar 2008 - 18:04

Apres qu'il lui ait parlé, Ardana se dirigea vers le sac pour regarder ce qu'il avait acheté. Il n’avait volontairement pas indiqué les prix, il ne voulait pas qu'elle se sente gênée par les prix.
Elle avait l'air très contente et affiché un grand sourire, sa lui faisait plaisir de rendre quelqu'un joyeux.

-Merci! C'est parfait. Je vais pouvoir m'atteler au travail des que j'aurais reprit des forces.
Mais allons manger. Suis moi.

Elle allait donc tout de suite se mettre au travail après le repas, elle ne se laisse aucun repos, au moins sa montre que sa lui fait plaisir...
Mais a peine eu t'elle prononcé ces paroles qu'elle partit en courant. Le demi dragon remarqua qu'elle avait changé la position de la cape, elle ne couvrait plus les ailes comme avant, il ne restait plus que la queue et les pattes de cachés.
Le saurien attendit un peu et rangea les tissus dans le sac car ils étaient éparpillé par terre, puis se mit en marche, sortant de la chambre il s'aperçu qu'elle n'était déjà plus là.
Elle avait probablement déjà descendu les escaliers. Prenant soin de bien replier ses ailes pour descendre l'escalier, il l'aperçu en bas, elle s'exclama:

-C'est où que l'on mange? J'ai faim...
Je n'en peux plus...

-Suis moi.

Le dragon passa devant elle puis continua sa route, il alla à l'accueil puis prit une porte qui se trouvait à gauche.
Il entra, le petit déjeuner était toujours encore servit, il y'avait beaucoup de pain, des pâtisserie et divers fruits.
Ce ne sont pas les aliments qui comblent sa faim, mais il mange au moins quelque chose le matin. Ardana par contre appréciera sûrement, car ici, les pâtisseries sont très bonne.

_________________
8015po 14540xp



ma fiche perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardana
Tailleuse
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
95/95  (95/95)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Dim 30 Mar 2008 - 3:08

Après qu'elle ait parlé à Arganalth, il l'invita à la suivre.

-Suis moi.

Sans s'arrêté le dragon la doubla et continua dans sa lancé. Elle avait l'impression qu'il connaissait par coeur l'endroit enchaînant portes sur portes.
Quand enfin ils entrèrent tout deux dans la salle où ils devaient manger, un étal de pâtisseries était dressé sur chaque table. Des viennoiseries et des pâtisseries de toutes sortes. Des pains aux chocolats, des croissants, des brioches...
Tout ce qu'il faut prendre en quantité raisonnable


*Quelle supplice, comment surveillé sa ligne dans des conditions pareils... Mais j'ai trop faim. Je ne vais pas pouvoir résister. De toute façon il faut que mes muscles prennent des forces.
Mais ce n'est pas avec de la graisse qu'ils en prendront...*


Elle ne savait pas où mettre la tête, elle avait toujours raffolée de tout cela mais n'en avait presque jamais mangée.
Elle se servit et mangea deux petits pains et trois croissant, ce n'était peut être pas bon pour elle, mais elle avait trop faim... Une faim incommensurable qui ne s'arrêtât pas avec ces plats. Mais elle s'arrêta quand même, ne réalisant pas que c'était peut être parce que son corps était plus grand et qu'il demandait plus de ressources pour fonctionné.
Vraiment, ses pâtisseries étaient bonnes, bien cuite comme il le fallait, les pâtisseries fondaient dans la bouche. Elle prit ensuite de l'eau.


- Ce n'est pas bien de m'inciter à manger cela mais faut avouer que c'est rudement bon... C'est tout le temps comme cela ici?

_________________

Spoiler:
 

image du personnage complet sur le feuille de perso

Ma tente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arganalth le sage
Maître Pyromage/Chasseur a mi-temps/admin
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 27
Localisation : oromis n'en est pas loin :p
Date d'inscription : 03/07/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
125/125  (125/125)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Jeu 3 Avr 2008 - 22:32

Arganalth vit la jeune fille mangeait avec appétit. Elle avalait tout ce qui se trouvait sous ses mains et a prit au moins cinq pâtisseries, sachant que chacune était de grande taille.
Il la vit avoir un regard coupable, elle pensait qu'elle mangeait trop, mais lui ne pensait pas cela, elle avait tout simplement changée...
Après avoir mangée elle prit la parole:


- Ce n'est pas bien de m'inciter à manger cela mais faut avouer que c'est rudement bon... C'est tout le temps comme cela ici?

-Oui, ici la nourriture est toujours bonne et je n'ai encore jamais eu à m'en plaindre... Il y'en a seulement pas assez pour moi.
Mon corps étant plus grand il me faut plus de forces, et pour avoir ces forces il faut mangé plus. Ces maigre pâtisserie ne pourraient comblé ma faim.
Je veut en venir au fait, qu'ayant vu ton regard coupable et au vu de ta phrase tu n'a pas comprit quelque chose... Oui tu as faim, oui comme toutes les humaines attiré par le penchant de la mode tu veut garder ta ligne. Mais tu as changée, ton métabolisme n'es plus le même et ayant grandit et ayant plus d'organes, ton corps a naturellement besoin de plus d'énergie, sans quoi il piocherait sur ces réserves et à long termes atrophieraient tes muscles qui ne sont d'ailleurs pas encore assez développer.
Alors plus tu mangeras mieux ce sera, il y'a bien sûr des extrêmes, mais je ne pense pas que tu l'atteignes encore.
Il faudra qu'avec le temps tu trouves le juste milieu, car ton corps à encore les repères de l'ancien, mais il faudra juste s'y habituer.

Enfin c'est mon avis...
Donc je ne trouve pas gênant de t'inciter au contraire... Je n'ai pas envie que tu faiblisses.

il faudra bien qu'elle le comprenne, mais le plus tôt sera le mieux, peut être l'as t-il dit brutalement, mais cela sera sûrement nécessaire. Car son corps avait quand même pratiquement doublé de volume, il faut donc bien l'alimenté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardana
Tailleuse
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
95/95  (95/95)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Lun 7 Avr 2008 - 14:57




-Oui, ici la nourriture est toujours bonne et je n'ai encore jamais eu à m'en plaindre... Il y'en a seulement pas assez pour moi.

C'est vrai que ce n'est pas mauvais, du moins en tout cas pendant ce petit déjeuner elle était trés bonne, voir trop, sa donne envie d'en reprendre.

-Mon corps étant plus grand il me faut plus de forces, et pour avoir ces forces il faut mangé plus. Ces maigre pâtisserie ne pourraient comblé ma faim.

C'est normal, son corps étant plus grand il lui faut mangé plus, Ardana avait l'impression qu'il la prenait pour une cruche...

-Je veut en venir au fait, qu'ayant vu ton regard coupable et au vu de ta phrase tu n'a pas comprit quelque chose... Oui tu as faim, oui comme toutes les humaines attiré par le penchant de la mode tu veut garder ta ligne. Mais tu as changée, ton métabolisme n'es plus le même et ayant grandit et ayant plus d'organes, ton corps a naturellement besoin de plus d'énergie, sans quoi il piocherait sur ces réserves et à long termes atrophieraient tes muscles qui ne sont d'ailleurs pas encore assez développer.

Ardana fut surprise, même très surprise, elle n'y avait pas pensé, elle venait de comprendre l'allusion dans la phrase précédente l'ayant trouvé stupide, mais même si l'exemple était exagéré elle comprenait et se mit à rire.
Comment ne l'avait-elle pas devinée... C'est vrai, elle ne veut pas grossir, il l'a percée à jour. Mais elle a suffisamment de mal à tenir debout avec ses nouveaux membres qu'en fait le problème vient sûrement de là, ses muscles sont trop faible, et il faut manger pour les développer.
Elle pourra sûrement se permettre de faire des excès par rapport à ce qu'elle mangeait avant, mais pas trop non plus...

-Alors plus tu mangeras mieux ce sera, il y'a bien sûr des extrêmes, mais je ne pense pas que tu l'atteignes encore.
Il faudra qu'avec le temps tu trouves le juste milieu, car ton corps à encore les repères de l'ancien, mais il faudra juste s'y habituer.


Enfin c'est mon avis...
Donc je ne trouve pas gênant de t'inciter au contraire... Je n'ai pas envie que tu faiblisses.

Il se soucie d'elle? C'est bien la première fois que quelqu'un se soucie d'elle depuis qu'elle a changée, elle a peut être bien fait après tout de tomber sur lui...
Elle lui répondit:

-Merci... Je n'avais pas pensé à cela, en ce moment mon esprit est trop embrouillé... Je ne sais pas quoi pensée.
Je vais montée aller faire les habits. J'aurais besoin de calme jusqu'à ce soir.

Aprés ces paroles Ardana remonta dans la chambre pour se mùettre au travail, une dure journée l'attendait, non pas qu'elle n'aimait pas sinon elle ne l'aurait pas proposé.
Mais faire et un corset et une robe était trés long...

_________________

Spoiler:
 

image du personnage complet sur le feuille de perso

Ma tente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arganalth le sage
Maître Pyromage/Chasseur a mi-temps/admin
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 27
Localisation : oromis n'en est pas loin :p
Date d'inscription : 03/07/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
125/125  (125/125)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Bon

MessageSujet: all   Mar 8 Avr 2008 - 17:35

-Merci... Je n'avais pas pensé à cela, en ce moment mon esprit est trop embrouillé... Je ne sais pas quoi pensée.
Je vais montée aller faire les habits. J'aurais besoin de calme jusqu'à ce soir.


il avait donc vu juste.
Après cette phrase elle monta rapidement se mettre au travail. il la suivit, il devait essayer quelque chose.
Entrant dans la chambre il prit la parole:


-Excuse moi Ardana de te dérangée mais je viens juste cherché Phénirane.

A ces mots le phénix s'envola et viens se percher sur les épaules de son maître.

-Vous voulez me parlez?

-Oui je vais t'en parlez dehors. Il ne faudrait pas dérangé Ardana plus longtemps.

Le dragon sortit puis une fois dans le couloir s'adressa au phénix.

-J'aimerais voir si tu es apte à exercer la pyromancie. Sa te dirais?

-Pourquoi pas. De nouvelle connaissance ne sont jamais mal accueillit.

-Si tu es partant alors nous allons sortir de cette ville. Plus loin sa sera mieux sa sera. Car tout nouvel apprenant est dangereux pour les éventuels personnes avoisinantes.


Les deux compagnons sortirent donc, prenant ruelle par ruelles jusqu'à arrivés aux portes de la cité. ils les franchirent puis allèrent plus loin, à un ou deux kilomètres de la ville, sur la plaine.

-Tout d'abord je vais t'enseigner un des sorts de base, le sort de boule de feu. Avec celui là on verra si tu es apte ou non à pratiquer cette magie.
En premier il faut que tu canalises toute ton énergie au bout de ta bouche, normalement tu devrais sentir chauffez, quoique je ne suis pas sûr comme tu es déjà de feu... Attends deux ou trois secondes. Puis essayes de rejeter toute cette énergie en dehors de ton corps. En essayant de le lancer le plus droit possible, théoriquement sa lui donnera une apparence de boule avec la vitesse.Comme ceci.


Arganalth visa la pierre et se prépara à lancer le sort (13). Le sortit partit et carbonisa le dessus de la pierre.

Bon, par contre avec l'expérience le sort est fait un peu plus rapidement.Normalement j'avertit pour les brûlure occasionné sur les débutant, mais je ne pense pas que cela sera ton cas...

le phénix ayant bien écouté essaya, il se prépara et canalisa l'énergie dans sa bouche, comme l'avait dit le maître il ne sentait rien, mais au bout de deux secondes relâcha ce qu'il avait fait (9), un mince filet de feu sortit.

-Ne te décourages pas, même si ce n'est qu'un peu, cela montre que tu peux le faire.

Le phénix réessaya deux fois avant que le sort ne sorte correctement. Une petite boule de feu sortit et se dirigea sur le rocher, mais elle n'était pas très puissante...

-Bon, je vois que tu arrives a maîtrisé cet art, même si ce n'est pas encore parfait sa va venir avec le temps.
Passons à un autre sort, le deuxième plus facile je n'ai pas besoin de te l'apprendre car c'est le sort de main de feu, et tu es déjà naturellement enflammé. Le troisième quand à lui tu ne peut pas non plus l'apprendre, car tu ne peut pas tracer de pentacle...
Bon je vais t'apprendre le quatrième, puis on verra plus tard dans la journée, quand tu auras récupéré pour t'apprendre les sort du second cycle
Ce nouveau sort s'appelle explosion divine.
Tout d'abord il faut que cette fois ci tu fasses aller le plus rapidement possible ta magie au sein du corps de l'ennemi visé. Il ne faut pas en perdre la plus infime quantité en route.
Ensuite tu dois en concentrer le plus possible à cet endroit et même bouger celle qui s'y est déjà accumulé lorsque l'ennemi bouge.Puis lorsqu'il y'a beaucoup d'énergie qui s'y est accumulé, approximativement deux à trois fois plus, Tu relâche tout dans toutes les directions possibles.L'ennemi brûlera de l'intérieur, voir même explosera si il est très faible.Si tes pensées sont saines, l'énergie accumulé sera bénéfique et très efficace contre les démons, elle l'attaquera en effet directement de l'intérieur et il ne pourra pas sa protéger contre.Ce sort peut être très dangereux si il est raté.
Bon je vais te faire un exemple


Le dragon se concentra et mit son énergie à l'intérieur de la pierre. Elle n'allait pas risquer d'exploser, cela ne sera sûrement pas dangereux. Il relâcha l'énergie (19;13) , il lança le sort pile au milieu de la pierre, et on vit des flammes en sortir et la pierre rougit un peu, avant de reprendre son apparence originel.

-Bon, je vais essayer.

Le regard du phénix se fixa sur la pierre et il semblait concentrer,(5;11) la pierre ne rougit pas mais un peu sur la gauche un point rouge flottait dans l'air plus explosa.

-Le principe est là, mais il faudra que tu t'entraîne au trajectoire.

-Désolé, je n'ai pas réussit à faire mieux

-Tu veut manger? Il se fait tard

-Avec plaisir, l'entraînement m'a ouvert l'appétit


*
* *


Après avoir mangé tout deux le repas qu'avait prit le dragon à l'auberge pour le midi. Arganalth profita du repos du phénix pour lui apprendre la situation du pays, de la ville et un peu son histoire, car il ne savait rien.
Voici quelque extrait de la conversation


~~~


Je vais te parler rapidement de l'histoire récente, j'entrerais plus en détail plus tard .Dans ce pays la guerre règne depuis bientôt 15 ans. Une guerre provoquée par un peuple vivant dans un immense désert, les Ktanir. Mais depuis un peut plus de 10 ans, ce peuple, qui était alors pacifique, ce mit a nous attaqué aux frontières de Dolbi, notre pays. Les batailles furent rudes, les ktanirs utilisent une rage sans pareil lorsqu'ils la font, leurs mentalités avaient changé et c'était devenu une race pleine de haine et de violence, ne vivant que pour tuer. Les bataille devenaient de plus en plus dures au fil du temps pour les Dolbiens. Presque personne ne revenait vivant de ces batailles...La plupart des survivant dénonce la folie des Ktanirs mais peu de personnes les croit d'après les description barbares utilisés. Mais certains maîtres mages furent présent lors d'une des batailles et purent certifié la violence présente. Certains moururent même. Plus le temps avance, plus le pays est envahi. Rare sont les villes encore en sécurité, car la plupart sont en pleine guerre. Des invocateurs ennemi envois des centaines de démons par la voie des airs, qui arrivent a grandement affaiblir les défenses avant de laisser arriver l'armée ennemi, qui n'a jamais eu de pitié.
Récemment ils ont ouvert une porte vers un autre monde qui a échappé à leurs contrôle et nous a amené un nouvelle ennemis, Ak'nar le maître de ce monde.


~~~


Faisant partie du gouvernement, je vais t'en expliquer rapidement les bases. Auparavant, c'était une monarchie. Dirigée par le Roi Cadelor II , il accompagnait l’armée au combat, ses campagnes étaient triomphées de succès, son armée était particulièrement puissante, presque tous les hommes partaient avec lui pendant six mois au maximum et revenaient victorieux pour travailler dans les champs. Rapidement, le Royaume c’est étendu de la côte à la frontière avec les Ktanirs, le désert. Malheureusement pour lui, les combattants étaient uniquement des guerriers et quelques archers, elle ne se composait d’aucune arme de siège, il préférait se déplacer rapidement pour prendre l’ennemi par surprise et il n’y avait aucune forteresse. Mais son plus gros problème, c’est qu’il méprisait la magie autant qu’il la redoutait, il n’engageait aucuns mage dans son armée, bien qu’il aurait facilement pût, la plus grande école de magie se trouvait à Girk’An et les adeptes du Grand Art étaient très nombreux, jamais il n’avait pensé qu’un jour il serait obligé de s’en servir.
[b]Quand les Ktanirs déclarèrent la guerre à Girk’An, il crut d’abord qu’il n’aurait aucun mal à les battre, il envoya la majeure partie de l’armée combattre près des frontières, pendant que lui restait dans son palais, à cause d’une blessure que lui avait infligé un ennemi. Après quelques semaines, il envoya quelqu’un pour voir où en était son armée, celui-ci revint, lui racontant que son armée avait était décimée. Plus de la moitié des guerriers étaient morts. Il envoya les hommes qui restaient, et, après avoir été finalement convaincu par un conseiller qu’il fallait envoyer des mages, que de toute façon leur mort ne serait pas une grande perte, une vingtaine de magiciens de toutes classes. Seuls quelques-uns revinrent quelques semaines plus tard, et ils restèrent muets jusqu’à leurs morts…
Il y a quelques années, trois ans environs, alors que seuls les mages arrivaient à contenir tant bien que mal les attaques de Ktanirs, le Roi commençait à devenir vieux, il n’avait plus d’armée à sa disposition, juste quelques régiments et des mages. Son royaume était maintenant réduit en poussière, seul Girk’an tenait difficilement debout. Les maîtres mages, qui étaient la plupart du temps opposés, étaient alors d’accord sur un point : Comment un Roi qui était désespéré par la décadence de son Royaume et qui ne connaissait rien à la magie alors que c’était le seul moyen pour eux de s’en sortir pouvait-il gouverner ? Ils décidèrent d’aller le voir et lui soumirent cet ultimatum : Il avait une semaine pour leurs céder ses pouvoirs, une assemblée de maîtres mages serait mise en place et ceux-ci gouverneraient la ville. S’ils n’acceptaient pas, ils partiraient s’allier avec les Ktanirs, ainsi que la plupart de leurs disciples.
Après maintes réflexions, le Roi finit par accepter. Il partit habiter dans une grande maison et son palais devint une assemblée où les maîtres mages se regroupent maintenant pour prendre les plus grandes décisions sur l’avenir de la ville.



*
* *

Quand il considéra comme finit le repos du phénix il lui demanda:


-Souhaites tu continuer l'entraînement?

-Oui, avec plaisir, je me délecte de toutes ces nouvelles connaissances, j'en suis avide.

-Je ne vais pas tous te les apprendre aujourd'hui car il en existe un grand nombre de second cycle, 5 pour être précis.
Mais je vais commencer par les plus faciles. Le marteau de feu, évolution du sort boule de feu, étant donné que tu n’arrives pas bien à maîtriser la trajectoire de ce dernier je te demanderais juste d'arriver à former le marteau.
Pour cela tu fait comme pour une boule de feu, tu concentre l'énergie, puis cette fois tu la relâche en formant dans l'air comme une sorte de croix, durant le trajet elle s'agrandira. La seule difficulté supplémentaire c'est de former la croix, sachant qu'il n'est pas non plus aisé de le faire lorsque l'on est débutant.
Je ne pense pas que l'exemple soit nécessaire. Je vais juste te montrer la forme précise que l'énergie doit prendre.


A l'aide d'une de ses griffes, le dragon traça sur le sol le schéma montrant la forme de l'énergie à adopter.

-Vas y, essaie.

Le phénix se concentra, essaya de modeler l'énergie dans son corps, puis la relâcha d'un seul coup (16;20) . Un marteau de feu dévastateur sortit du phénix, il était parfaitement modelé et d'une taille gargantuesque.
Arganalth fut très surprise


-C'est parfait, beaucoup mieux que ta première boule de feu. Il était très bien réussit, j'espère que tu te débrouilleras aussi bien pour les autres sorts.
Bon maintenant je vais t'apprendre un dernier sort pour aujourd'hui, je t'apprendrais les autres plus tard. Ce sort s'appelle souffle de feu.
Il requiert une grosse quantité d'énergie, il est basé sur le même principe que boule de feu.
Seulement il faut continuellement relâché de l'énergie pour que cela forme un souffle.
Par contre le sort n'est pas très précis car on en perd assez vite le contrôle si on le fait duré longtemps. Comme ceci


Arganalth prit son souffle puis concentra l'énergie, il en avait prit l'habitude mais ce sort était quand même très fatiguant contrairement aux autres de premier et second cycle.(1;17). Le sort ne sortit pas, Arganalth fut un peu gêné, il recommença (3;2), puis encore une fois. Le phénix étant en train de rire à côté (17;8 ), un jeu de feu sortit cette fois ci mais n'était pas très épais.

-A toi, et saches que l'on ne peut pas réussir à tout les coups, même lorsque l'on est maître...

Le phénix se concentra et relâcha son énergie (17;6). Un souffle sortit, mais très très mince, il n'aurait pas provoqué d'intense dégâts mais le résultat est la, le phénix avait comprit le principe.

-C'est bien, le sort manque juste un peu de puissance. Bon je pense que l'on peut maintenant rentré, la nuit arrive.

Arganalth et Phéniriane rentrèrent tout deux à l'auberge pour rentrer. Et se dirigèrent vers la chambre. Ils entrèrent.

_________________
8015po 14540xp



ma fiche perso
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardana
Tailleuse
avatar

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 21/03/2008

Feuille de personnage
Points de vie:
95/95  (95/95)
Points de Mana:
0/0  (0/0)
Alignement: Neutre

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Ven 11 Avr 2008 - 18:31

Ardana commençait déjà à travailler quand le dragon fit irruption dans la pièce.

-Excuse moi Ardana de te dérangée mais je viens juste cherché Phénirane.

Mais ce n'était que pour venir cherche le phénix. Elle se remit donc à coudre. Elle commençait par la orbe, c'était long et fastidieux contrairement aux corsets qui se révélait être court mais très complexe. Donc du même coup presque aussi long à la réalisation.
Elle utilisait ces différents matériaux selon les principes qu'elle avait apprit à l'école en y rajoutant de petites touches personnelles.

Coudre, assembler, joindre, créer, personnaliser.

Tel étaient les verbes qui convenait à cela, c'était un art à part entière qui faisait travaillé la créativité.
un long moment passa entre le début de la réalisation et la fin, elle n'était pas mécontente du résultat final et en était même satisfaite. C'était une longue robe bleu-violet en ruban. Les couleurs changeaient en fonction de l'intensité du soleil.
Elle l'enfila afin de faire les retouches finales. Elle avait vu juste au niveau des dimensions car la longueur était parfaite malgré la queue qui faisait la bosse derrière, mais qui n'était pas gênant dans la mesure où l'on pensait à une robe à rubans.
Le contact entre le satin et le corps était très agréable. Après l'avoir entièrement finit elle l'enleva car ce n'était pas facile de travailler avec cette robe, et elle ne voulait pas l'abîmer.

Puis alla manger

En remontant. Après avoir longuement réfléchit comment elle ferait le corset elle trouva enfin, il serait d'une réduction de tour de taille de 8 cm au cas où elle voudrait beaucoup le serre, mais elle pourrait sans trop que cela se remarque le serrer que de 5 cm, réduction nécessaire à bien la tenir droite. Il serrait orné de dentelle sur le haut et le bas et serré des côté terminé par une longue bande de satin.
Elle s'attela donc au travail, puis quand elle l'eut finit, elle fut soulagée.
Le mal était prit en patience et il était tard. Elle essaya le corset, il ne fallait pas qu'elle le sert trop la première fois, pour qu'il puisse se mouler à son corps, sinon il s'abîmerait.
Elle attrapa les lacets et le serra progressivement, une douce sensation d'étreinte l'envahit, et elle était bien maintenue, son dos ne se voûtait plus. Par contre cela serait probablement douloureux si elle serait plus.
Le gardant elle utilisa les derniers matériaux en sa possession pour faire une protection pour les avant bras, elle utilisa les différent matériaux pour qu'il soit solide, puis utilisa le reste de dentelle sur chacun pour recouvrir les coudes et allant un peu plus haut. Elle les enleva puis s'apprêta à enlever le corset quand le dragon et le phénix entrèrent.

-J'ai enfin finit, vous arrivez juste au moment où j'allais essayer le tout. Pouvez vous restez dehors deux minutes? Je ne voudrais pas vous gênés comme tout à l'heure... Bien que cela ne soit pas dérangeant.

Le dragon ressortit tandis que le phénix alla s’allonger sur la dure pierre de marbre.
Elle desserra le laçage du corset puis le dégrafa à l'avant, elle pouvait le mettre en dessous, mais elle l'avait fait de telle sorte qu'il soit agréable à regarder, et surtout à ce qu'il soit mit au dessus.
Elle enfila donc les protéges coudes, puis la robe et pour finir elle remit le corset. Elle se regarda avec l’ensemble, les couleurs étaient bien assortit.
Elle alla ouvrir la porte et fit signe au dragon de rentrer.
La jeune fille décida qu'après le repas elle raccommoderait les seuls sous vêtements qu'elle avait car maintenant ils la serraient. En effet ils avaient aussi souffert de la transformation et la serrait. Car la transformation n'avait pas qu'ajouté des membres elle l'avait aussi fait grandir. Avant elle était un peu trop petite pour son âge, maintenant elle est trop grande.

_________________

Spoiler:
 

image du personnage complet sur le feuille de perso

Ma tente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arganalth le sage
Maître Pyromage/Chasseur a mi-temps/admin
avatar

Nombre de messages : 1400
Age : 27
Localisation : oromis n'en est pas loin :p
Date d'inscription : 03/07/2006

Feuille de personnage
Points de vie:
125/125  (125/125)
Points de Mana:
105/105  (105/105)
Alignement: Bon

MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   Sam 12 Avr 2008 - 12:33

Après être entré, le dragon vit Ardana qui avait finit et porter son corset. Il se demandait même si c'était elle qui l'avait fait, car il était très bien ouvragé, sa taille déjà fine le devant encore plus. Elle lui parla:

-J'ai enfin finit, vous arrivez juste au moment où j'allais essayer le tout. Pouvez vous restez dehors deux minutes? Je ne voudrais pas vous gênés comme tout à l'heure... Bien que cela ne soit pas dérangeant.
Arganalth se détourna vivement et sortit de la pièce, le phénix quand à lui resta dans la chambre, sûrement pour aller s'allonger après cette dure journée de labeur.
Après quelques minutes la jeune fille revenue et lui fit signe d’entrer. Le demi dragon fit donc irruption dans la pièce et fut encore plus surprit que la première fois, car la robe était aussi très bien faites, et dissimulé très bien la queue. Et les protége coude était aussi bien fait.
L'ensemble des couleurs était harmonisé et changé en fonction de la position et du soleil.
Il ne lui semblait pas qu'il y'avait beaucoup de personne dans le vêtements à Girk'an et il ne faudrait pas mettre ce talent de côté, il s'adressa donc à elle:

-Ce que tu fait est vraiment magnifique, je pense que tu devrais en faire ton métier à Gir'kan si tu reste avec moi, il ne me semble pas qu'il y'ai de bon tailleur là bas...
Ou du moins aucun qui fait des vêtements de cette qualité.

_________________
8015po 14540xp



ma fiche perso


Dernière édition par Arganalth le sage le Sam 12 Avr 2008 - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche de ses parents [finit]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche de ses parents [finit]
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» (f) la demie seigneur du temps à la recherche de ses parents.
» Les nounous Sarthoises site d'assmat et de parents ...
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mages et démons : L'aventure débute :: Exterieur :: Plaine-
Sauter vers: